Les ravageurs des agrumes

De nombreux ravageurs peuvent provoquer des dégâts sur les plantations d'agrumes, tordant les feuilles, abîmant les fruits et réduisant les récoltes. Les connaître permet de prévenir leur arrivée et de traiter de manière biologique.

Icerya purchasi, la cochenille australienne
Icerya purchasi, la cochenille australienne

Les cochenilles

Le pou de Californie (Aonidiella aurantii) est un insecte de la famille des Diaspididae qui, comme son nom ne l'indique pas, vient d'Asie. Il est très présent sur les Citrus dont il pompe la sève provoquant des déformations sur les tiges et le feuillage qui finit toujours par jaunir et tomber. Cette cochenille, se reconnaît à son bouclier circulaire de 2 mm au maximum, brun rougeâtre chez la femelle et ovale et jaunâtre chez le mâle. Un voile blanc isole l'insecte de la plante, il est caractéristique. L'adulte possède des ailes et de longues antennes, il ne sortira de son bouclier qu'après 4 mues pour se reproduire. En lutte biologique on utilise des coccinelles prédatrices (Chilocous sp.) ou des hyménoptères dont Aphytis melinus.

Lepidosaphes beckii, présente un bouclier convexe prenant la forme caractéristique d'une virgule grisâtre de 2,5 mm. Quant à l'imago, minuscule (0,5 mm maximum), il prend la forme d'un moucheron ailé pourpre/rosé. Présentes en grand nombre, ces cochenilles encroûtent les parties aériennes de l'arbre et l'affaiblissent car elles empêchent la photosynthèse. Ces cochenilles ne produisent pas de miellat.

Autre cochenille s'intéressant aux Citrus, Icerya purchasi, la cochenille australienne, reconnaissable à sa couleur rouge brique et à ses pattes et ses antennes noires. Elle est couverte de secrétions cireuses blanches et filamenteuses sur les côtés. Un ovisac blanc pur de plus de 5 mm présentant 16 sillons longitudinaux est secrété par la femelle sous le ventre. Ces cochenilles produisent un miellat pouvant être le vecteur de la fumagine, une maladie cryptogamique qui attaque souvent les agrumes en cas de présence de parasites. Un arbre non traité peu rapidement paraître comme couvert de neige tant cette cochenille est virulente et se reproduit rapidement (jusqu'à 800 œufs pour une seule femelle en 3 générations annuelles). Rodolia cardinalis est une coccinelle très utile en lutte biologique pour détruire cette cochenille.

Les autres parasites

La cératite (Ceratitis capetata) est une petite mouche jaunâtre qui s'attaque aux fruits mûrs. Elle fait des dégâts considérables sur les cultures de variétés précoces de clémentines, mais aussi sur les autres variétés d'agrumes. La femelle pond ses œufs directement dans les fruits en les déposant grâce à son oviscarpe. Chaque point de piqûre sera visible sur le fruit et provoquera une tâche s'agrandissant avec le temps. Des larves vont ensuite se développer provoquant la pourriture et la chute du fruit. La lutte biologique se fait au moyen de pièges à phéromones.

Les pucerons dont Aphis spiraecola, un puceron vert ailé chez le mâle et aptère chez la femelle s'attaquent aux pousses tendres des agrumes et aux bourgeons. Les feuilles sont recroquevillées, déformées, les fleurs tombent amoindrissant la production de fruits. Ces pucerons produisent un miellat vecteur de fumagine et de tristeza, deux maladies destructrices.

Les acariens des agrumes Panonychus citri, présentent un corps couleur lie de vin. Ils sont très présents sur les feuilles périphériques de l'arbre, mais aussi sur les fruits. Les feuilles prennent un aspect jaune blanchâtre ou bronze puis tombent. Une bonne irrigation prévient les attaques, Entomophtora est utilisé en lutte bio. Ce champignon est très efficace contre les acariens.

Lire aussi
Les ravageurs de l'olivier Les ravageurs de l'olivier

Voyons les quelques ravageurs propres à l'olivier et les moyens de lutte

Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur la lutte contre les maladies et les ravageurs lorsque l'on cultive des légumes sous serre.

Les ravageurs de la tomates Les ravageurs de la tomates

La tomate est l'une des plantes les plus cultivée au potager mais elle est malheureusement la proie de nombreux ravageurs qui occasionnent des dégâts et compromettent les récoltes. Apprenons à[...]

Diversifier les plantes au potager, une bonne solution contre les ravageurs Diversifier les plantes au potager, une bonne solution contre les ravageurs

La diversité des espèces et variétés au potager assure la création d'un écosystème stable et équilibré qui aide à prévenir et à lutter contre les divers ravageurs de manière naturelle,[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire