La multiplication des palmiers

Les palmiers font partie de ces plantes dont la multiplication n'est pas des plus aisée. Il faudra donc tenir compte de nombreux paramètres pour réussir cette opération.

Jeune palmier issu d'un semis dans le sud de la France
Jeune palmier issu d'un semis dans le sud de la France

Les diverses méthodes de multiplication

Le semis de graines reste la méthode la plus employée. Chez les palmiers, la taille, la forme et la couleur des graines varie considérablement d'une espèce à l'autre. Par exemple une graine de Sabal minor ne mesurera que quelques millimètres alors qu'une noix de coco (Cocos nucifera) aura une taille beaucoup plus conséquente !

Outre le semis, d'autres méthodes sont possibles sur les espèces produisant des rejets.

Certaines d'entre-elles produisent des rejets à leurs pieds, il est alors aisé de les prélever, d'autres des plantules directement sur le stipe, qu'il faudra alors marcotter.

Dans l'industrie horticole, les palmiers sont multipliés par clonage mais nous ne rentrerons pas dans les détails de cette technique réservée aux professionnels.

Le semis

Il s'agit de la méthode la plus appréciées des palmophiles, c'est pourquoi nous la détailleront ici.

Les amateurs sont parfois mis en échec par le non respect de certains paramètres que nous allons apprendre à mieux connaître afin de les maîtriser :

La viabilité des graines

La viabilité, c'est à dire la capacité d'un graine à germer en un temps donné, dépend non seulement de l'espèce (de quelques semaine pour le Latiana à plusieurs années pour le Phoenix canariensis ou le Cocos nucifera), mais aussi de la conservation de celles-ci.

Les palmiers poussant dans des zones tropicales, ont besoin de chaleur, il en est de même pour leurs graines qui devront être conservées à des températures adéquates (minimum 20°C). Le taux d'hygrométrie a aussi sont importance ; Si la graine sèche trop, elle perdra sont pouvoir germinatif.

Le traitement avant le semis

Un traitement spécifique peut aussi être nécessaire pour induire une bonne germination. Ainsi, quelques jours au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur peuvent être bénéfiques aux espèces originaires des régions tempérées à saison froide marquée. D'autres devront être trempées 48h avant le semis, d'autres encore devront être bien brossées et lavées pour supprimer la substance inhibitrice de germination présente dans leur chair !

Température, hygrométrie, substrat, luminosité et patience : les clés de la réussite

Lors du semis renseignez-vous bien sur les besoins de chaque espèce car la température nécessaire à la germination peut varier. Chez les Trachycarpus une température de 20 à 24°C sera suffisante alors qu'Elaeis guinensis, le palmier à huile aura besoin de 38 à 40°C constants et ce pendant une très longue période (2 mois et demi) pour germer correctement. L'installation devra donc être à la hauteur !

La composition du substrat, la lumière et le taux d'hygrométrie sont d'autres paramètres à prendre en compte. Toujours très léger, le substrat devra être très perméable pour que l'eau ne stagne pas autour de la graine. La profondeur du pot doit être elle aussi choisie en fonction de l'espèce car certains palmiers comme Lodoicea maldavica présentent une germination dite 'à retardement'. Une longue racine se forme alors (parfois sur près d'un mètre) avant que n'apparaisse le bourgeon. Pas de panique tout de même : les cas sont rares et notre bon vieux Phoenix se contentera d'une profondeur de 2 cm !

Ensuite tout ne sera qu'une histoire de patience car les palmiers au stade de plantules sont plutôt long à pousser. N'oubliez pas des les arroser régulièrement pour autant !

Lire aussi
Les palmiers résistant au froid Les palmiers résistant au froid

Philippe COURTUISON des pépinières de la PALMERAIE ZEN qui est spécialisée dans la production de palmiers nous présente les palmiers résistants au froid.

La multiplication des tubercules La multiplication des tubercules

La multiplication végétative est une manière simple d'obtenir, à partir d'une partie de la plante, de nouveaux sujets. Nous nous pencherons ici sur la multiplication des tubercules, méthode simple...

La plantation des palmiers La plantation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la plantation des palmiers

L'acclimatation des palmiers L'acclimatation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de l'acclimatation des palmiers

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Marie (Haut de france)
    Cet article est très intéréssant ! Merci
    Répondre à Marie
    Le 20/06/2019 à 11:29