Le mulot

Le mulot
Le mulot

Le mulot est un rongeur de petite taille que l'on trouve en campagne et en montagne jusqu'à 2500 mètres d'altitude. Proche cousin de la souris, le mulot vit principalement la nuit. Son régime alimentaire est très varié (jeunes plantes, graines, chenilles, mille-pattes, escargots...).

Le mulot est un petit rongeur très proche de la souris. Son corps mesure entre 9,5 et 11 cm de long pour un poids pouvant varier entre 15 et 30 grammes. La queue du mulot est d'une longueur variable comprise entre 0,69 et 11,5 cm. Elle est constituée de 130 à 180 anneaux selon le sexe et l'âge.

Ce petit animal principalement nocturne est très présent dans nos campagnes. Il vit de préférence dans les champs cultivés et les broussailles des plaines mais on le retrouve également en montagne jusqu'à 2500 mètres d'altitude.

Rongeur de la famille des Muridaes, il ressemble beaucoup à la souris dont il se distingue toutefois facilement du fait de ses oreilles plus petites et des pattes postérieures plus grandes. Le pelage du mulot oscille entre le gris-brun dessus, le brun-jaunâtre sur les flancs, et le blanchâtre dessous.

Les mulots juvéniles sont moins roux que les adultes (gris-brun dessus et gris-blanc dessous). L'espérance de vie d'un mulot est courte puisque rares sont les sujets adultes à passer l'hiver. Le régime alimentaire du mulot est très varié. En fonction de ce qu'il trouve dans son lieu de vie, il peut manger des graines, des fruits et des baies, des racines et des branches de plantes juvéniles, ainsi que des insectes en tout genre (mille-pattes, chenilles) et des escargots. Il passe sa nuit à chercher sa nourriture tandis que la journée il se repose dans un nid de feuilles et d'herbes qu'il confectionne de façon plus ou moins profonde selon la température extérieure.

La reproduction s'étale de mars à octobre avec un pic de naissance pendant l'été. La gestation dure de 19 à 20 jours. Selon le climat et la région, le nombre de portées peut varier d'une à 4. Chaque portée comporte de 4 à 7 petits. Seule la femelle s'occupe des petits dans le terrier. Les bébés mulots naissent nus et aveugles. Le sevrage est rapide puisqu'après 20 jours en moyenne, les petits doivent pouvoir se débrouiller seuls. Selon la précocité de la naissance dans l'année, les petits pourront eux-mêmes se reproduire dans l'année. Les mulots à naissance tardive dans la saison ne se reproduiront que l'année suivante. La mortalité est très importante pendant le printemps et l'été.

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mulot (Jura a Alle)
    Moi, mon papa à trouvé une femelle mulot et ses 3 petits. Ils sont adorables.
    Répondre à Mulot
    Le 19/10/2018 à 17:40
  • FINOU (Bourgogne)
    Parle-moi des mulots ! Ma vieille maison située à la campagne est envahie par les mulots qui se complaisent surtout au grenier dans la laine de verre, mais hélas ils se promènent partout laissant des crottes. J'ai commencé à les éradiquer: nasse, tapette à rats et graines empoisonnées; mais ils sont rusés et ont trouvé le moyen de sortir de la nasse. Dommage que je n'ai pas de chat, je ferais des économies de "ronron"
    Répondre à FINOU
    Le 30/08/2015 à 09:38
  • Lagarde (Charente)
    Moi aussi j'en ai un dans la maison sauvé des griffes du chat... Il cavale partout, il est mignon... il mange du millet
    Répondre à Lagarde
    Le 26/11/2014 à 19:50
  • Denise Duvillard Novel
    Il est mignon mais pas dans une maison !
    Répondre à Denise Duvillard Novel
    Le 25/10/2012 à 07:15
  • Isa Lorin
    Ce suite et genial mais on ne dit pas comment le mulot passe l hiver on ne sait pa si il hiberne ou si il migre.
    Répondre à Isa Lorin
    Le 06/05/2012 à 17:04
  • Cc a toi si je serai a ta place je ne les métrai pas ensemble car selon les feromone je pense q'il risque de se battre voir sentretuer !! de plus ta petite souris doit étre telment afoler de se qui vien de lui ariver qu'il vo mieu kel se repose!! il vien de mariver la mm chose cette nuit mon chat a failli manger un bb mulot que g garder maleuresem elle est paraliser de lariere et doi avoir des cote voir plus qui sont casser !!!ps: sinn demande avis au veto
    Répondre à
    Le 21/02/2012 à 13:45
  • Jessica Jessica Pretot
    Bonjours jai une petit musaraigne qui ce intaller cher moi tellement quel avais froid depuis lundi soir je les mis dans un aquarium je lui donne a manger .mais ce matin sauve une souris des griffe dun chat je les attraper et relacher les deux quand le temps le permetras ce pour savoir si je peux les mettre ensemble
    Répondre à Jessica Jessica Pretot
    Le 08/02/2012 à 16:59