A LA UNE »
L'extraction du miel

La larve du hanneton, un vers blanc qui fait dégâts

Jeun adulte et larve du hanneton
Jeun adulte et larve du hanneton

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître et comment lutter de manière douce.

Une squatteuse de longue durée

La larve de hanneton sévit dans le sol trois années durant avant de prendre enfin son envol nocturne en été. Autant dire que cela lui laisse plus de temps que nécessaire pour opérer ses dégâts sur les cultures. Les insectes adultes déposent les œufs à une vingtaine de centimètres de profondeur dans un sol meuble et chaud. Le potager est donc le lieu idéal !

L'hiver les dégâts ne sont pas perceptibles puisque la bête hiverne, c'est au printemps et en été que les larves se nourrissent goulûment de racines. La troisième année, l'imago s'envolera pour se reproduire et se nourrir de feuilles et de bois perpétuant les dégâts sur les parties aériennes cette fois !

Qui est le hanneton ?

Le Hanneton (Melolontha melolontha) est un insecte, plus précisément un coléoptère de la famille des Scarabaeidae. Nocturne, l'adulte de 3 centimètre de longueur et de couleur beige grisâtre est reconnaissable à son vol bruyant et crépusculaire. Il existe de nombreuses espèces de Hannetons, les plus courantes étant le hanneton commun, le hanneton de la Saint Jean (Amphimallon solstitialis) et le hanneton foulon (Polyphylla fullo).

Le hanneton est un insecte phytophage durant toute sa vie, il cause des dégâts au jardin potager sous forme de larve s'attaquant aux légumes racines, puis aux feuilles des plantes ornementales une fois devenu adulte.

Reconnaître la larve

La larve de hanneton est souvent confondue avec celle de la cétoine, un fort bel insecte qui n'occasionne aucun dégât puisqu'il se nourrit de débris organiques dans le sol. On trouve d'ailleurs souvent cette dernière dans les tas de compost où elle ne devra pas être détruite.

La larve de Hanneton est pourtant facilement reconnaissable, jaunâtre ou blanc crème, elle est plus grosse que celle de la cétoine. Elle possède une grosse tête plus foncée que le reste du corps et l'extrémité de son abdomen est plus fine, alors que chez la cétoine, la larve est blanche et la base de l'abdomen plus grosse que la tête. Autre signe distinctif, la présence de longues pattes chez le hanneton.

La lutte en douceur

La meilleure solution consiste à supprimer manuellement les larves rencontrées lors du travail du sol. Si vous avez des poules, accordez-leur un petit tour au potager, elle se feront un régal et si des taupes s'activent dans votre jardin acceptez-les car elles nettoient le sol de nombreux parasites, dont la larve de hanneton.

Des binages répétés dérangent les larves, n'hésitez pas à en abuser !

Favorisez la biodiversité pour attirer les prédateurs naturels des hannetons que sont les oiseaux ou encore les hérissons. Pour cela, laissez des parcelles en jachères dans votre jardin et ménagez un petit tas de bois qui servira d'abri.

En agriculture biologique, on utilise deux traitements en cas d'infestation lourde : les nématodes, des auxiliaires qui détruisent les larves et un champignon (Beauveria brongniartii) qui aura le même effet sur celles-ci.

La larve du hanneton, un vers blanc qui fait dégâts
Infographie - Les vers blancs... Cétoine ou Hanneton ?
Lire aussi
Le Hanneton Le Hanneton

Le hanneton est un insecte bien présent dans nos jardins. Cependant victime de sa mauvaise réputation à cause des dégâts qu'il provoquait sur les cultures, il a pratiquement disparu dans certaines...

Quand le froid fait des dégâts… Quand le froid fait des dégâts…

“Il n’y a vraiment plus de saison !” entendons nous ici et là. Il est vrai que le climat nous joue décidément bien des tours…Notre jardin ne semble pas épargné par ce...

Larve de hanneton, Melolontha melolontha Larve de hanneton, Melolontha melolontha

Ne pas confondre ! Dans le tas de compost,  on trouve souvent des larves blanchâtres dodues ressemblant à celles du hanneton. N’allez pas les détruire, car ce sont des larves de cétoine et...

Les annélides, lombrics, vers de terre Les annélides, lombrics, vers de terre

Les annélides sont des animaux protostomiens segmentés (possédant des métamères quelquefois très nombreux) et en forme de "ver". Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la néréis ou...

Vos commentairesAjouter un commentaire