Comment repiquer des plants de salade et de basilic ?

Annecé explique comment réaliser un repiquage de plants à partir des semis de salade et de basilic.

Je m'abonne 

Les ustensiles nécessaires au repiquage

  • un contenant (bassine) avec de l'eau, pour humidifier les racines ;
  • des godets en plastique ;
  • du terreau horticole classique ;
  • des plants de salade et de basilic, issus de vos semis.

Les semis

Les semis (deux lignes de semis de salade et une ligne de semis de basilic) ont été réalisés il y a trois semaines, dans un bac en polystyrène récupéré chez le poissonnier. Il faut donc, maintenant, les repiquer.

Le repiquage, étape par étape

1- Faire tremper les mottes

La première étape consiste à déterrer les plants. On prélève des mottes de terre portant plusieurs plants serrés les uns contre les autres, que l'on met à tremper dans la bassine pour que les racines soient bien mouillées ; cela permettra, ensuite, de les détacher plus facilement, un à un.

2- Remplir les godets

Pendant que les mottes s'humidifient, on en profite pour remplir tous les godets de terreau, en prenant soin de bien le tasser, car, lorsqu'on arrose les plants, il a tendance à redescendre, ce qui peut perturber le système racinaire fragile et le développement des plants.

3- Repiquer les plants

Une fois les racines bien humidifiées, on défait un à un tous les plants. Puis on plante chaque plant dans un godet, après avoir fait un pré-trou assez profond avec le doigt. On remet ensuite de la terre tout autour et jusqu'en haut de la tige. L'objectif étant de faciliter le développement du sytème racinaire de la plante avant qu'elle ne soit installée dans le jardin.

Et après...

Une fois le repiquage terminé, les godets sont placés sous la serre, ou en extérieur mais exposés mi-ombre pour éviter que les plants ne se dessèchent. D'ici deux semaines, les plants de salade seront prêts à être transplantés.

Conseil : il est important d'arroser régulièrement vos plants repiqués, tous les jours s'il fait chaud (les jeunes pousses en développement ont besoin de beaucoup d'eau). Comme ils sont fragiles, il faut arroser en douceur : une bouteille avec un bouchon percé de petits trous fait un arrosoir idéal.

Astuce : réalisez plus de plants que vous n'en avez besoin. Certains d'entre eux ne repartiront pas et d'autres se feront mangés par les limaces.

Lire aussi
Salade de melon, courgette et basilic Salade de melon, courgette et basilic

La salade de melon, courgette et basilic est une recette incontournable de l'été, pour une entrée fraiche, vitaminée et colorée. Parfumée de quelques feuilles de basilic, les légumes de l'été[...]

Comment semer du basilic ? Comment semer du basilic ?

Le semis de basilic permet de réussir de nombreux plants, mais aussi d'obtenir des variétés de basilic au goût différent qui sont plus faciles à trouver en graines. Que ce[...]

Comment repiquer les tomates au potager ? Comment repiquer les tomates au potager ?

Plants de tomates achetés ou semis maison : ayez les bons gestes  pour les repiquer en pleine terre. Le repiquage doit favoriser au mieux l'enracinement du pied de tomates dans le[...]

Basilic du Kenya, Basilic camphre, Basilic perpétuel, Ocimum kilimandscharicum Basilic du Kenya, Basilic camphre, Basilic perpétuel, Ocimum kilimandscharicum

Le basilic du Kenya, Ocimum kilimandscharicum, est une espèce vivace de basilic, que l'on peut qualifier de perpétuel. C'est une plante aromatique, appartenant à la famille des Lamiacées. Ocimum...

Vos commentairesAjouter un commentaire