Le Hanneton

Le hanneton est un insecte bien présent dans nos jardins. Cependant victime de sa mauvaise réputation à cause des dégâts qu'il provoquait sur les cultures, il a pratiquement disparu dans certaines régions.

La hanneton adulte et sa larve
La hanneton adulte et sa larve

Le hanneton, un discret coléoptère

Le hanneton commun (Melolontha melolontha) est un insecte de la famille des Scarabaeidae. Peu visible le jour, il se déplace à la tombée du jour volant bruyamment. On le reconnaît à ses élytres brunes acajou parfois légèrement striées et à ses antennes rouges prépondérantes. Il mesure 2,5 cm de longueur pour 1,5 cm de largeur. Sa larve, qui pose parfois des problèmes au potager à cause de sa voracité, mesure environ 3,5 cm de longueur. Elle est blanchâtre, annelée, l'extrémité du corps étant plus fin que la tête. Cette dernière est brune, sous celle-ci, de longues pattes apparaissent. La larve peut vivre 3 ans sous terre avant de se transformer au mois de juillet en adulte.

Autrefois, on pouvait assister à des envols de hannetons spectaculaires. De nos jours cet insecte se raréfie à cause de l'utilisation massive de pesticides, de l'agriculture intensive et de la destruction de son milieu de vie.

Problèmes posés au jardin par le hanneton

Le hanneton adulte ne pose pas de souci majeur au jardin. Il se nourrit essentiellement de feuilles d'arbres et d'arbustes. La larve est bien plus active, puisqu'elle met 3 ans à s'épanouir, bien à l'abri de la terre. Elle apprécie tout particulièrement les légumes racines parmi des plantes potagères et peut aussi occasionner quelques dégâts dans la pelouse.

Lutter sans détruire

Pour éviter que le hanneton ne prolifère trop dans votre jardin, favorisez la biodiversité ! Installez des haies composées qui attireront les oiseaux leurs principaux prédateurs. Ménagez un tas de bois au fond du jardin pour offrir un refuge au hérisson qui se délecte de ses larves. N'utilisez pas de produits phytosanitaires pour ne pas rompre le bel équilibre de votre jardin.

Les larves apprécient les sols meubles et humides, essayez autant que possible d'arroser copieusement mais moins souvent.

Pour éviter que les femelles ne trouve un lieu de ponte idéal dans votre pelouse, ne la scarifiez jamais en été et laissez une belle hauteur d'herbes (10 cm), ainsi les femelles seront dissuadées.

Au potager, évitez de travailler la terre durant les période de pontes et n'enfouissez pas de matières organiques qui les attireront irrémédiablement.

Les traitements bio

En cas d'attaque sérieuse, il sera possible d'éliminer les larves manuellement, ou en épandant des nématodes ou Beauveria brongniartii, un champignon auxquelles elles ne résisteront pas.

Lire aussi
La larve du hanneton, un vers blanc qui fait des dégâts La larve du hanneton, un vers blanc qui fait des dégâts

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître[...]

Larve de hanneton, Melolontha melolontha Larve de hanneton, Melolontha melolontha

Dégâts Responsable : le ver blanc ou larve de hanneton. L'insecte adulte est un coléoptère brun bien connu pour son vol bruyant à la tombée de la nuit, mais[...]

Gros vers blancs : larves de cétoine ou de hanneton ? Gros vers blancs : larves de cétoine ou de hanneton ?

Stupéfait le jardinier découvre parfois de gros vers blancs bien cachés dans la terre du jardin, dans le compost ou même dans les pots de fleurs. Bien qu'inquiétants par leur[...]

La cétoine dorée La cétoine dorée

Au printemps, certaines fleurs, dont les roses, se couvrent parfois d'insectes verts métallisés ou noirs. Qui sont ces étranges ornements, qui envahissent parfois le coeur de ces fleurs ?...

Vos commentairesAjouter un commentaire