Polémoniacées / Polemoniaceae

Cobée vivace de Pringle, Cobaea pringlei

Les Polémoniacées sont une famille assez peu représentée dans les jardins ornementaux ou potagers, mais les  quelques plantes vivaces  cultivées  au  jardin  sont  précieuses,  pleines de charmes et  parfois très parfumées.

Les plantes populaires : Phlox paniculé

On considère les Polémoniacées comme étant proches des Hydrophyllacées (ex phacélie), des Solanacées (ex : tomates et pommes de terre) ou les Convolvulacées (ex : Ipomée).

Bien que présentes dans les régions tropicales jusqu’en haute latitude dans les 2 hémisphères, la plupart des espèces de Polémoniacées sont originaires des continents américains, seules quelques unes sont originaires d’Europe ou d’Asie.

Caractères généraux des Polémoniacées  

Les Polémoniacées représentent des plantes à fleurs herbacées vivaces ou annuelles, mais aussi des plantes grimpantes ou des arbustes, voire de petits arbres. 

Les fleurs des Polémoniacées sont bisexuées, le plus souvent de forme régulière, à symétrie axiale. Elles sont axillaires (à l’aisselle des feuilles), terminales (au bout des tiges), parfois solitaires, mais le plus souvent ou regroupées en cymes compactes, en petit bouquet.

Le calice est formé de 5 sépales soudés, complètement tubulaire ou soudé seulement à la base.

La corolle formée de pétales soudés en tube s’ouvre en entonnoir, en cloche ou en une face plate et arrondie. Les étamines sont soudées au tube de la corolle en alternance avec les lobes des pétales. L’ovaire est supère à 3 loges.

Le fruit est une capsule contenant une ou quelques graines, le plus souvent collantes lorsqu’elles sont mouillées.

Le feuillage n’est pas une caractéristique de la famille : les feuilles peuvent être opposées ou alternes composées ou entières.

Pollinisation

Plutôt évoluées, les Polémoniacées sont fécondées par la faune locale, selon les espèces, les pollinisateurs peuvent être des insectes, abeilles, mais aussi mouches, coléoptères et papillons, des oiseaux-mouches, et même des chauves-souris.

Les plantes appartenant à la famille des Polémoniacées

Les Polémoniacées comprennent environ 300 espèces et sont divisées en 18 genres, eux-mêmes regroupés en 5 tribus :

  • Tribu COBAEEAE, parfois considérée comme une famille, les Cobaeacées, et au genre unique et tropical Cobaea   (ex Cobaea pringlei ); les cobées sont des plantes grimpantes cultivées.

  • Tribu POLEMONIEAE, comprenant les genres Polemonium et Phlox, dont quelques espèces sont très cultivées et Collomia, Gymonosteris, Microsteris. Ce sont des plantes herbacées vivaces.

  • Tribu GILIEAE, qui rassemble  les genres Gilia, Ipomopsis, Linanthus, Eriastrum, Langloisia, Navarretia, Leptodactylon. Ce sont des plantes le plus souvent annuelles, mais parfois vivaces. Les Gilia, Ipomopsis, linanthus sont des plantes annuelles cultivées, très décoratives et originales, car peu courantes. Leurs fleurs sont parfois irrégulières.

  • Tribu BONPLANDIAE, les genres Bonplandia et Loeselia sont tropicaux et parfois arbustifs.

  • Tribu CANTUEAE, qui représente de petits arbres ou des arbustes présents en bordure des Andes, du genre Canthua et Huthia.

Parmi toute la famille des Polémoniacées, peu d’espèces sont finalement cultivées dans notre Europe tempérée : les cobées, les phlox, les échelles de Jacob, et plus rarement des annuelles comme les gilias et les linanthes.    De nombreuses variétés horticoles ont vu le jour chez quelques espèces, mais la famille des Polémoniacées peut être à l’origine de bien d’autres nouveautés : rien qu’au sein des Phlox, en dehors du phlox paniculé bien connu, de nombreuses plantes de rocailles seraient parfaitement souhaitables, mais elles restent encore trop rares en culture.

Nos fiches de culture

Cobaea

Phlox

Polemonium

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...