Comptonie voyageuse, Fougère douce

Comptonie voyageuse, Fougère douce, Comptonia peregrina
Comptonie voyageuse, Fougère douce, Comptonia peregrina

Botanique

Nom latin  : Comptonia peregrina
Synonyme  : Myrica asplenifolia var tomentosa
Famille  : Myricacées
Origine  : Amérique du nord
Période de floraison : mai juin
Couleur des fleurs  : verdâtre
Type de plante : arbustive
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1m à 1m50

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -31°C
Exposition  : ensoleillé à ombre légère
Type de sol : pauvre et drainant, rocailleux, sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, aromatique, plante médicinale, plante pionnière
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : division de rejet

Comptonia peregrina, la comptonie voyageuse, est un arbuste de la famille des Myricacées. La comptonie voyageuse est parfois aussi surnommée fougère douce ; elle n’a pourtant rien d’une fougère, mais son beau feuillage rappelle vaguement celui de l’asplénium. Comptonia peregrina est originaire d’Amérique du nord. Ce petit arbuste caduc au feuillage de fougère se développe sur les zones pauvres caillouteuses et ensoleillées : bordure, friches, champs, clairières. C’est une plante pionnière des paysages perturbés. C’est aussi une bonne plante ligneuse pour protéger les sols fragiles et pauvres, comme un talus de remblais. La comptonie voyageuse est également une plante aromatique et médicinale.

Description de la Comptonie voyageuse

Comptonia peregrina est un arbuste stolonifère au feuillage caduc, qui ne se développe généralement pas au-delà 1 m 50 de hauteur, se limitant d’ailleurs le plus souvent à 60 cm. En revanche, Comptonia peregrina est capable de s’étaler en une formation serrée par le biais de rejets de racines. Il produit une couverture arbustive très intéressante pour protéger et maintenir un terrain pauvre, sec et instable de type caillouteux ou sablonneux. Sa sève résineuse ainsi que son réseau racinaire le rende relativement résistante aux incendies.

La comptonie voyageuse est particulièrement attrayante pour son feuillage. Les feuilles vert sombre sont étroites et longues de 7 à 15 cm, bordées de dents régulières qui lui donnent un aspect de feuilles de fougère. Ce petit arbuste est aromatique, il dégage une odeur agréable se situant entre le citron, le balsamique et l’eucalyptus.

Les fleurs des deux sexes sont différenciées en chatons séparés, mais portés sur un même individu.

Comme les Fabacées, Comptonia peregrina est capable de fixer l’azote du sol, par ses racines. Non seulement la comptonie voyageuse est capable de croître dans les sols pauvres, mais elle les enrichit avec le temps.

Culture de Comptonia peregrina

La comptonie voyageuse demande des conditions d’exposition lumineuse, de l’ombre claire jusqu’au plein soleil. C’est une plante que l’on peut qualifier de xérophyte qui supporte, une fois bien enracinées, des conditions de sécheresse importante. Elle aime un sol parfaitement drainé et pauvre, de ph à tendance acide à très acide, de type limoneux, sablonneux ou caillouteux. En revanche les terres calcaires ne lui conviennent pas. Comptonia peregrina produit à la longue une belle colonie au feuillage frais.

La comptonie voyageuse est installée au jardin à partir d’individu en conteneur, au printemps ou en automne. Ses racines supportent mal d’être perturbées, ce qui rend son implantation difficile. La motte de racines n’est pas touchée lors de la plantation. L’année qui suit, dès qu’il fait sec, quelques arrosages à l’eau douce aideront Comptonia peregrina à développer un système racinaire important.

Utilisation de la comptonie voyageuse

Les feuilles aromatiques froissées dégagent une essence qui décongestionne les sinus. La plante était couramment utilisée comme médicinale par les indigènes, en application locale en tant qu’antalgique pour les chocs, piqures d’insectes, maux de dents. Les feuilles, séchées ou fraiches peuvent être utilisées pour faire une boisson chaude.

Multiplier Comptonia peregrina

La comptonie voyageuse se reproduit par rejet le long de ses racines. La plante n’aime cependant pas être dérangée : le prélèvement demande de maintenir une grande masse de sol autour du rejet convoité, et de le repiquer le plus vite possible.

Comptonia peregrina produit des graines, mais qui sont très difficiles à faire germer. Les graines sont capables de rester en dormance de nombreuses années, de l’ordre de 80 ans. C’est pourquoi, lorsqu’un milieu est perturbé par un incendie, un glissement de terrain, ou une autre catastrophe, Comptonia peregrina est capable d’apparaitre spontanément, jouant son rôle important de plante pionnière.

Espèces et variétés de Comptonia

une seule espèce dans ce genre

Lire aussi
Le purin de fougère, répulsif et antiparasitaires Le purin de fougère, répulsif et antiparasitaires

La fougère a des propriétés répulsives et antiparasitaires avérées. Utilisée autrefois comme litière dans les bergeries pour éviter les invasions de puces et de tiques, elle sert aujourd'hui au...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire