Centaurée de Fischer, Centaurée blanche

La centaurée blanche est une très belle centaurée blanche ivoire. Vigoureuse et très rustique, la centaurée de Fischer est une plante vivace alpine d’un grand charme, tolérante et facile à cultiver. Peu connue, elle reste trop rare dans les jardins d’ornement.

Centaurée de Fischer, Centaurée blanche, Centaurea fischeri

Botanique

N. scientifique Centaurea fischeri
Synonymes Cyanus  fischeri, Centaurea cheiranthifolia
Origine Caucase
Floraison de fin juillet à août
Fleurs blanc, parfois rose
Typevivace
Végétationherbacée
Feuillage caduc
Hauteur40 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -29 °C
Exposition soleil, mi-ombre
Soltolérant
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal à frais
Utilisationmassif, rocaille
Plantationsemis, division
Multiplicationautomne, printemps
Centaurée de Fischer, Centaurée blanche, Centaurea fischeri

Centaurea cheirantifolia pour les horticulteurs mais plutôt Centaurea fischeri pour le botaniste, la centaurée de Fischer est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. La centaurée de Fischer est une plante originaire des pelouses alpines et subalpines du Caucase. Parmi les 500 espèces de centaurées, la centaurée de Fischer se caractérise par ses larges capitules blanc crémeux : ses inflorescences aériennes sont particulièrement lumineuses. Cette vigoureuse centaurée blanche, encore trop peu cultivée, est facile à intégrer aux massifs.

Description de Centaurea cheirantifolia

la centaurée de Fischer est un plante vivace à racine pivotante et aux tiges dressées qui peut former à la longue une souche tapissante ; caduque, ses tiges meurent chaque automne et la plante hiverne à l’abri sous terre. Cette centaurée forme une masse dense et dense haute de 40 à 70 cm au feuillage argenté, car toute la plante est pubescente.

Les tiges assez épaisses portent de solides feuilles alternes, lancéolées, longues de 15 à 25 cm. Ces feuilles sont pétiolées à la base de la tige, mais deviennent sessiles vers le milieu de la tige.

Les inflorescences terminales sont en large capitule de 9 cm, couleur ivoire, où tranchent  quelques fleurs fertiles violet sombre au centre. Comme toute centaurée, la couronne de fleurs distales dans le capitule est rayonnante, caractérisée par de longues ligules tubulaires, très décoratives. L’involucre de cette centaurée blanche est globuleux, pourvu de bractées écailleuses soudées, bordées de cils noirs.

Mellifère, cette plante est très visitée par les insectes ; d’ailleurs, elle est rarement autofertile.

Les graines sont des akènes, matures fin aout/septembre

Comment cultiver et utiliser la centaurée de Fischer ?

Centaurea fischeri est une plante vigoureuse et de croissance assez rapide : soit une bonne plante à massif plutôt tolérante. Elle préfère cependant les climats qui ne surchauffent pas.

Elle se plaît en plein soleil ou en mi-ombre, sachant que ce type de fleurs blanches est plus lumineux légèrement ombragé l’après-midi. Centaurea cheiantifolia supporte un peu tout type de sol, de rocailleux tant qu’il ne se dessèche pas, à plus riche et plus lourd, où elle pourra supporter quelques périodes sèches. Elle aurait tendance à être plus satisfaisante dans un sol qui reste frais toute l’année.

Cette centaurée blanche peut faire une remarquable plante de remplissage entre les pivoines ou les rosiers, ou s’intègre dans un massif de plantes vivaces. Bien sûr, en tant que plante alpine, elle a sa place également en rocaille.

Elle sera plantée au printemps ou en automne et arrosée dès qu’il fait sec jusqu’à ce qu’on soit sûr qu’elle soit bien reprise.

Pour les amateurs d’un massif bien net, les capitules défleuris seront ôtés au fur et à mesure, et fin août les tiges peuvent être rabattues.

Comment multiplier Centaurea cheiranthifolia ?

Les graines germent généralement assez rapidement en 3 à 4 semaines à 20 °C. Cependant, si elles ne germent pas, une période de froid (4 °C) pendant 2 à 4 semaines y remédiera. L’idéal est de les semer en janvier ou février, dehors, mais couvertes.

Les larges plantes de centaurée de Fischer peuvent être divisées au printemps, lorsque les nouvelles pousses bourgeonnent à peine.

Espèces et variétés de Centaurea

Environ 500 espèces dans le genre Centaurea :

  • Centaurea dealbata, une espèce du Caucase
  • Centaurea cinerea, au feuillage blanc
  • Centaurea mantana, centaurée des montagnes
  • Centaurea macrocephala, aux gros capitules jaunes
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Centaurée des montagnes, Bleuet vivace, Centaurea montana Centaurée des montagnes, Bleuet vivace, Centaurea montana

La centaurée des montagnes, nommée également bleuet des montagnes, bleuet vivace ou jacée des Montagnes, est une plante vivace dont l'espèce botanique pousse spontanément dans les montagnes...

Bleuet des champs, Barbeau bleu, Centaurea cyanus Bleuet des champs, Barbeau bleu, Centaurea cyanus

Centaurea cyanus, le bleuet des champs est une plante annuelle ou parfois bisannuelle de la famille des Astéracées, distribuée dans l'Europe et l'Asie. Bien qu'à l'origine son milieu de vie[...]

Canne blanche, Peperomia caperata Canne blanche, Peperomia caperata

Pepreromia caperata, appelé canne blanche ou pépéromie, est une plante vivace tropicale, appartenant à la Famille des Pipéracées. Parmi les plus de 1000 espèces du genre, la canne blanche est[...]

Moutarde blanche, Sénevé blanc, Sinapis alba Moutarde blanche, Sénevé blanc, Sinapis alba

Sinapis alba, la moutarde blanche est une plante annuelle appartenant à la famille des Brassicacées, comme le chou, le colza ou encore la julienne des dames. La moutarde blanche est[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire