Jardin de la Sagne à Aulon (23)

Jardin de la Sagne à Aulon (23)
Jardin de la Sagne à Aulon (23)

Situés dans le Limousin, plus précisément à Aulon au cœur d'un paysage de collines pâturées, les jardins de la Sagne doivent subir un hiver des plus rigoureux, ce qui n'empêche pas une opulence estivale, bien au contraire !

Un jardin qui évolue au fil du temps

Le défi était de taille lorsqu'en 1999, Valérie Gerbaud arrive sur ce terrain argileux humide, constitué d'anciennes terres pâturées par des moutons, situé à 450 m d'altitude et où le gel sévit une bonne partie de l'année.

Elle y plante un arbre, puis deux, et fait des tests en prélevant graines et boutures au fil de ses balades. Peu à peu, elle constitue une pépinière personnelle où elle s'amuse à faire ses expériences. Les plantations débutent autour de la maison, Valérie découvre peu à peu que certaines plantes ne résistent pas au terroir si particulier de ce jardin. Elle s'adapte et choisit de planter des végétaux résistants, vigoureux et sans souci qui se ressèment d'une année sur l'autre et acceptent ce climat bien particulier et cette terre humide. Au départ, elle bouture beaucoup de sureaux et de rosiers botaniques, puis se rend compte que les sureaux ne subsistent que quelques années, pas plus de dix ans pour être précis, même s'ils sont très faciles à bouturer. Elle se tourne alors vers les viornes, les deutzias, les cornouillers et plus récemment vers les pivoines ou les hellébores dont elle sème des variétés de toutes sortes pour en tirer la conclusion que les sélections du commerce sont souvent moins vigoureuses que les espèces types, ou qu'elles reprennent leur aspect originel dès la deuxième génération, lorsqu'elles se ressèment. Les pivoines sont élevées 'à la dure' dans sa pépinière, chose qui leur fait perdre leur petit côté capricieux et leur permet de fleurir abondamment l'année suivant leur plantation en pleine terre.

Petit à petit le jardin prend de l'ampleur, il descend vers la rivière incluant des terres agricoles appartenant aux voisins ce qui en fait un jardin associatif. Actuellement les jardins de la Sagne s'étendent sur un hectare, tous reliés les uns aux autres grâce à quelques aménagements et à l'aide du mari de Valérie qui s'occupe des travaux impliquant des outils mécanisés.

Dans la zone la plus humide du jardin, près de la rivière et de l'étang, les aulnes, les parrotias qui se parent en automne de couleurs flamboyantes et les saules règnent en maîtres et offrent une ombre bienveillante aux nombreuses fougères ou aux pulmonaires qui, de leurs racines traçantes forment de splendides tapis argentés. Là encore, Valérie fait des tests avec des cultivars glanés çà et là et revient à l'espèce poussant dans les forêts environnantes bien plus adaptée au climat.

Les pervenches trouvent aussi leur place ornant le jardin au printemps de leurs étoiles bleutées, tout comme les astilbes aux longs épis floraux retombants ou les hostas dont la culture est cependant rendue difficile par la pullulation de gastéropodes appréciant l'humidité des lieux. Le jardin étant géré de manière naturelle, sans aucun traitement, chaque animal y a sa place et est accepté en tant que tel. L'écosystème y est équilibré, proies et prédateurs y trouvent leur compte et les auxiliaires du jardinier y prospèrent. Certains insectes inféodés aux herbes sauvages comme de nombreux papillons à l'ortie y coulent des jours heureux, sûrs de ne pas être victimes d'un coup de pulvérisateur chimique !

De haies de saules tressés en chemin engazonnés nous voilà dans la partie la plus éloignée du jardin : le potager. Valérie y érige des buttes, à son rythme car le travail est fastidieux. Elle y cultive des aulx d'ornements mais aussi des choux, des poireaux, des pois, des haricots, des carottes et même des tomates ! Ce long rectangle en pente constitue la partie la mieux drainée et la plus ensoleillée du jardin.

Sur le chemin du retour vers la maison, les massifs d'hémérocalles jaunes, rouges, oranges et les géraniums vivaces attirent l’œil de leurs imposantes tâches colorées. Népétas, aconits, anémones du Japon, nigelles de damas et coquelicots ont ici tout le loisir de pousser sans contrainte !

Très appréciée des visiteurs, la monnaie du pape, leur inspire une enfance passée dans le jardin des grands-parents, alors que la verveine de Buenos Aires les réjouit car elle attire en masse toutes sortes de papillons. Ces deux plantes se ressèment d'elles-même renouvelant chaque année le décor et créant des surprises en s'implantant parfois là où on ne les attendait pas.

Un concept où la nature à ses droits

Valérie conçoit son jardin sans jamais faire de plans, elle fonctionne au coup de cœur et préfère le côté pratique. Jardinière passionnée, c'est l'activité en elle-même qui la motive, le jardinage, les semis, les plantations et non un calcul prédéterminé pour attirer plus de visiteurs.

Pour elle, le jardin doit rester un lieu d'échange, de questionnement et de partage et surtout un jardin à vivre pleinement au fil du temps. Le tape à l’œil et les agencements commerciaux ne l'intéressent pas le moins du monde, elle creuse ses trous de plantation où bon lui semble, les plantes se ressèment au gré du vent ou des oiseaux et les aménagements faits le sont toujours dans un but pratique, afin de faciliter le travail et d'offrir à la Nature tout le loisir de s'y développer et de prospérer dans les meilleures conditions. Les jardins de la Sagne sont constitués d'un ensemble de jardins où il fait bon vivre et observer la nature et tous ses acteurs en toute simplicité !

Jardin de la Sagne à Aulon

Localisation

Le jardin de la Sagne à Aulon
Valérie Garbaud
Le Grand étang
23160 AULON
Tél: 05 55 62 02 16

Lire aussi
Le jardin du Château de Versailles (78) Le jardin du Château de Versailles (78)

Le jardin du Château de Versailles est assurément la réalisation la plus connue du maître jardinier André Le Nôtre. Entre splendeur et démesure, il est le modèle universel du jardin à la Française....

Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06) Serre de la madone : Jardin Remarquable et Monument Historique (06)

Découvrez le jardin remarquable de la serre de la Madone à MENTON. Jardin Remarquable et Monument Historique Le major Lawrence Johnston (1871-1958), américain nationalisé anglais, célèbre créateur...

Le jardin d'agrumes du Palais Carnolès (06) Le jardin d'agrumes du Palais Carnolès (06)

Ancienne résidence d’été des princes de Monaco, le palais Carnolès nous renseigne sur le goût des aristocrates du midi pour la villégiature à l’époque classique. Des architectes...

Le jardin d'Eden à Tournon-sur-Rhône (07) Le jardin d'Eden à Tournon-sur-Rhône (07)

EDEN PARC organise tous les weekends des visites guidées de son parc de 14h à 19h. Ce parc avec ses petits ponts, ses essences, ses bassins, son sanctuaire et son belvédère est vieux de 500 ans....

Vos commentairesAjouter un commentaire