Récolte et conservation des pommes et poires

Récolte et conservation des pommes et poires
Récolte et conservation des pommes et poires

Durant des siècles nos aïeux campagnards ont accordé une grande importance à la conservation de leurs récoltes de fruits. Dans le passé il existait les grands fruitiers de châteaux et des grandes demeures. La littérature des 18°,19°,20° siècles en ont laissé quelques traces sous forme de plans de claies, d’étagères,…bien élaborés.

Chez les campagnards plus modestes nous pouvions voir, entre autres, la méthode du « silo » en plein air. Le début de la préparation commençait par le creusage de tranchées délimitant le silo afin d’assurer le drainage. Le fond du silo couvert de grillage à fines mailles, contre les rongeurs, était recouvert de paille, ou d’herbes sèches ou, mieux, de fougères. Les fruits, en bon état, récoltés par temps secs et après la disparition des la rosée du matin étaient posés délicatement sur ce lit de sorte qu’ils ne se touchent pas. Puis, encore une couche de fougère, par exemple, et une de fruits et ainsi de suite. La couche finale : une dernière couche de fougères et d’herbes sèches ou de paille recouverte de terre.

Encore au début du 20° siècle les producteurs français expédiaient leurs pommes, en l’Angleterre, dans des tonneaux en bois contenant des couches de tourbe dont le Ph acide a une action conservatrice.

Le matériel

Les méthodes de conservation des pomlmes et des poires variant avec les lieux et les terroirs, nous nous bornerons à un procédé simple et non dévoreur d’énergie tels le frigorifique ou d’autres moyens dits industriels. Evitons les étagères à clayettes en bois si courantes depuis des lustres car le bois est source de maladies et laisse une odeur qui s’imprègne lorsqu’on utilise de l’eau de javel pour désinfecter.

Actuellement le grand choix des tiroirs, clayettes et autres moyens de rangement en matières plastiques ou en métal nous laisse bien des possibilités et le nettoyage est plus aisé. Ici il faut tenir compte que les tablettes doivent être ajourées comme des clayettes ou du grillage rigide afin d’obtenir une parfaite circulation de l’air entre les fruits et à l’extérieur du local. En effet, les fruits dégagent un gaz l’éthylène qui active leur maturité.

Le local

  • La température : Entre +2° C et 6° C est une base mais il faut savoir, par exemple, que Reinette Grise du Canada, Belle de Boskoop et d’autres sont sujettes à la brunissure interne si elles sont conservées en dessous de 2°C, et Reinette des reinettes au-dessous de 4°C.
  • Le degré hygrométrique : 60% est le bon chiffre. Il ne doit pas dépasser 75%.
  • La lumière : est à éviter car elle active la maturité.
  • L’orientation du local : le Nord est à préférer.
  • Les murs intérieurs du local : l’application du lait de chaux est conseillée.
  • La désinfection : Avant l’entreposage des fruits il est utile de bruler une mèche ou deux de soufre ou du formol. Après cette désinfection il faut aérer le local durant 24 heures au moins.

Comme indiqué plus haut le local doit être pourvu un système d’aération, statique si possible, car la ventilation mécanique est dépensière d’énergie et productrice de chaleur nuisible à la bonne conservation des fruits, à moins que le système soit posé à l’extérieur.

Notes utiles : Les fruits ne doivent pas se toucher, ils doivent êtres sains et propres et récoltés sans heurts. Certaines variétés se déshydratent rapidement, c’est pourquoi nous voyions nos parents laisser tomber une goutte d’une simple bougie sur le pédoncule qui est le cordon ombilical du fruit. Pourquoi pas de la cire d’abeille qui, de plus, est un puissant antiseptique ?

Une visite quotidienne au local permet de choisir les fruits les plus murs à consommer en premier et d’éliminer ceux qui s’abiment.

Epoque de la récolte

La maturité des pommes et poires est classées en plusieurs époques :

Les pommes d’été : A croquer ou à utiliser de juin à septembre, au fur et à mesure. Transparente Blanche, Astracan Rouge, Astracan Blanc, De Moisson, Borovisky, etc.

Les poires d’été : Poire de moisson, Colorée de Juillet, Beurré Giffard, Clapps Favorite, Précoce de Trévoux, Bon Chrétien Williams, Docteur Jules Guyot, etc…

Les pommes d’automne : Qui ne sont pas non plus des fruits de garde : Gravenstein, Transparente de Croncels, etc…

Les poires d’automne : Beurré Hardy, Triomphe de Vienne, Bonne d’Ezée, Louise Bonne d’Avranches, Fondante Thirriot, etc.

Les fruits d’hiver et de garde, à récolter courant octobre :

Ce sont les pommes et les poires qui commencent à murir vers décembre et qui, selon la variété, se conservent durant des époques échelonnées dont la fin peut se situer en juin de l’année suivante pour les fruits les plus tardifs.

Lire aussi
Récolte et conservation des poires Récolte et conservation des poires

La récolte de la poire est très variable selon la variété et peut être consommée après plusieurs mois de conservation à condition de leur donner de bonnes conditions de stockage. Quand récolter les...

Chercheur de pommes et de poires Chercheur de pommes et de poires

Quel plaisir de pouvoir enfin nommer une variété. C'est une façon de retrouver l'âme d'un fruit perdu. Découvrir un nom, c'est aussi une façon de donner racines à un arôme, un parfum. C'est lier...

La conservation des pommes de terre La conservation des pommes de terre

Il existe autant de variétés de pommes de terre que d'époques de récolte. Pour assurer une consommation durant une longue période de l'année, une bonne conservation est nécessaire. Voyons comment...

Récolte et conservation du thym Récolte et conservation du thym

Le thym, contrairement à d'autres plantes aromatiques est vivace et peut donc se récolter toute l'année durant, cependant certaines périodes seront plus propices à son ramassage et à sa...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Assoc.Renseignements Généreux (Sud-est)
    Pas le temps de chercher le nom de la substance cancérigène qui existe dans les fougères, et qui peut contaminer l'eau, le lait de vaches etc mais la fougère est donc à déconseiller comme "lit" pour les pommes de terre !
    Répondre à Assoc.Renseignements Généreux
    Le 25/03/2014 à 16:27
  • Georgette Schillings
    Merci pour cet historique que j'ai lu avec grand intérêt et aussi comment conserver pommes et poires:je mange tous les matins une Jonagold et parfois aussi le soir.j'adore les pommes et aussi les poires
    Répondre à Georgette Schillings
    Le 13/11/2012 à 08:00