Tailler en rondeur

La taille en boule donne un côté soigné au jardin tout en conservant une certaine douceur. Le rendu, tout en rondeur évoque un mouvement de moutonnement paisible. De la formation à l'entretien, voyons comment procéder.

Des buis taillés en boule
Des buis taillés en boule

Quelles plantes pour la taille en boule ?

Le buis tient la palme de la taille en boule et ce depuis la création des jardins à la française. Il se décline en diverses variétés à petites ou grandes feuilles vertes brillantes ou même panachées. D'autres arbustes au feuillage persistant peuvent le remplacer dans les zones où il a du mal à pousser. L'abélia en fait partie, tout comme le moins connu Calocephalus brownii idéal en bord de mer, ou encore les diverses espèces et variétés d'Euonymus, d'Hebe, de Ligustrum ou d'Osmanthus. Le pittosporum pourra aussi s'adapter à ce type de taille ainsi que le Teucrium ou le Viburnum tinus. Vous avez donc l'embarras du choix.

Comment former une boule végétale

Attendez que votre plante fasse au moins 30 cm de hauteur, s'il le faut, taillez-la bien la première année pour qu'elle se ramifie et forme une base épaisse.

  • La taille se déroule en mars et en septembre par temps couvert et non pluvieux et hors périodes de gel.

  • Munissez-vous d'une cisaille bien affûtée dont les lames auront été préalablement désinfectées.

  • Taillez la partie supérieure de la plante d’environ un tiers pour créer une surface plane.

  • Taillez les côtés en partant du haut vers le bas en prenant soin de garder la cisaille bien plate et pointée vers le sol.

  • Amorcez alors la courbe largement de manière à avoir de la marge pour rectifier et équilibrer chaque zone.

  • La boule devrait maintenant prendre forme.

  • Rectifiez la taille afin qu'aucune feuille ne dépasse.

Entretien des plantes taillées en boules

Dès le printemps suivant taillez les nouvelles pousses pour limiter leur développement. Il est possible de s'aider d'un gabarit réalisé à la taille de la boule. Pour le confectionner dessinez un demi-cercle du diamètre désiré sur une planche de contreplaqué, découpez le gabarit à l'aide d'une scie sauteuse et posez-le sur l'arbuste pour tailler les pousses qui dépassent.

Une nouvelle taille sera sans doute nécessaire à l'automne pour maintenir la forme géométrique de votre plante. Profitez-en pour griffer du compost ou du fumier décomposé à son pied pour la fortifier.

Lire aussi
Tailler le noisetier pour plus de noisettes Tailler le noisetier pour plus de noisettes

Tailler le noisetier permet d'équilibrer sa ramure tout en l'aérant. La production de noisettes sera alors bien meilleure.

Tailler un rosier grimpant Tailler un rosier grimpant

Très imposants, les rosiers grimpants intimident parfois le jardinier au moment de la taille. Pas de panique ! Avec de la méthode, ils sont aussi faciles à tailler que les[...]

Tailler l'abricotier Tailler l'abricotier

L'abricotier est un arbre fruitier délicat à tailler car il supporte mal ce genre d'intervention surtout lorsqu'elle est sévère. La taille ne devra donc être effectuée qu'en cas de réel[...]

Tailler un arbre fruitier en quenouille Tailler un arbre fruitier en quenouille

Gérard BOURGES nous explique comment tailler un arbre fruitier en quenouille ou en forme de corbeille

Vos commentairesAjouter un commentaire