Les plantes acidophiles

Massif de plantes acidophiles avec des rhododendrons au premier plan
Massif de plantes acidophiles avec des rhododendrons au premier plan

Certaines plantes ont bien du mal à pousser dans nos jardins ou au contraire elles s'y développent de façon exubérante. La nature du sol y est pour beaucoup. Voyons ensemble les spécificités des plantes acidophiles

Qu'est-ce qu'une plante acidophile ?

Une plante est dite 'acidophile' lorsqu'elle a besoin d'un sol à tendance acide pour pousser (pH entre 4 et 6,5). Le meilleur exemple est sans conteste les plantes de terre de bruyères, qui, si elles ne sont pas plantées dans un tel sol, végètent ou tombent malades.

Qu'entend-on par sol acide ?

Un sol à tendance acide aura un pH inférieur à 7, au delà il sera basique et ne conviendra pas à la culture des plantes acidophiles s'il n'est pas copieusement amendé et rectifié.

Le degré d'acidité joue un rôle prépondérant sur l'assimilation des éléments nutritifs par les plantes. En milieu acide, le potassium, le soufre, le phosphore, le calcium et le magnésium sont moins bien assimilés par les plantes. Cependant dans ce type de sol, certaines bactéries et champignons ne peuvent se développer, les herbes invasives sont aussi moins présentes ce qui permet aux plantes de mieux s'y développer. Les plantes acidophiles absorbent une quantité importante d'éléments comme le fer, le manganèse et l'aluminium qui seront mieux assimilés.

Un test de pH sera donc nécessaire avant la plantation de ces plantes spécifiques.

Les plantes acidophiles

Nombreuses sont les plantes se plaisant en sol acide. Parmi les arbres, les érables aux couleurs flamboyantes en automne ou les magnolias à la floraison toujours spectaculaire. Ils seront plantés de préférence en isolé pour profiter pleinement du spectacle.

Nombreux sont les arbustes acidophiles. Le Skimmia, trop peu utilisé dans les jardins offre pourtant une belle floraison en corymbes de fleurs étoilées roses au printemps et des baies rouges très ornementales en hiver. Les piéris autrement nommés Andromèdes sont aussi de beaux arbustes très décoratif par leur floraison en clochettes blanches. Ils se marient parfaitement avec les rhododendrons, autres plantes acidophiles, qui constitueront quant à eux de parfaits arbustes de fond de massif pour les plus grandes variétés ou des sujets intéressants en centre de massif pour les plus petites. Les floraisons toujours abondantes proposent une palette variant du blanc au rouge en passant par toutes les nuances de rose, de mauve, de jaune, d'orange ou de pourpre.

Les azalées du japon auront aussi la part belle dans ce type de jardin, tous comme leurs proches cousins les azalées mollis. Là encore, les divers hybrides présentent des coloris très variés permettant toutes les fantaisies !

Impossible de parler des plantes acidophiles sans citer les camélias. Les variétés sasanqua fleuriront dès l'hiver, suivies de près au printemps par les camélias japonica dont la floraison peut se prolonger très longtemps selon les variétés. Les fleurs de camélias sont de véritables petits bijoux aux formes régulières dont la palette s'étend du blanc au rouge pur en passant par toutes les nuances de rose. Certains cultivars offrent même des formes panachées du plus bel effet.

Stars des jardins bretons, les hortensias fiers de leurs nombreuses espèces, tantôt buissonnantes, tantôt grimpantes orneront de leurs pompons colorés de vastes zones du jardin. N'oublions pas les bruyères, plantes faciles de culture qui assurent le spectacle durant la mauvaise saison et qui poussent quasiment sans entretien.

Lire aussi
Les plantes hybrides Les plantes hybrides

De plus en plus présentes dans les rayons des jardineries, les semences et les plantes hybrides ont tendance à supplanter les espèces traditionnelles. De quoi s'agit-il réellement ? Quel est...

Les plantes bisannuelles Les plantes bisannuelles

Très utiles pour leur floraison précoce en fin d'hiver et au tout début de printemps, les plantes bisannuelles sont très souvent associées aux plantes à bulbes. Elles sont caractérisées par un port...

Les plantes annuelles Les plantes annuelles

Elles font leur apparition au printemps sur les étals des jardineries sous le nom de plantes annuelles à floraison estivales. Mais que signifie vraiment ce terme ? Quelles espèces se cachent sous...

La feuille, l'élément indispensable à la survie des plantes La feuille, l'élément indispensable à la survie des plantes

Les plantes et les arbres ne sauraient vivre sans feuilles. Grâce aux feuilles, la plante capte et sépare le CO2 pour se nourrir mais aussi synthétise les acides animés. Ces deux actions sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire