Ananas requin

Ananas bracteatus

Botanique

Nom latin  : Ananas bracteatus
Famille  : Broméliacées
Origine  : Amérique du sud
Période de floraison : printemps, été
Couleur des fleurs  : épi de bractées roses/rouges, fleurs violettes
Type de plante : plante tropicale, plante d'intérieur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 m et plus
Toxicité : acide mais fruit comestible

Planter et cultiver

Rusticité  : gélive, 18°C toute l'année, mini -3 °C au sec
Exposition  : importante luminosité, ombre claire
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normale, sans excès
Utilisation : plante d'intérieur, serre, véranda, extérieur en été
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, séparation des rejets
Taille : pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs : rongeurs

Généralités

Ananas bracteatus, l’ananas requin ou ananas rouge, est une plante vivace tropicale appartenant à la famille des Broméliacées. Ananas bracteatus est une Broméliacée terrestre originaire d’Amérique du Sud, vivant dans les forêts tropicales à feuillage caduc au Brésil, Argentine, Equateur et Paraguay. Les botanistes ont aujourd’hui tendance à considérer qu’Ananas bracteatus est, en fait, très étroitement lié à Ananas comosus, l’ananas cultivé pour ses fruits. L’ananas requin est cultivé comme plante ornementale, acclimatable en serre ou véranda, ou encore région peu ou non gélives avec une protection contre les pluies hivernales.

Description de l’ananas requin

Ananas bracteatus est une grande plante, il peut développer une rosette haute et large de plus de 1 m. La rosette est faite de multiples feuilles engainantes dressées puis retombantes, longues de 1 m, et larges de 4 cm. Elles sont bordées de fines dents, relativement coupantes, au point que dans les zones climatiques adaptées, il est cultivé en haie défensive. La plante doit être manipulée avec des manches et des gants. 

Ananas bracteatus est monocarpique : la rosette principale développe une hampe florale rigide à partir du centre de la rosette. En même temps, elle produit quelques rosettes filles à la base, qui prendront la relève lorsque la rosette centrale dépérira.

Les fleurs sont regroupées en un épi dense et épais, caractérisé par de grandes bractées roses, presque rouges, où sont enchâssées les petites fleurs violettes. Celles-ci s’épanouissent en couronne, au fur et à mesure que la hampe s’élève. Les fleurs se transforment ensuite en fruits soudés qui forment l’ananas. Cet ananas-fruit est couronné d’un toupet de feuilles courtes. Entre les bractées colorées et le développement du fruit, l’inflorescence est longuement décorative.

Il existe des variétés au feuillage panaché, qui rendent cet ananas requin encore plus coloré :

  • Ananas bracteatus « Striata ou Variagata », aux feuilles lignées de crème ou de jaune
  • Ananas bracteatus « Tricolor », panaché crème de vert, lavé de rose.

Comment cultiver l’ananas requin ?

Ananas bracteatus se plait dans une pièce lumineuse, en ombre très claire ou avec du soleil voilé, car plus il sera éclairé, plus ses couleurs seront éclatantes. Il est cultivé en pot dans un mélange de tourbe, sable et terreau, ou dans du terreau uniquement, mais de bonne qualité.   Son substrat doit être riche et drainant, légèrement acide à neutre.

Pendant la saison de croissance, l’ananas requin est arrosé, à l’eau douce, 1 à 2 fois par semaines : en fait, à chaque fois que le substrat est presque sec. L’ananas rouge aime aussi une atmosphère assez humide, et apprécie donc le voisinage avec d’autres plantes.

L’ananas rouge a une croissance assez rapide, il peut doubler de taille en 1 année, à condition que la température soit supérieure à 18 ° C.

En hiver, les arrosages sont bien plus espacés. La température peut chuter. Il peut même résister à quelques degrés sous zéro s’il est maintenu au sec.

Comment multiplier l’ananas requin ?

Par semis, à 24 °C minimum sur un mélange tourbe, terreau et sable, bien humide.

Les rejets en bas de la rosette peuvent être séparés dès qu’ils mesurent 20 cm. Ils sont posés sur un mélange sablonneux humide, et s’enracinent rapidement avec des températures de 22 à 25 ° C. Ils sont rempotés individuellement après trois mois et seront capables de fleurir 1 à 2 années plus tard.

Comme chez Ananas comosus, la tête feuillée du fruit est bouturable, mais c’est bien plus long.

Espèces et variétés de Ananas

Le genre comprend 8 espèces, certaines sont cultivés pour leurs fruits et d'autres pour leur aspect décoratif

  • Ananas ananassoides est l'espèce la plus répandue en Amérique du sud, feuilles étroites et son petit fruit, Ananas nanus est sa forme naine
  • Ananas bracteatus, son fruit contient des graines, il est cultivé pour ses variétés ornementales et son jus
  • Ananas comosus est l'ananas comestible au fruit de plus de 15 cm, feuilles vert-gris
  • Ananas fritzmuelleri est très proche de Ananas bracteatus, se distingue par l'orientation de ses épines
  • Ananas lucidus est cultivé en Amérique du sud pour ses fibres utilisé dans l'artisanat local, feuilles sans épines
  • Ananas monstrosus se distingue par l'absence de couronne
  • Ananas parguazensis est proche Ananas ananassoides, il se distingue par des feuilles plus larges
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Bouturer un ananas Bouturer un ananas

L'ananas est un fruit tropical délicieux qui, une fois dégusté pourra être bouturé afin de faire croître une nouvelle plante très ornementale. Zoom sur l'ananas L'ananas fait partie de la vaste...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

Vos commentairesAjouter un commentaire