Les petits auxiliaires du jardinier

Invasion de pucerons verts sur une plante, que faire naturellement pour les combattre ?

Une alternative est possible au tout chimique pour les professionnels en culture sous serre mais aussi pour les particuliers qui possèdent une véranda ou une serre. En effet, il existe des prédateurs naturels à certains insectes ravageurs de nos plantes.

C'est par l'utilisation d'auxiliaires combinés à un traitement très sélectif que l'on peut envisager une culture raisonnée et plus respectueuse de notre environnement. On parle de protection intégrée.

Les avantages de cette nouvelle technique de lutte sont donc :

  • l'élimination du stress chimique de la plante qui est souvent fragilisée par ce type de traitement, parfois à répétition

  • la suppression des risques du à la manipulation et à la respiration des produits chimiques

Cependant l'utilisation de ces auxiliaires nécessite d'être dans un espace clos pour maintenir les prédateurs au plus près des plantes.

Les insectes cohabitent ensemble sans concurrence, d'autre part ils sont sans aucun risque pour l'homme. Ce sont tous des produits naturels, inoffensifs pour les utilisateurs, les consommateurs et l’environnement. Aucun insecte ne pose de problème de piqûres. Aucune rémanence sur les plantes.

L'auxiliaire le plus connu est bien entendu la larve de coccinelle qui est un prédateur redoudable contre les pucerons, mais c'est aussi un outils éducatif pour les enfants qui ne manqueront pas de suivre son évolution.

Les auxiliaires les plus faciles à utiliser pour les particuliers

Cryptoline M (c'est une coccinelle appelée Cryptolaemus montrouzieri). Elle prédate les cochenilles farineuses ou cotonneuse. La présentation est des petites fioles de 25 adultes. Une fois installés après 2 ou 3 introductions, les adultes se reproduisent et en plus des adultes, les larves vont continuer à manger les cochenilles et à nettoyer les végétaux. A utiliser de préférence pour les gens qui ont beaucoup de plantes vertes comme les ficus, les schefleras, crotons...enfin, la grande majorité des plantes vertes mais aussi fleuries... Attention aux larves qui sont toutes blanches... ne pas les confondre avec des cochenilles...

Encarline F (c'est le célèbre Encarsia Formosa) qui prédate principalement les Trialeurodes vaporarium (une des grandes variétes d'aleurodes). La présentation est en petites cartonnettes sur laquelle on retrouve des pupes d'aleurodes préalablement parasitées par des encarsias. De ces pupes sortiront des adultes d'encarsia qui iront parasiter et détruire les populations d'aleurodes existantes. Ce produit est peu onéreux et pour être efficace, il faut l'utiliser de préférence en préventif ou sur de petites populations d'aleurodes. Si la population d'aleurodes est trop importante (grosse infestation) il faudra employer un phytosanitaire compatible avant (et pour les particuliers, le choix phyto est difficile....). A utiliser de préférence pour les gens qui font beaucoup de fuschias, de primevères, lantanas, gerberas etc...

Aphiline Ice-mix (Aphelinus abdominalis, Aphidius colemani et Aphidius ervi). C'est un mélange de 3 prédateurs du pucerons. Il y a beaucoup de variétés de pucerons aucun auxiliaire n'est capable de tout prédater. Ce "cocktail" de prédateur permet de couvrir l'essentiel des variétés de pucerons La présentation est une petite bouteille dans laquelle on retrouvera des adultes et des pupes et momies prêtes à éclore. A utiliser sur tous les végétaux tendres et poussants qui sont appréciés par les pucerons.

Phytoline P (Phytoseiulus persimilis).. C'est un petit acarien prédateur des acariens tetranyques (araignées jaunes et rouges). Il les consomme à tous les stades. Cet auxiliaire doit être utilisé dès l'apparition de foyers sur tous les végétaux... palmiers etc...

Exhibit line HM (Heterorhabditis megidis) contient des nématodes qui vont parasiter, infecter et tuer les otiorrhynques grâce à une bactérie (Xenorhabdus). Ce produit est le seul produit à être utilisable à l'extérieur mais de préférence dans des conteneurs ou des pots. Toutes les plantes ornementales de jardins peuvent être attaquées par les otiorrhynques (dégâts très reconnaissables principalement sur les feuilles).

Lire aussi
Accueillir les amis du jardinier Accueillir les amis du jardinier

La biodiversité d'un jardin fait sa richesse. Pour favoriser l'installation de la faune sauvage amie du jardin, quelques gestes simples suffisent. Création d'une mare, mise en place d'une rocaille,...

Les limaces, amies du jardinier ! Les limaces, amies du jardinier !

Les limaces, appelées dans le langage courant 'les gluantes' sont souvent considérées comme les ennemies du jardinier, dévorant sur leur passage plantules et cultures déjà bien en place. Ce point...

De l'importance des petits animaux du jardin De l'importance des petits animaux du jardin

L’importance de protéger les animaux qui vivent dans notre jardin n’est plus à prouver. En effet, le jardin sert de refuge à une faune sauvage d’autant plus variée que les...

Les petits outils à main du jardinier Les petits outils à main du jardinier

Essentiels aux petits travaux de jardinage, les outils à main, facilement transportables suivent le jardinier partout. Apprenons à mieux les connaître. La serfouette Indispensable à tout jardinier...

Vos commentairesAjouter un commentaire