Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle

Parmi les Polypores comestibles de France il en est un remarquable : Le Polypore en ombelle, Dendropolyporus umbellatus, expose sur un pied fort un bouquet de petits chapeaux !

Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus
Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus

Botanique

N. scientifique Dendropolyporus umbellatus
Synonymes Grifola umbellata, Polyporus umbellatus
Famille Polyporacées
Chapeau en forme de chou-fleur, ramifié en nombreux petits chapeaux
Hyménium pores, blanc
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied central à excentrique
Chair fragile, blanche
Volve absente
Odeur agréable jeune puis forte, amère

Habitat et usages

Répartition Europe, Asie
Périodeété et automne
Habitatforestier, feuillus
Confusions possiblesGrifola frondosa
Toxicitéaucune
Intérêt culinairebon comestible jeune
Usagesculinaire, complément alimentaire, médicinal
Polypore en ombelle, Poule-des-bois, Liévrot, Polypore fidèle, Dendropolyporus umbellatus

Parmi les Polypores comestibles de France il en est un remarquable : Le Polypore en ombelle, Dendropolyporus umbellatus, expose sur un pied fort un bouquet de petits chapeaux, le record observé , un mètre de diamètre et 29 kilos pour un individu ! Ce Basidiomycète de la famille des Polyporacées développe son sporophore, partie reproductive visible spectaculaire, l'été et l'automne, dans les forêts de feuillus.

Description du Polypore en ombelle

Le sclérote, forme de conservation hivernale du Polypore en ombelle, forme une structure sombre et dure de laquelle émerge le sporophore, aux ramifications évoquant un chou-fleur. Le pied brun-roux puis blanc, fort et charnu, se divise en nombreuses branches portant chacune un chapeau de 2 à 5 cm de diamètre. Les chapeaux, d'abord convexes puis plats et en forme d'entonnoir, sont gris-jaunâtres à bruns, avec de petites fibres radiales. On peut en compter jusqu'à 200 sur un sporophore, pour 40 cm de diamètre. La cuticule se couvre de fines écailles et d'une pruine légère. La marge mince, ondulée, surplombe un hyménium blanc à petites pores , 1 à 3 par mm, qui descend largement sur le pied, on le dit décurrent. La chair blanche, fragile et tendre dégage  une bonne odeur farineuse chez les jeunes sujets mais devient forte, désagréable et amère avec l'âge. La saveur suit le goût.

Le mycélium se répand dans le sol et le bois en fins filaments blancs. Au-niveau du sclérote le mycélium compact forme un réseau serré autour des racines vivantes de l'arbre parasité.,

Détermination de  Dendropolyporus umbellatus

La structure en chou-fleur, ou en ombelles multiples de Dendropolyporus umbellatus est caractéristique. Le seul risque de confusion se porte sur  Grifola frondosa, une autre Poule-des-bois, nom commun  évoquant sa ressemblance avec le plumage des poules. Ressemblance plus marquée chez  Grifola frondosa, aux sporophores spathulés et comestible également.

Le milieu de vie du Liévrot

Le Polypore en ombelle apprécie les milieux forestiers, sous les chênes principalement mais aussi  les hêtres, érables, charmes, peupliers. Il se développe sur le sol, souvent contre les souches. Rare dans certaines régions, il reste fidèle à une station. Les orages d'été favorisent sa croissance.

Le mycélium parasite les racines vivantes des arbres mais provoque également une pourriture blanche, dégradation de la cellulose et de la lignine,  sur les sujets mourants.

Toxicité ou intérêt culinaire

Le Polypore en ombelle est classé parmi les bons comestibles, à consommer uniquement jeune. Il se prète aux recettes en sauce, étuvé puis mijoté 10 mn dans une sauce bourguignonne il justifie sa réputation.

Usages du polypore fidèle

Outre son intérêt culinaire, Dendropolyporus umbellatus est utilisé pour sa richesse en éléments minéraux comme complément alimentaire. On le trouve également dans le commerce, séché, en gélules,  pour ses vertus médicinales. Il serait un bon anti-bactérien, jouerait un rôle dans l'activité immunologique, possèderait un anti-oxydant et ses propriétés anti-cancéreuses font l'objet d'etudes prometteuses.

Espèces et variétés de Dendropolyporus

Dendropolyporus umbellatus est le seul champignon de ce genre. Parmi son groupe des Polypores on trouve quelques  bons comestibles, tels que Laetiporus sulphureus, Fistulina hepatica, Grifola frondosa.

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Polypore bai, Polypore à pied noir, Picipes badius Polypore bai, Polypore à pied noir, Picipes badius

Le polypore bai orne les vieux troncs de hêtre, moussu, à la structure dégradée, de larges disques brun-rouges

Polypore soufré, Laetiporus sulphureus Polypore soufré, Laetiporus sulphureus

Le polypore soufré est un polypore surprenant. Et s'il ne peut passer inaperçu à l'ombre des feuillus, il mérite en plus une petite récolte pour déguster sa chair ferme au[...]

Polypore du bouleau, Piptoporus betulinus Polypore du bouleau, Piptoporus betulinus

Fidèle à son hôte le bouleau, le polypore du bouleau colonise troncs et branches de ses chapeaux beiges, mous au toucher. Ce champignon lignicole persistera et se développera encore sur[...]

Polypore d'hiver, Polyporus brumalis Polypore d'hiver, Polyporus brumalis

Il est possible d'apercevoir le polypore d'hiver émerger d'une souche moussue. Polyporus brumalis a une particularité, on a beau essayer de casser le chapeau de n'importe quelle manière, il est[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mourad (Bejaia Algérie)
    Des sujets très divers et très utiles
    Répondre à Mourad
    Le 12/08/2018 à 01:53