L'écureuil de Corée, un rongeur très vif

L'écureuil de Corée, un rongeur très vif
L'écureuil de Corée, un rongeur très vif

L'écureuil de Corée est un sympathique petit animal dont la robe rayée de noir présente un fort intérêt ornemental. Facétieux, ce petit rongeur forestier est très agréable à observer si vous lui offrez des conditions de vie adaptées.

Écureuil de Corée qui es-tu ?

L'écureuil de Corée (Tamias sibiricus), aussi nommé 'Écureuil de Sibérie' est un petit rongeur terrestre faisant partie de la famille des Sciuridae. Il est originaire des forêts de Mongolie, de Sibérie, de Chine, du Japon mais aussi bien sûr de Corée. Son territoire se développe peu à peu à l'Ouest jusqu'à atteindre la Finlande. Son habitat est constitué de forêts mixtes de feuillus comme le châtaignier, le chêne ou le charme qui lui fournissent une abondante nourriture.

Il existe des populations recensées en France issues du relachage d’animaux achetés en animalerie dont la vente a explosé dans les années soixante. Cette population foisonnante est présente dans près de 5 massifs forestiers d’Île-de-France. Elle est estimée à plusieurs milliers d'individus. Dans la Somme une population de 30 écureuils de Corée, échappés d'une animalerie en 1984, ont eux aussi fondé leur colonie.

Tamias sibiricus est un animal diurne vivant au sol et creusant des terriers. Il peut être amené à grimper aux arbres pour se nourrir mais n'y confectionne pas de nid. Son alimentation est constituée de préférence de fruits secs ou frais comme les châtaignes, les glands, les baies de sorbier, les mûres etc.... Végétarien à tendance omnivore, il mange aussi des graines, des champignons et parfois même des insectes, des larves, des mollusques et des amphibiens.

Cet animal fait des provisions pour l'hiver, qu'il stocke dans une chambre spécifique dans son terrier, il peut ainsi accumuler 2 kg de nourriture pour les jours difficiles.

Comment choisir un écureuil de Corée ?

L'achat d'un tel animal doit être mûrement réfléchi. Tout d'abord parce qu’il s'agit d'un être vivant mais aussi parce qu’il s'agit d'un animal bien plus difficile à apprivoiser qu'un chien ou un chat. Rares sont les écureuils de Corée à sauter sur votre bras dès la cage ouverte !

Choisissez un écureuil vif, non prostré mais jamais surexcité car cela signalerait un état de stress. Il ne doit pas être en boule ou seul dans un coin, mais participer à la vie du groupe.

Observez bien le poils qui doit être soyeux, brillant et uniforme, sans plaques ni souillures. Les yeux doivent être vifs, jamais larmoyants. Préférez toujours adopter un sujet âgé de moins d'un an si vous désirez l'apprivoiser un minimum, sinon ce sera beaucoup plus compliqué.

Concernant le sexe, le comportement ne varie pas vraiment du mâle à la femelle. Si vous désirez avoir des petits, préférez une femelle que vous ferez saillir ou un couple mais attention, vous risquez ensuite d'avoir bien du mal à placer les petits.

L'écureuil de Corée supporte de vivre seul, bien mieux que d'autres rongeurs mais il requiert toutefois de l'attention et des soins.

Comment installer l'écureuil de Corée ?

L'écureuil de Corée aime grimper sur des branches, une volière sera donc la cage idéale pour lui car elle est plus haute que large. Pour un seul sujet, comptez une cage de 80x50x80 cm au minimum car ce petit rongeur aime bouger et sauter de branches en branches.

Cet animal très rustique peut vivre à l'extérieur, vous pouvez donc installer sa volière dans une zone abritée du jardin ou même sur un balcon pour qu'il profite du grand air.

Lire aussi
La gerbille, un rongeur très attachant La gerbille, un rongeur très attachant

Petit rongeur ressemblant un peu à une souris, la gerbille est très attachante et sociable. Il existe plusieurs races parmi ces petits animaux forts sympathiques que l'on trouve facilement dans...

L'écureuil roux L'écureuil roux

L'écureil roux est le seul véritable écureuil de France, il est très craintif mais quel plaisir de le rencontrer. A proximité des bois et des forêts anciennes, il est fréquent de croiser...

Le Bonsaï, des styles très codifiés Le Bonsaï, des styles très codifiés

Elevé au rang d'un art par les Japonais, la culture du bonsaï répond à des codifications esthétiques très formelles. La transgression imaginative n'arrive théoriquement qu'après l'assimilation...

Les fougères, des feuillages très décoratifs Les fougères, des feuillages très décoratifs

Gino VANDEKINDEREN de la pépinière Hostafolie nous conseille sur la culture des fougères Si, pendant très longtemps, les jardiniers se sont intéressés essentiellement aux plantes à fleurs,...

Vos commentairesAjouter un commentaire