Protéger les poules des prédateurs

Avoir un poulailler dans son jardin est un rêve pour de nombreuses personnes, cependant il est nécessaire de le sécuriser au maximum et d'appliquer quelques gestes quotidiens simples afin de protéger les poules de leurs nombreux prédateurs.

L'Autour des palombes, un beau rapace prédateur des poules
L'Autour des palombes, un beau rapace prédateur des poules

La poule un animal sans défense face à ses prédateurs

La poule n'est ni un animal rapide, ni une force de la nature au niveau musculaire. Peu agressive, elle ne possède aucun moyen de se défendre face à ses prédateurs. Nulles dents acérées, de faibles possibilités quant au vol, elle n'est pas non plus la reine du combat rapproché, il est donc difficile pour elle de faire face à un prédateur sans y perdre la vie.

Quels sont les prédateurs des poules ?

Aériens ou terrestres, nombreux sont les animaux à s'attaquer puis se délecter de ces oiseaux sans défense.

Venant du ciel, les rapaces sont des ennemis inattendus pour le néophyte qui se lance à peine dans un élevage de poules. Pouvant enlever les poussins, ces oiseaux au bec et aux griffes acérées préfèrent déguster sur place les grosses poules trop lourdes à emporter après les avoir violemment attaquées.

L'insoupçonnable Autour des palombes est un des rapaces les plus actifs quant aux attaques de gallinacées. Il est suivi de près par la buse variable, le milan, le faucon et l'épervier.

Certains oiseaux classiques comme les pies, les corbeaux, les corneilles, ou le coucou ne lésineront pas devant des œufs bien frais pondus à leur portée, mais ne s'attaqueront ni aux poussins ni aux adultes.

Venant du sol, le panorama n'est pas des plus calmes pour nos pauvres poules !

Outre le célèbre renard qui est rendu coupable de tous les maux et qui agit de préférence de nuit, les chiens de chasse ou errants font encore bien plus de dégâts parmi les poules. Présents aussi bien en campagne qu'en zone urbaine, ces deux prédateurs doivent être tenus à l'écart.

Des animaux plus discrets par leur taille et plus agiles grâce à leur forme fuselée sont également coupables de quelques massacres. La fouine est friande d'œufs, prise de panique face à l'agitation des poules, elle leur assène une morsure mortelle au cou pour se défendre mais ne les tue pas pour s'en nourrir, son régime alimentaire tendant à majorité sur les campagnols, les musaraignes et les mulots. Dans le même style, belette, furet, martre et putois ne se nourrissent pas forcément de poules mais les tuent pour voler leurs œufs.

Les rats ou les serpents trouvent toujours un moyen de s'introduire dans le poulailler mais ne consomment que les œufs jamais l'animal adulte.

Un abri solide et sécurisé

Rappelons que les poules ont besoin d'un poulailler surélevé pour s'y reposer et pondre leurs œufs mais aussi d'une zone de nourrissage et de promenade clôturée.

Au vu des multiples attaques auxquelles les poules ont à faire face, il est nécessaire de leur offrir un logis ultra sécurisé et ce, des fondations au plafond ! Oui, vous avez bien lu, nous parlons ici de fondations comme pour une maison, car le renard est capable de creuser sous un grillage très facilement. Ce dernier devra donc être fixé à des fondations en dur, placées à 30 cm de profondeur dans le sol, sur tout le pourtour de la zone d'élevage.

Le grillage devra être assez haut (2 m) pour éviter que les animaux puissent sauter par dessus et être muni de mailles assez fines pour que les fouines et autres prédateurs filiformes ne puissent le pénétrer.

Un grillage à poule fera parfaitement l'affaire si vous pensez à boucher également tous les trous de plus de 3 cm présents dans la structure du poulailler. Attention à l'espacement entre les lattes de bois qui peut varier avec les conditions climatiques. Le bois en séchant en été peut se rétracter et créer des passages pour les prédateurs les plus fins.

Pour prémunir vos volailles des attaques aériennes, un filet spécifique anti-rapaces aux mailles de 50 mm sera fixé sur le grillage afin d'offrir une volière totalement sécurisée pour vos poules. Les rapaces ayant une très bonne vue, ne se risqueront pas dans un lieu dont ils ne pourraient pas ressortir aisément, il s'agit donc d'une technique très efficace par la dissuasion.

Des gestes quotidiens pour mettre vos poules hors de danger

  • La majorité des attaques surviennent de nuit, les poules le savent bien et rentrent d'elles-même dans le poulailler au crépuscule. N'oubliez pas de fermer la porte avec un système compliqué, car le renard n'aura aucun mal à relever un simple crochet s'il est vraiment motivé !

  • Faites chaque jour le tour du poulailler et vérifiez grillages et fixations.

  • Ne laissez vos poules en liberté hors de la volière que si vous êtes présents à proximité. Elles vous aideront alors à débarrasser votre jardin des escargots, des limaces, des courtilières et autres larves et chenilles avec une grande efficacité. Dès que vous partez, enfermez-les dans leur zone sécurisée même pour 10 minutes !

  • Installez une lampe à détecteur de mouvement près du poulailler et des touffes de poils récupérées lors du toilettage de votre chien, ou même vos cheveux, dont l'odeur inquiétera la majorité des prédateurs.

  • Éloignez le bac à compost ou la zone destinée aux déchets végétaux du poulailler car ils sont appréciés des petits rongeurs qui sont à la base de l'alimentation de nombreux prédateurs de poules.

Lire aussi
Les prédateurs des poules Les prédateurs des poules

Les poules sont des animaux vulnérables aux attaques venant de toutes parts. Des airs, de la terre voire même du sous-sol, les prédateurs viennent attaquer nos paisibles gallinacées.

Des poules au jardin ! Des poules au jardin !

Les poules sont définitivement en train de revenir dans les jardins citadins. En effet, l'envie d'avoir des poules touche de plus en plus de monde. Plus qu'une tendance, installer un[...]

Comment bien élever des poules ? Comment bien élever des poules ?

Les poules sont des animaux un peu plus complexes que l'on ne l'imagine. Avoir un poulailler dans son jardin doit être réfléchi mûrement afin d'accueillir et d'élever les poules en[...]

Comment introduire de nouvelles poules au poulailler ? Comment introduire de nouvelles poules au poulailler ?

Un poulailler est un microcosme bien organisé, les poules s'y côtoient selon une hiérarchie bien déterminée. L'arrivée de nouvelles poules est un élément perturbant. Voyons comment le gérer.

Vos commentairesAjouter un commentaire