Maladies et parasites du framboisier

Surveillez et entretenez votre culture de framboisiers pour éviter la propagation des maladies et des parasites
Surveillez et entretenez votre culture de framboisiers pour éviter la propagation des maladies et des parasites

Délicieuses les framboises font le bonheur des enfants mais aussi des grands ! Cependant, la culture de ces petits fruits rouges peut être entravée par certaines maladies ou parasites qu'il est bon de savoir reconnaître afin de pouvoir les éradiquer.

Les parasites du framboisier

Le vers de la framboise

Il est toujours déplaisant de trouver un 'habitant' dans une framboise juste avant de la croquer. Byturus tomentosus est la larve d'un coléoptère reconnaissable à sa couleur blanc-crème et à sa tête plus foncée. Les œufs sont pondus par la femelle entre mai et juillet directement sur les fleurs ou dans les fruits, ils se transformeront en larves qui passeront plus d'un mois à l'intérieur des framboises. Des déformations sur les fruits, des boutons floraux perforés mais aussi un dessèchement des pédoncules doivent alarmer. Ces attaques peuvent conduire à une installation du botrytis. En prévention, pulvérisez souvent du purin de tanaisie et installez des pièges spécifiques pour les coléoptères adultes.

Le tétranyque tisserand

Ces petits acariens jaunes de 0,2 mm se cachent au revers des feuilles de framboisier et forment de minuscules toiles conduisant à la déformation puis au jaunissement du feuillage. Les attaques sont surtout visibles l'été lorsque les températures sont très élevées et que l'air est sec. Bassinez souvent le feuillage et pulvérisez du purin d'ortie ou une décoction de tabac sur toutes les parties aériennes.

L'anthonome

Les larves blanches à têtes noires de ce coléoptère s'attaquent aux bourgeons. L'adulte pond directement ses œufs dans les bourgeons à feuilles ou à fleurs, ainsi la larve se développera à l'intérieur en dévorant le bourgeon qui bien sûr, ne se développera pas. Coupez et brûlez tous les bourgeons atteints et taillez correctement vos framboisiers chaque année.

Maladies du framboisier

L'anthracnose

L'anthracnose est une maladie cryptogamique reconnaissable aux tâches circulaires brunes sur les feuilles atteintes. Les feuilles se dessèchent puis tombent. La maladie se développe s'il fait chaud et humide. En prévention traitez à la bouillie bordelaise et en cas d'attaque brûlez toutes les parties atteintes même les feuilles tombées au sol !

Le dessèchement des tiges

Victimes de Leptosphaeria coniothyrium, un champignon sévissant en été et en automne, les extrémités des tiges et des jeunes pousses se dessèchent. La base des tiges brunit à son tour puis se brise au niveau du sol. Pour prévenir cette maladie, traitez la base de la plante à la bouillie bordelaise ou pulvérisez souvent du purin de prêle. En cas d'attaque, brûlez les parties atteintes et arrosez le sol avec une décoction d'ail.

La rouille du framboisier

Phragmidium rubi-idaei (encore un champignon !) se développe du printemps à l'automne formant des pustules jaunes ou orange vif en fin de printemps sur le feuillage et les tiges. En fin d'été des spores noirs apparaissent au revers des feuilles qui tombent alors prématurément. Les tiges sont parfois fissurées. En prévention ramassez et brûlez toutes les feuilles au sol, pulvérisez du purin de prêle ou une décoction d'ail.

Le botrytis

Ce champignon s'attaque aux partie aériennes lorsqu'il fait chaud et humide au printemps ou en été. Les feuilles jaunissent et tombent, les boutons floraux, les fruits et les tiges se couvrent d'une sorte de duvet gris. En prévention, évitez les apports en engrais azotés et n'arrosez jamais le feuillage. Après la taille, pensez à pulvérisez du purin de prêle car le botrytis s'installe sur les plaies ou les lésions.

L'oïdium

Une amplitude thermique importante entre le jour et la nuit et un taux d'humidité élevé dans l'air favorisent l'apparition de ce champignon au printemps et en été. L'oïdium se manifeste sous la forme d'un revêtement poudreux blanchâtre sur les feuilles et les tiges. Elles peuvent subir des déformations. En prévention, espacez bien vos pieds de framboisiers, brûlez toutes les parties atteintes, pulvérisez du purin de prêle ou d'ail sur les parties aériennes.

Lire aussi
Les maladies et parasites des bananiers Les maladies et parasites des bananiers

Les bananiers sont des plantes plutôt résistantes aux maladies mais voyons cela... Les bananiers, bien que peu sensibles aux maladies et parasites, souffrent généralement d'erreur de culture, la...

Maladies et parasites des fraisiers Maladies et parasites des fraisiers

Maladies et parasites sévissent sur les fraisiers et menacent les récoltes. La prévention et des conditions de culture optimales permettent la plupart du temps de s'en prémunir. Toutefois, mieux...

Maladies et parasites du groseillier Maladies et parasites du groseillier

De bonnes conditions de culture et la mise en place d'une prévention permettent de limiter l'apparition de maladies ou de parasites sur vos groseilliers. Pour agir, il faut tout d'abord savoir les...

Maladies et parasites du ficus Maladies et parasites du ficus

Ornemental par la beauté de son feuillage vert brillant, le ficus est une des plantes d'intérieur les plus achetées. Facile de culture, il lui arrive toutefois d'être victime de maladies et de...

Vos commentairesAjouter un commentaire