Jardiner avec la météo

Tout possesseur de jardin le sait bien : il faut savoir prendre son mal en patience et savoir jouer avec les aléas climatiques. Voici quelques conseils pour adapter au mieux le jardinage à la météo parfois capricieuse.

Jardiner avec la météo
Jardiner avec la météo

Du bon usage des rayons solaires

Un bon jardinier doit toujours se méfier du soleil qui peut s’avérer brûlant pour certaines plantes. Mieux vaut prévenir que guérir et bien se renseigner au préalable sur les conditions de cultures de vos plantes avant de les introduire au jardin. Certaines plantes auront besoin d’un ombrage et ce, malgré leur réputation d’amatrices de soleil… Avec l’expérience, vous parviendrez à déterminer quelles plantes auront besoin d’un ombrage pour être en parfaite santé chez vous.

Le soleil peut créer des amplitudes thermiques très élevées entre la fraîcheur matinale ou même la gelée hivernale du matin et le réchauffement subit dû aux rayons du soleil levant qui grillera les plantes. Préférez toujours planter les végétaux fragiles au soleil couchant.

Après un hivernage en intérieur, pensez toujours à exposer vos plantes progressivement aux rayons directs du soleil afin d’éviter les brûlures disgracieuses sur le feuillage car elles peuvent être irréversibles. C’est le cas sur certains cactus.

Passer entre les gouttes

Bien que généralement bénéfique, la pluie peut aussi avoir des inconvénients. Qui n’a pas été déçu de voir son parterre de pétunias réduit à une masse visqueuse et informe après une pluie ? Là encore installez les plantes à lourde floraison (pivoines, boules de neige…) relativement à l’abri. Pensez aussi à pailler le pied des végétaux pour éviter que la terre ne souille les branches basses. Sur un terrain en pente, ménagez des rigoles tout autour de la zone plantée afin de conduire l’eau et de limiter l’érosion. 

Profitez toujours d’une averse estivale pour désherber : après la pluie les herbes seront beaucoup plus faciles à retirer.

La blancheur sous toutes ses formes

Après un épisode neigeux, mieux vaut ne pas fouler les massifs afin de préserver les plantations. Sachez que la neige protège le sol du froid, sous 10 cm de neige, vos plantes seront protégées et presque au chaud par rapport à la température extérieure et aux vents parfois glaçants. Il faut donc laisser faire la nature. Cependant si des paquets de neige s’accumulent sur vos haies de conifères, délogez-les à l’aide d’un bâton car le poids risquerait de casser les branches.

La gelée, quant à elle, reste redoutable pour les plantes semi rustiques, ou les plantes grasses et autres cactées. Pour y palier pensez à les hiverner avant les premiers froids ou ménagez pour les moins fragiles un sol très drainé et en pente qui permettra à l’eau de s’évacuer. Pour les gros sujets installez des voiles d’hivernage et une protection au sol à base de frondes de fougères sèches ou d’aiguilles de pins.

Pensez à briser la glace des petits bassins pour que les poissons aient suffisamment d’oxygène pour survivre à l’hiver.

Lire aussi
Connaitre la météo avec une pomme de pin Connaitre la météo avec une pomme de pin

Pour connaître la météo, laissez une pomme de pin sur le balcon ou n'importe quelle endroit, mais il faut quelle soit a l'extérieur. Si la pomme reste ouverte, c'est[...]

Jardiner avec la lune Jardiner avec la lune

Patrick Nicolas, pépiniériste pour parle de l'influence de la lune sur la culture des plantes du jardin

Jardiner avec la Lune Jardiner avec la Lune

On connaît le pouvoir de l'attraction lunaire dont le phénomène des marées est l'exemple le plus concret. Ce satellite de la terre aurait aussi une influence importante sur les plantes[...]

Jardiner sans pesticides Jardiner sans pesticides

Jardiner sans pesticides, les bonnes pratiques du jardinage pour favoriser la biodiversité.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Meteo-formation (Corse)
    Jardiner avec la météo peut aussi passer par le fait de connaitre la quantité de pluie qu'il est tombé ces dernières 24h ou durant le mois dernier ou par rapport à l'année dernière. Pour cela, internet regorge de données gratuites et fiables. Le site Infoclimat par exemple fournit une très bonne base de données météorologiques. Jardiner avec la météo passe aussi par une étude des prévisions météo pour anticiper ou protéger. Là aussi, difficile de passer à travers avec la qualité des prévisions météos et les modèles à maille fine
    Répondre à Meteo-formation
    Le 20/10/2020 à 22:24