La taille des agrumes

Taille des branches mortes d'un citronnier
Taille des branches mortes d'un citronnier

Les agrumes, plantes d'orangerie par excellence, sont de plus en plus prisés par les jardiniers. Qu'ils soient cultivés en pleine terre dans les régions où le climat le permet ou qu'ils soient conservés en bacs pour pouvoir les hiverner au chaud, ils auront besoin d'être taillés.

Les différents types de taille

Selon l'âge de la plante et sa silhouette, les opérations de taille devront être menées différemment. Les tous jeunes arbres devront être formés afin de leur donner le port désiré, alors que les sujets les plus âgés auront simplement besoin d'une taille d'entretien annuelle et de quelques éventuels pincements.

Quand tailler les agrumes ?

La taille des agrumes se pratique généralement après la récolte, mais toujours en dehors des périodes les plus froides de l'année car ces plantes frileuses ne le supporteraient pas. Petit bémol pour les plantes hivernées, qui pourront être taillées en automne, juste avant de les rentrer afin de gagner un peu de place dans la véranda ou la pièce où elles seront maintenues.

Comment tailler les agrumes ?

Commençons par la taille la plus courante et la plus simple, c'est à dire la taille d'entretien d'un sujet déjà formé. Il s'agira de couper tous les rejets formés sur le tronc et de supprimer à leur base toutes les petites branches qui se croisent au centre de l'arbre pour dégager la charpente. L'air et la lumière pourront ainsi mieux pénétrer. Coupez aussi toutes les branches atteintes par des parasites ou des maladies et brûlez-les. Enfin, séparez-vous des branches mal formées, tordues ou chétives.

L'arbre sera ainsi bien aéré et les parasites ne pourront plus trouver refuge en son sein.

La taille de formation, ou plutôt, les tailles de formation, plus complexes, seront pratiquées sur un jeune arbre afin de lui donner sa silhouette future. La taille dite 'en sphère surbaissée' permet d'obtenir un sujet bas afin de faciliter la récolte. Taillez chaque branche de moitié la première année, et continuez ainsi jusqu'à l'obtention de la hauteur désirée. Vous pouvez, là encore, en profiter pour dégager légèrement le centre de l'arbre.

La taille en tige, permet, comme son nom l'indique, de ne conserver que la tige principale d'où partiront les charpentières. Les gourmands partant du tronc seront ensuite éliminés au fur et à mesure de leur apparition. En été, un pincement de l'extrémité des pousses pourra être nécessaire afin de conserver une hauteur raisonnable à votre arbre.

La taille en boule permet d'obtenir des sujets très ornementaux comme l'on peut en croiser dans les orangeries célèbres. Elle s'effectue à partir d'un scion ; Il s'agira alors de ne conserver que les 5 branches charpentières et de couper le reste. L'année suivante, les charpentières seront réduites de moitié en prenant du recul afin de donner la fameuse forme de boule. Là encore les gourmands présents sur le tronc devront être éliminés pour donner une belle forme à votre arbre. Ensuite quelques pincements estivaux permettront de garder une silhouette bien sphérique.

Lire aussi
La taille des pommiers La taille des pommiers

Quelques conseils pour la taille du pommier Quand faut-il tailler les pommiers ? En hiver après les poiriers (janvier-février) sur les arbres formés. Pourquoi faut-il tailler les pommiers ? Pour...

La taille fruitière des pommiers et des poiriers La taille fruitière des pommiers et des poiriers

L'objectif de la taille des fruitiers est d'améliorer la fructification. Cette taille, appellée taille trigemme ou taille à trois yeux se pratique en fin d'hiver sur les pommiers et les poiriers...

La taille de la vigne La taille de la vigne

Quelques conseils pour la taille de la vigne pour les particuiliers La taille Guyot simple La taille Guyot Simple consiste à laisser un sarment de vigne porteur de fruits d’un nombre variable...

La taille des framboisiers La taille des framboisiers

Qu'elles soient dégustées fraîchement cueillies sur le pied lors d'une promenade dans le jardin ou accommodées en confitures ou en coulis, les framboises nous offrent des plaisirs constamment...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Flo (Ariège)
    Explications claires et très intéressantes
    Répondre à Flo
    Le 18/06/2015 à 09:58