Séparer les rejets du bananier

Séparation d'un rejet de bananier de son pied mère à l'aide d'une bêche
Séparation d'un rejet de bananier de son pied mère à l'aide d'une bêche

La séparation des rejets émis au pied du bananier permet de multiplier la plante de manière rapide et efficace. Vous pourrez ainsi planter des bananiers un peu partout au jardin ou même en pot sur votre terrasse. Laissez-vous tenter !

Qu'est-ce qu'un rejet ?

Certaines espèces de bananiers forment des rejets à leurs pieds. Il s'agit de nouvelles plantes qui se forment à partir des racines de la plante mère et qui y sont donc attachées. Si les rejets sont laissés en place, le bananier forme alors une splendide touffe, les nouvelles plantes remplaceront celles qui auront produit des fruits, car la tige disparaît une fois le régime de bananes mûr.

Vous pouvez profiter de cette expansion pour multiplier votre bananier à loisir, profitez-en !

Quand séparer les rejets ?

La séparation des rejets intervient en période de croissance, lorsque la chaleur est suffisante pour assurer une bonne reprise. Attendez que les rejets aient atteints une quarantaine de centimètres et possèdent au moins 4 ou 5 belles feuilles.

Comment séparer les rejets de bananier ?

Matériel nécessaire :

Comment procéder ?

A l'aide de la binette dégagez délicatement les racines autour du rejet afin de voir le rhizome ;

Le rejet étant attaché à la plante mère, creusez avec les mains s'il le faut pour ne pas blesser les racines et pour repérer le point de jointure ;

Avec le sécateur ou un couteau bien aiguisé, tranchez net la partie du tubercule du pied mère sur lequel le rejet est accroché ;

Prélevez le rejet pour le préparer à la plantation ;

Supprimez toutes les feuilles basales pour ne garder que les feuilles centrales, cela limitera le phénomène d'évaporation ;

Saupoudrez de la poudre de cannelle ou de charbon de bois sur l'entaille faite sur le rhizome pour éviter que des maladies ne se développent ;

Préparez un trou de plantation dans une zone ensoleillée du jardin ;

Ajoutez-y une bonne pelletée de compost et de corne broyée ;

Plantez le rejet bien verticalement et tassez la terre autour du collet ;

Arrosez copieusement.

Plantation en pot :

Préparez un grand pot (30 cm de diamètre au moins) percé en son fond, en lui ménageant une bonne couche de billes d'argile avant de le remplir d'un mélange de terre de jardin et de compost.

Plantez-y votre rejet et arrosez. Placez dans un emplacement chaud et lumineux et gardez le substrat légèrement humide pour assurer la reprise.

Lire aussi
Comment protéger son bananier en hiver ? Comment protéger son bananier en hiver ?

Touche exotique au jardin, le bananier du Japon est relativement rustique pour peu que l'on prenne quelques précautions pour sa protection en hiver dans les régions nord ou le climat peut être très...

Un bananier résistant au froid Un bananier résistant au froid

Philippe COURTOISON de la pépinière de la PALMERAIE ZEN nous présente deux espèces de bananiers venant de Chine résistantes au froid jusqu'à -18°C Musa bajoo Le Musa basjoo (bananier du Japon) est...

Bananier du Japon, Musa basjoo Bananier du Japon, Musa basjoo

Le bananier du Japon est une des rares espèces de bananiers à pouvoir être cultivée sous nos latitudes. Relativement rustique, il peut même tolérer quelques faibles épisodes de gel. Un bananier...

Bananier nain d'Inde, Musa mannii Bananier nain d'Inde, Musa mannii

Musa mannii, le bananier nain d’Inde est une espèce botanique de bananier. Il appartient à la famille des Musacées. Les bananiers sont des plantes monocotylédones, et on peut les qualifier de...

Vos commentairesAjouter un commentaire