Lysimaque commune, Grande lysimaque

Lysimaque commune, Lysimachia vulgaris
Lysimaque commune, Lysimachia vulgaris

Botanique

Nom latin  : Lysimachia vulgaris
Famille  : Primulacées
Origine  : Europe, Asie
Espèces proches : Lysimachia punctata
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante herbacée
Type de végétation : plante herbacée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 0,50 à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -24°C
Exposition  : soleil à ombre claire
Type de sol : humifère à argileux, même lourd
Acidité du sol  : légèrement acide à basique
Humidité du sol  : frais à submergé
Utilisation : ornementale, massif ou bord de bassin, teinture, plante médicinale
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : division

Lysimachia vulgaris, la lysimaque commune ou grande lysimaque est une plante vivace appartenant à la famille des Primulacées. Elle est originaire d’Europe et d’Asie, présente en plaine dans les régions tempérées de basse altitude. C’est une plante de zone humide ouverte, subaquatique. La lysimaque commune est cultivée dans les jardins depuis des siècles, utilisée en tant que plante médicinale, plante ornementale et également pour ses substances tinctoriales. Elle est naturalisée en Amérique du Nord, mais elle est considérée comme invasive dans plusieurs états.

Description de la grande lysimaque

Lysimachia vulgaris est une plante rhizomateuse et stolonifère. Elle développe de longues tiges horizontales d’où émergent chaque printemps les nouvelles tiges dressées. Les tiges horizontales sont souterraines, aériennes ou aquatiques, pouvant atteindre dans ce cas jusqu’à 4-5 m de longueur, ce qui rend la lysimaque commun assez envahissant en bordure d’eau.

Ses tiges dressées sont hautes de 0,50 à 1,20 m, portent des feuilles opposées ou verticillées par 3 à 5. Ces grandes feuilles vert vif et légèrement velues sont lancéolées à oblongues, presque sans pétioles.

Ces tiges feuillées se terminent par un racème ramifié et florifère sur une grande hauteur. Les fleurs y sont généralement disposées par petits groupes, portées par de longs pédicelles. Les fleurs de 2-3 cm de large sont courtement tubulaires puis s’étalent en 5 lobes jaunes d’or.

L’ensemble de la lysimaque commune produit une belle masse de feuillage compact et bien ordonné, surmonté de chandelles de fleurs jaunes d’avril à août.

Les tiges aériennes de la lysimaque commune meurent en hiver.

Comment cultiver la lysimaque commune ?

Lysimachia vulgaris apprécie le plein soleil ou la mi-ombre. Elle a besoin d’un sol qui reste frais toute l’année et se complait en sol lourd, voire humide. Il est conseillé d’éviter de la planter au bord de « une pièce d’eau, car sa croissance devient alors très agressive. La lysimaque ponctuée très semblable, mais moins entreprenante est souvent conseillée comme substitut ornemental.

Plantée au printemps ou en automne, elle se développe lentement au départ, puis accélère sa croissance une fois installée si elle ne manque pas d’eau. Elle est tolérante sur la nature du sol, sauf pour les sols trop acides. En terrain seulement frais (sol argileux par exemple) elle s’étale indéfiniment, mais de manière assez lente, donc facile à limiter.

Utilisation de la grande lysimaque

En dehors de son attrait ornemental, la grande lysimaque montre des propriétés médicinales importantes : ses feuilles et ses décoctions ont un effet vulnéraire, c’est à dire qui soigne les plaies et les contusions (d’où son nom familier de chasse-bosse). Elle fut aussi utilisée pour lutter contre les ulcères internes ou externes, les dérangements intestinaux…

À partir des fleurs peut être fabriqué un colorant naturel jaune, utilisé pour colorer la laine ou teindre les cheveux en blond. De ses rhizomes, on extrait un colorant brun.

Autrefois, des branches de grande lysimaque étaient brulées dans les maisons pour en chasser mouches et moucherons.

Comment multiplier la grande lysimaque ?

Lysimachia vulgaris se reproduit très aisément par division, au printemps ou en fin d’été.

Espèces et variétés de Lysimachia

Le genre comprend environ 150 espèces

  • Lysimachia nummularia, l’herbe aux écus
  • Lysimachia punctata, la lysimaque ponctuée
  • Lysimachia congestiflora, couvre-sol à fleurs jaunes
  • Lysimachia barystachis, épis blancs bien droits
  • Lysimachia ciliata « Firecracker », au magnifique feuillage sombre
  • Lysimachia fortunei, érigée mais de petite taille, aux fleurs blanches
Nos fiches
Lire aussi
La musaraigne, petite mais grande alliée La musaraigne, petite mais grande alliée

Petit mammifère au museau pointu, ressemblant de loin à une souris, la musaraigne est un animal méconnu et mal-aimé qui rend pourtant de grands services au jardinier. Musaraigne qui-es-tu ? Le...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire