Agave parassana

Agave parassana

Botanique

Nom latin  : Agave parassana
Famille  : Agavacées
Origine  : centre nord du Mexique
Période de floraison : unique au bout de nombreuses années en période chaude
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante grasse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : feuilles épaissies, persistantes
Hauteur : 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : assez rustique, -12°C minimum
Exposition  : plein soleil
Type de sol : sol minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à basique, aime le calcaire
Humidité du sol  : sec, arrosage en fonction du cycle de la plante
Utilisation : plante d'intérieur, véranda, extérieur en climat doux
Plantation, rempotage : de avril à aout
Méthode de multiplication : bouturage des rejets, semis
Maladies et ravageurs : pourriture des racines, cochenille

Agave parassana est une plante succulente. Ses feuilles épaisses sont adaptées pour les climats chauds et arides : les tissus de la plante sont gorgés de sucs, afin de suppléer aux pénuries d’eau, et elle possède de plus un épiderme cireux, pour éviter les brûlures du soleil et les pertes d’eau. Epineuse comme un cactus, elle ne fait cependant pas partie des cactées.

Les agaves sont d’origine américaine, et Agave parassana provient du nord du Mexique, habitant les montagnes calcaires, parfois en haute altitude. C’est une agave de petit développement qui possède une bonne résistance au froid, et ne craint pas la sécheresse.

Description de l’Agave parassana

C’est une plante remarquable, car ses larges feuilles sont imbriquées les unes dans les autres, en rosette de forme parfaite. Les feuilles couvertes d’une pruine bleutée sont épaisses, cireuses, presque aussi larges que longues pour certaines variétés. Elles sont dentelées sur leurs marge et porte chacune une forte épine apicale. C’est une plante solitaire qui ne fera des rejets que lors de sa mise en fleurs, au bout de nombreuses années de culture. La rosette fera à maturité en culture, environ 40 cm de diamètre.

La floraison est le bouquet final : une hampe florale épaisse de 12 cm de diamètre et 3 m de hauteur porte de nombreux groupes de fleurs colorées de jaune orangé, et entourées de bractées violacées. La plante meurt après avoir produit un maximum de graines, épuisée par l’effort de la reproduction sexuée. Heureusement, elle laisse aussi quelques rejets pour assurer une descendance par multiplication végétative. Si les graines donneront des individus différents les uns des autres, les rejets seront eux strictement identiques à la plante-mère.

Culture d’Agave parassana

En pleine terre

Cette plante est particulièrement résistante à la sécheresse. Ses feuilles courtes et imbriquées se resserrent encore davantage les unes sur les autres, lorsque l’eau vient à manquer. Dès que la pluie arrive, ou un arrosage, les feuilles se regonflent et laissent à nouveau la lumière du soleil pénétrer dans la rosette. Elle supporte de bonnes gelées si son substrat est suffisamment drainant. Sa culture en pleine terre peut être envisagée en région aux hivers doux, moyennant quelques aménagements :

  • assurer le drainage du sol, en installant sous les racines de la plante un lit de 20 cm de gros gravier puis au-dessus un sol drainant, contenant du sable.

  • La protéger de la pluie dans les régions aux hivers trop pluvieux, par exemple sur la côte atlantique.

Culture en pot

C’est une plante facile à conserver en pot pendant des années, dans un mélange comprenant 1/3 terre de jardin, 1/3 sable calcaire et 1/3 de terreau. Un arrosage toutes les 1 ou 2 semaines lui suffit à partir d’avril, mais dès fin septembre, on diminue les apports d’eau, pour les cesser entièrement et respecter son repos hivernal au sec. Agave parassana est hivernée en serre froide, en véranda, ou même dans une pièce fraiche. Si celle-ci est peu éclairée, il faut que le substrat soit complètement sec, pour qu’elle ne pousse pas sans lumière.

En été, Il est recommandé de lui offrir le maximum de soleil, pour que les feuilles restent courtes et bien bleues.

Le saviez-vous ?

Il faut éviter de toucher l’épiderme bleu des jolies feuilles, car les doigts enlèvent la pruine bleutée, et laissent des marques inesthétiques.

Espèces et variétés de Agave

Le genre comprend une centaine d’espèces

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique

Évocateur des paysages du Sud, l'Agave americana offre sa silhouette graphique aux rayons brûlants du soleil sans jamais le craindre. Parfois il se pare d'une étrange tourelle de plusieurs mètres...

Tequila et mescal, des produits de l'agave Tequila et mescal, des produits de l'agave

Il existe de nombreuses espèces et variétés d'agaves servant à la fabrication de divers breuvages dont les plus connus sont sans conteste la tequila et le mescal. Mais l'agave a aussi bien d'autres...

Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus

Le charançon de l'agave (Scyphophorus acupunctatus) est un coléoptère originaire du Mexique qui a été introduit avec des plantes importées dès 1998 en Europe. Depuis 2007, les dégâts sont notables...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

Vos commentairesAjouter un commentaire