A LA UNE »
10 plantes chameaux

Les petits fruits de Daniel Duret

Les petits fruits de Daniel Duret
Les petits fruits de Daniel Duret

Daniel DURET qui cultive les petits fruits répond à nos questions

Bonjour Daniel, pouvez-vous présenter votre société ?

Bâtie aujourd'hui sous forme d'EARL, mon exploitation fut longtemps sous forme individuelle, en tant qu'agriculteur plus ou moins spécialisé ! J'ai cultivé la vigne (Cognac) mais sans grand résultat... Seule une lente et régulière spécialisation vers les petits fruits a fait qu'elle est devenue maintenant la seule (ou presque) véritable pépinière spécialisée en ce domaine ! Du moins dans ses méthodes.

Qui sont vos clients ?

La majorité sont des producteurs de fruits, individuels pour la plupart, les coopératives qui faisaient la grosse masse des acheteurs pendant longtemps, maintenant disparues ou presque, ont été avantageusement remplacées par ces gens isolés mais souvent plus fiables que les groupements de producteurs représentés par des "techniciens" à la parole incertaine !

Il y a parmi eux beaucoup de nouvelles installations de gens qui reviennent vivre à la campagne, pour produire du bio ou du moins des produits plus "qualifiants" moralement !

Daniel Duret

Je m'oriente depuis plus de trois ans vers l'amateur, le particulier, en venant lui proposer ma vaste gamme quasi inconnue et quasi introuvable sur le marché grand public. C'est ainsi que j'ai conçu un catalogue de vente par correspondance spécialement destiné pour ces clients-là et spécialement "écrit" dans le but de procurer un plaisir dû à la lecture, différent de celui des catalogues croulant sous les photos et aussi de transmettre par ce biais des informations et même des opinions relatives à la consommation et aux consommateurs abusés par les grandes surfaces et le système qui va avec...

Pourquoi la rhubarbe, ce n’est pas un petit fruit ?

Un collègue du Nord, associé avec moi chez FRUIROSE (groupe originel de pépinières liées à des coopératives), importa un jour des rhubarbes de Hollande pour des clients à lui dans l'Oise ou l'Aisne... Je me suis tout de suite intéressé... Et comme je le dis dans mon catalogue, on est toujours dans le sucré...

Et les autres fruits ?

Faut pas trop se disperser si on veut rester dans le vrai !

Comment se décline votre activité en fonction des saisons ?

Arrachage des racines de framboisiers en début d'année, puis bouturage, rempotage, bouturage, division, rempotage, bouturage, rempotage...

Et entretien, nettoyage, désherbage, sans compter les expéditions !

Vous dénoncez le dictat du désinfecté de la tête aux pieds, comment cultivez-vous vos plantes ?

Serre de bouturageLe désinfecté revient à dire: principe de précaution ! Un argument bien français et faussement intelligent ! Plutôt que de remettre en cause les systèmes, on poursuit leur logique destructrice jusqu'au bout sans s'ouvrir les oreilles et les yeux sur le monde dans lequel on vit qui n'est pas celui des compagnies agro-industrielles !

Contrairement à tout ce qu'on nous dit ! Il n'y a aucune loi qui nous oblige à croire que les pesticides sont indispensables à l'agriculture et que leur utilisation est sans danger pour nos vies...

Pendant longtemps le seul crédo des "intellectuels" agricoles fut de dire et d'imposer aux agriculteurs un seul et bête raisonnement absolutiste : le monde est plein de ravageurs, de "pathogènes" et pour être tranquilles, vous devez tous les tuer à l'origine !

Le bromure de méthyle (genre de gaz moutarde) fut largement répandu dans les régions à fraises surtout... Pensez-donc: des discours du genre: "toute plante ayant été mise en contact avec la terre était potentiellement infectée" il fallait bien sûr faire de cette terre jadis nourricière, qu'elle soit transformée en laine de roche particulièrement neutre et vide de toute forme de vie !

Devant une telle bêtise et un tel obscurantisme qui a fait aussi assassiner des milliers de bovins pour rien, qui sévit encore malheureusement, je me suis dit que la terre d'où nous venons et où nous retournerons, ne doit pas être aussi pourrie qu'on veut nous le faire croire et qu'en elle réside la vérité ! Qu'elle est la survie des plantes et leur Bonne Santé!!! Et la nôtre par voie de conséquence !

Alors plus d'engrais chimiques, uniquement de l'organique... du biologique actif... du porteur de Vivant...Et pas de Mort !

Avez-vous un jardin ?

Je pourrais... je l'ai déjà fait... Aujourd'hui je ne garde qu'une place (de choix) pour mes tomates préférées: "Rose de Berne", "Cornue des Andes",...

J'envisage via mon catalogue et ma newsletter (sur site) d'engager le combat avec les marchands de silence que sont les grands médias et les grandes chaines de magazins au sujet de la nourriture et du soi-disant pourvoir d'achat défendu grâce aux produits pourris mais pas chers qu'on trouve toute l'année: tomates de hollande plus dure que des citrouilles, fraises d'Espagne et du Maroc plus pâles que des betteraves à vaches, carottes et autres légumes racines, plus chimiothérapisées qu'un grand malade...

Merci Daniel que vous pouvez retrouver sur Les petits fruits

Lire aussi
Les petits fruits Les petits fruits

Arbustes, vivaces ou plantes grimpantes, ils donnent de petits fruits comestibles. On les distingue des arbres fruitiers. Parmi les préférés : fraises, framboises, cassis, myrtilles et mûres. A la...

Papillotes de saumon aux petits légumes Papillotes de saumon aux petits légumes

Préchauffer le four à 210°C. Découper six feuilles de papier d'aluminium ou papier cuisson assez grandes. Au centre de chaque feuille, déposer quelques rondelles fines de courgette, poireau et...

Petits flans de carottes & courgettes au chèvre Petits flans de carottes & courgettes au chèvre

Préchauffer le four à 230 °C. Peler les carottes - mais laisser la peau aux courgettes - et laver les légumes. Râper les légumes et les faire revenir dans une poêle environ 5 minutes. Assaisonner...

Petits beurres aux noix et au chocolat Petits beurres aux noix et au chocolat

Battre en pommade les jaunes d'œuf et le sucre. Ajouter la farine et bien mélanger, ajouter le zeste de citron, verser le lait bouillant et travailler sur le feu jusqu'à obtenir une crème...

Vos commentairesAjouter un commentaire