A LA UNE »
Poulet basquaise

Arisème jaune, Lis cobra jaune

Arisaema flavum, arisème jaune ou lis cobra jaune est une plante herbacée originale et bulbeuse. C’est la plus facile des lis-cobras à cultiver, celle par laquelle il faut commencer, s’acclimatant facilement en pleine terre. Son semis facile permet d’en obtenir un large groupe en quelques années.

Arisème jaune, Lis cobra jaune, Arisaema flavum

Botanique

N. scientifique Arisaema flavum
Famille Aracées
Origine Asie du Sud, Afrique de l'Est
Floraison juin, juillet
Fleurs spathe jaune
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur20 à 70 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -31°C
Exposition ombre, mi-ombre
Solriche et drainant
Acidité acide à neutre
Humidité frais en été
Utilisationpotée, massif, sous-bois
Plantationprintemps
Multiplicationsemis, bulbilles
Arisème jaune, Lis cobra jaune, Arisaema flavum

Arisaema flavum, l’arisème jaune ou lis cobra jaune est une plante bulbeuse appartenant à la famille des Aracées, donc apparentée aux Arum. Arisaema flavum est largement distribué en Asie du Sud (Tibet, Cachemire) notamment dans Himalaya et en Afrique de l’Est. Très adaptable, il croît sur les pentes montagneuses comme au bord des routes ou en bosquets. Cette ample distribution la divise en 3 sous-espèces, et apporte une relative variabilité de l’espèce, notamment en taille. Sans être l’Arisaema le plus spectaculaire, l’Arisème jaune est certainement l’espèce du genre la plus facile à cultiver.

Description d’Arisaema flavum

Le lis cobra jaune est une plante de taille variable, selon les conditions de culture (plus ou moins ensoleille) et son origine, car si en moyenne, il fait 40 cm de haut, il en existe des formes naines de 20 cm et des formes géantes de 70 cm !

L’arisème jaune est une plante vivace herbacée qui passe l’hiver sous forme d’un petit tubercule blanchâtre. Le tubercule d’Arisaema flavum est circulaire, large de 1,5 à 2,5 cm, bombé et lisse en dessous mais creusé au-dessus, là où se trouve le bourgeon de croissance.

Il développe à partir de mi-mai un pseudo tronc formé de la gaine de 2 grandes feuilles. Son feuillage est très beau : chaque feuille palmée et divisée en 5 à 15 folioles s’épanouie en rond et à plat autour de l’axe de la tige. Une unique inflorescence se développe sous forme d’une spathe jaune à la gorge violacée, qui se rabat en capuchon sur la loge des fleurs et le spadice. L’inflorescence, bien que petite (épaisse de 1, 5 et haute de 2,5 à 6 cm), est assez cocasse : elle se situe le plus souvent au même niveau que le feuillage : ce qui fait émerger, vu du dessus, de petites langues jaunes au milieu d’un groupe de plantes aux belles et larges feuilles vert franc.

Les inflorescences d’Arisaema flavum portent des fleurs des 2 sexes et sont autofertiles. Les fleurs sont pollinisées par les mouches. Arisaema flavum produit donc presque systématiquement des fruits décoratifs, car rassemblés sous forme d’une grosse grappe rouge vif. Chaque baie renferme 3 graines au plus.

Comment cultiver Arisaema flavum ?

Plutôt tolérant, Arisaema flavum apprécie un sol riche et humifère, à tendance acide. Il supporte toutes les expositions sauf celles qui sont vraiment trop chaudes, mais sera plus beau cultivé en ombre pommelée ou en ombre complète, car alors son feuillage se développe largement. Capable de supporter quelques sécheresses, il profite mieux d’une terre toujours fraîche à humide, mais plutôt drainante.

Il se cultive en pot profond de 30 cm minimum dans une terre de jardin non calcaire, enterré de 10 à 15 cm. En pleine terre toute l’année (il est très rustique), ses bulbes seront installés en profondeur au sein d’une épaisse couche de gravier et/ou installés au pied des arbres où ils bénéficient du drainage naturel dû aux racines.

Les tubercules de l’arisème jaune peuvent être laissés en pleine terre en sol bien drainé ou sortis de terre et hivernés, comme ceux en pot dans une pièce très fraiche et dans un terreau à peine humidifié.

Arisaema flavum est plus beau cultivé en groupe.

Comment multiplier Arisaema flavum ?

Comme la culture, le semis de l’arisème jaune est le plus facile. Les graines doivent être débarrassées de leur pulpe rouge à la récolte (avec des gants, car la chair pique aux doigts), puis lessivées dans plusieurs eaux avant de les semer au mois de mars, enterrées sous 3 cm de terre. Elles germent dans le courant de l’été. Les plantes demandent 3 à 5 années de croissance avant de fleurir. Leurs feuilles prennent leurs feuilles typiques à partir de la 3e année.

Les tubercules âgés produisent des bulbilles qui se détachent d’elles-mêmes et donnent des plantes filles.

Espèces et variétés de Arisaema

250 espèces environ, tropicales ou tempérées : Arisaema sikokianum, Arisaema elephas, Arisaema robustum, Arisaema  thunbergii …

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Arisème lis-cobra, Arisaema ringens Arisème lis-cobra, Arisaema ringens

Arisaema ringens, est une plante bulbeuse appartenant à la fascinante famille des Aracées et donc apparentée au genre Arum. Le genre Arisaema appelé parfois lis cobra ou arisème contient environ[...]

Cypripédium jaune, Sabot-de-Vénus jaune, Cypripedium flavum Cypripédium jaune, Sabot-de-Vénus jaune, Cypripedium flavum

Cypripedium flavum, le cypripède ou cypripédium jaune, est une orchidée sabot-de-Vénus terrestre, une plante vivace rustique appartenant à la famille des Orchidacées, sous-famille des...

Arisème, Arisaema sikokianum Arisème, Arisaema sikokianum

Peu nombreux sont ceux qui le connaissent, et encore moins nombreux sont ceux qui l'ont dans le jardin. Cette plante rare, c'est l'arisème, Arisaema sikokianum. Il faut dire qu'on ne[...]

Arisème cilié, Arisaema ciliatum Arisème cilié, Arisaema ciliatum

Arisaema ciliatum, l'arisème cilié, ou ariseama cilié, est une plante bulbeuse au sens large, appartenant à la famille des Aracées. Il est originaire du sud-ouest de la Chine, croissant parfois[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire