Rosier de Wichura

Rosier de Wichura, Rosa wichuraiana
Rosier de Wichura, Rosa wichuraiana

Botanique

Nom latin  : Rosa wichuraiana
Synonyme  : Rosa luciae var wichuraiana
Famille  : Rosacées
Origine  : Asie orientale
Période de floraison : juin -juillet
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : rosier botanique grimpant
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 2 à 5 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique jusqu'à -24 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : argilo-siliceux, même lourd
Acidité du sol  : neutre à  basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : haie défensive, lisière, pergola
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : boutures, marcottes, semis, divisions

Rosier wichuraiana, le rosier de Wichura, est une espèce de rosier botanique sarmenteuse, appartenant à la grande famille des Rosacées. Originaire d’Asie, Rosa wichuraiana fut introduit en Europe au 19e s, il est à l’origine de la plupart des rosiers grimpants actuels. S’il a transmis sa robustesse et sa croissance sarmenteuse à tous ses descendants sélectionnés, il apporte sous sa forme botanique le charme d’une délicieuse rose simple qui sera appréciée dans les jardins naturels, en haie défensive ou pour maintenir le sol d’un talus. C’est aussi un excellent rosier, sans entretien, pour occuper un espace difficile, un sol ingrat.

Description du rosier de Wichura

Rosa wichuraiana est un rosier de grand développement. Il peut former un fourré de 2 m de hauteur, ses branches s’allongent de 4 à 6 m. Palissé sur un support, un grillage, une pergola ou le long d’un tronc d’arbre, il est utilisé comme rosier grimpant. Sinon, il devient un couvre-sol épais et sans entretien : ses longues branches se marcottent naturellement lorsqu’elles affleurent le sol. Ces branches sont épineuses, le buisson devient impénétrable. Le feuillage persiste en climat doux.

Le rosier de Wichura présente des feuilles vert sombre, luisantes et saines composées d’environ 5 folioles. Les fleurs apparaissent généralement en juin-juillet. Ce rosier n’est pas remontant. Les fleurs, parfumées et bien ouvertes, forment une corolle pleine un peu anguleuse, large de 3 à 5 cm, blanche, parfois lavées de rose, ponctuées de nombreuses étamines jaunes. Les fleurs attirent et nourrissent un grand nombre d’insectes ; elles produisent ensuite de petits fruits brun-rouge.

La forme panachée de Rosa Wichuraiana est originale, intéressante pour éclairer un massif sombre.

Cultiver Rosa wichuraiana

Le rosier de Wichura est une plante facile à cultiver. Il est implanté au jardin au printemps ou en automne. Passé la première année où des arrosages réguliers pendant l’été assurent une bonne reprise, il devient, si l’on veut, sans entretien.

Tolérant, Rosa wichuraiana préfère un sol de type argilo-siliceux, qu’il supporte même lourd ou relativement pauvre. Il croît en sol neutre à basique, dans les climats assez frais, aux précipitations régulières. Il peut croître en zones côtières. S’il apprécie que le sol conserve une certaine fraicheur, il ne supporte pas un sol humide en permanence.

Il fleurit très abondamment à une exposition ensoleillée au moins la moitié de la journée.

Taille et entretien du rosier de Wichura

Le rosier de Wichura peut être laissé libre, et ne nécessite alors aucun entretien, il est très résistant aux maladies.

Cependant sa croissance est rapide, une pousse de l’année peut croître de 4 m en une saison. Il peut donc être taillé et/ou palissé. Fleurissant sur les branches de l’année précédente, il sera taillé si besoin, en juillet aout, juste après la floraison.

Le buisson peut être aéré en coupant les plus vieilles branches à leur base, et en ne laissant que 7-8 branche plus jeunes. Sur ces dernières les branches secondaires seront rabattues à 3 ou 4 bourgeons. Les nouvelles croissances qui en émergent seront palissées si besoin.

Multiplication du rosier de wichura

Il se bouture facilement en été, à l’étouffé. Mais c’est encore plus facile de profiter de sa capacité naturelle à se marcotter.

Espèces et variétés de Rosa

150 espèces et des milliers de cultivars
Rosa banksia, le rosier de Banks
Rosa rugosa, à gros fruits
Rosa palustris, pour sol humide
Rosa gigantea, de 30 m de hauteur parfois
Rosa rubiginosa, l’églantier rouge
Rosa moschata, le rosier musqué
Rosa  foetida, le rosier fétide
Rosa hugonis, aux fleurs jaunes
Rosa pimpinellifolia, le rosier pimprenelle
Rosa wichuraiana ‘Folis Variegata’, étrange forme au feuillage panaché

Nos fiches
Lire aussi
La plantation d'un rosier La plantation d'un rosier

Comment et quand planter un rosier ? Cela varie selon le type type d'achat, en conteneur ou à racines nues. Quand planter un rosier ? Les rosiers en conteneur peuvent être plantés pratiquement...

Histoire de la rose et du rosier (suite) Histoire de la rose et du rosier (suite)

Suite de l'histoire de la rose et du rosier ... » Histoire de la rose et du rosier En 1700, l’arrivée de rosiers de Chine et de Japon bouleversa la culture de la rose en France. En quelques...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

Fontana Rosa, le jardin des romanciers (06) Fontana Rosa, le jardin des romanciers (06)

Le jardin Fontana Rosa est l’œuvre de Vicente Blasco-Ibañez (1867-1928), scénariste et romancier espagnol, né à Valence. Monument Historique El jardin de los Novelistas, le jardin des...

Vos commentairesAjouter un commentaire