Comment planter des bulbes en pot ?

Avec les bulbes, c'est toujours la surprise ! On les plante, on les oublie un peu, puis un jour, ils éclatent en de somptueuses floraisons. Au pied d'un arbuste en grand bac, en composition dans une corbeille suspendue ou en potées et en jardinières sur une terrasse ou un balcon, ils assurent le spectacle quasiment en toutes saisons.

Culture de bulbes printaniers en pot
Culture de bulbes printaniers en pot

Choisir la bonne période

Le bulbe est un organe de stockage au repos qui contient tout le nécessaire pour repartir au moment le plus propice au développement de la plante. Là réside toute la subtilité de la plantation des bulbes, car il faut choisir la bonne période :

  • les bulbes fleurissant au printemps comme les tulipes, les muscaris, les narcisses ou les jacinthes seront plantés dès l'automne, octobre étant la période la plus favorable;

  • ceux qui s'épanouissent en été et quelque peu frileux comme les crocosmias, les dahlias, les alocasias ou les bégonias tubéreux seront plantés au printemps lorsque tout risque de gel sera écartés. Notez qu'il est possible de les 'forcer' en intérieur pour faire démarrer leur végétation plus tôt, vous gagnerez alors du temps sur le développement ;

  • les bulbes d'automne comme le cyclamen de Naples ou le sternbergia, seront plantés en été vers fin août.

La qualité avant tout

Choisissez des bulbes de qualité, si possible vendus par des spécialistes.

Les bulbes doivent être sains, bien durs et ne pas présenter de tâches suspectes, de blessures ou de traces de pourriture.

Plus le calibre du bulbe sera élevé, meilleures seront vos chances d'obtenir des fleurs imposantes et nombreuses.

Les secrets pour réussir la plantation des bulbes en pot

  • Le substrat devra être bien drainé car les bulbes redoutent l'humidité stagnante qui peut les faire rapidement pourrir, pour la même raison, le contenant choisi devra obligatoirement être percé en son fond pour permettre l'évacuation de l'eau en excès.

  • Une couche de drainage constituée de billes d'argile, de pouzzolane, de graviers, de galets ou de tessons de poterie doit être aménagée au fond du pot. En théorie, cette couche drainante doit correspondre à 15 à 20 % du volume du pot.

  • Le substrat doit être de qualité même si le bulbe contient tout le potentiel pour assurer le redémarrage de la plante. Un terreau de qualité contenant des billes d'engrais à libération lente fera parfaitement l'affaire s'il est associé à une part égale à ¼ de sable pour assurer une fois de plus un bon drainage.

Sens et profondeur de plantation

Au risque de heurter la sensibilité des jardiniers aguerris, il est nécessaire de se pencher sur le sens de plantation du bulbe qui peut ne pas être évident pour le jardinier novice.

Facile à repérer, la pointe de certains bulbes (tulipes, narcisses, amaryllis, jacinthes...) offre une indication sur le sens de plantation : la pointe d'où va repartir la végétation sera placée vers le haut, jusque là rien d'insurmontable...

L'affaire se corse avec les cormes griffus de renoncules par exemple ou les opulents tubercules des dahlias. Dans les deux cas, la partie la plus plate sera dirigée vers le haut.

Devant les boules d'aspect déshydraté de l'anémone de Caen, la question se pose à nouveau, tout comme devant les bulbes aplatis des bégonias tubéreux, des cyclamens de Naples ou du gloxinia. Dans ces cas, la partie la plus creuse sera orientée vers le haut.

Enfin pour les bulbes rhizomateux comme l'iris, le rotchildiana, le gingembre ou le curcuma, on prendra soin de repérer les renflements qui ne sont autres que les bourgeons qui s'épanouiront bientôt pour planter le bulbe à plat et dans le bon sens.

La profondeur de plantation a bien sûr son importance, car plantés trop profonds, les plantes devront employer beaucoup d’énergie pour percer la terre, et pourraient même ne jamais en surgir ! Plantées trop en surface, elles risquent de se déraciner au premier coup de vent et d'être plus sensibles à la sécheresse et au gel.

En général, les bulbes sont plantés à une profondeur égale à deux fois la hauteur de ceux-ci. Cette règle a bien sûr ses exceptions comme l’amaryllis (Hippeastrum) dont le très gros bulbe sera planté la pointe dépassant de la surface du terreau ou de l'iris des jardin (Iris germanica) qui ne daignera fleurir que si la partie supérieure de son rhizome reçoit du soleil.

Comment planter les bulbes en pot ?

  • Choisissez un contenant percé en son fond suffisamment profond et volumineux pour contenir le nombre de bulbes désiré.

  • Étalez une couche de matériau drainant au fond du pot puis, couvrez-la de bon terreau.

  • Tassez et posez les bulbes dans le bon sens sur le terreau. Recouvrez de terre jusqu'à la surface supérieure du pot.

  • Arrosez.

  • Ne laissez jamais d'eau stagner dans la coupelle.

Cette méthode est de loin préférable à celle du remplissage total du pot et à l'utilisation d'un plantoir en pointe, car ladite pointe pourrait former une bulle d'air juste en dessous du bulbe.

Plantation étagée ou 'en lasagne'

Si la hauteur du pot le permet, vous pouvez tout à fait planter vos bulbes sur plusieurs étages, les plus gros seront alors plantés plus en profondeur et les petits, plus près de la surface.

Dans ce cas, veillez à les installer, en décalé, afin que le système racinaire des bulbes du dessus ne gène pas la percée des bulbes situés en profondeur.

Lire aussi
Comment planter les bulbes de crocus ? Comment planter les bulbes de crocus ?

Planter des bulbes de crocus est très facile. Mais pour en profiter année après année, il faut savoir quel type de crocus mettre au milieu de la pelouse, en rocaille[...]

Planter des bulbes de printemps Planter des bulbes de printemps

L'hiver approche mais vous pouvez encore profiter de quelques semaines pour jardiner et planter des bulbes à floraison printanière comme les crocus, les muscaris, les fritillaires...

Bulbes potagers d'oignon en automne : comment planter les oignons blancs ? Bulbes potagers d'oignon en automne : comment planter les oignons blancs ?

Cultiver l'oignon durant l'hiver à partir de bulbilles est un moyen d'occuper le potager en hiver et d'obtenir un délicieux légume primeur. La variété la mieux indiquée : l'oignon blanc. La[...]

Planter des bulbes dans la pelouse Planter des bulbes dans la pelouse

Rien n'est plus charmant qu'une vaste pelouse dont la verte monotonie est rompue par une explosion de fleurs. Quelques bulbes plantés et hop, le tour est joué !

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Yanina (Québec)
    Moi j'ai planté des bulbes de lis, et merci pour les renseignements !
    Répondre à Yanina
    Le 16/04/2022 à 13:15