Gyroselle de Virginie

Fleur de la Gyroselle de Virginie

Botanique

Nom latin  : Dodecatheon media
Famille  : Primulacées
Origine  : Est des Etats-Unis, de la Pennsylvanie jusqu'au Texas et la Louisiane
Période de floraison : De mars à juin, en fonction de la zone climatique
Couleur des fleurs  : Rose violacé
Type de plante : Fleur
Type de végétation : Vivace
Type de feuillage  : Caduc
Hauteur : de 20 à 50cm de haut
Toxicité : Non toxique

Planter et cultiver

Rusticité  : Bonne résistante au froid, jusqu'à -20°C
Exposition  : Soleil, mi-ombre, zones sans soleil mais lumineuses
Type de sol : Sols humifères, nourrissants, jamais secs
Acidité du sol  : Pas de préférence. Eviter les sols trop acides
Humidité du sol  : Toujours bien humide, surtout pendant la floraison
Utilisation : En massif ou sous-bois au premier plan ou en rocaille
Plantation, rempotage : Au printemps de préférence
Méthode de multiplication : Le semis est l'option la plus indiquée. Il s'effectuera en caissette, sous châssis froid dès que les graines arrivent à maturité. Pour germer un passage au froid est nécessaire (un mois dans le bac à légumes du réfrigérateur marche à merveille). Sinon on optera pour la division des rosettes au printemps.
Taille : Pas très envahissante, elle ne nécessite aucune taille, mise à part éventuellement la suppression des fleurs fanées, qui deviennent alors assez inesthétiques.
Maladies et ravageurs : Les jeunes feuilles sont la proie des limaces et des escargots.

Le Dodecatheon media est une petite vivace très esthétique et malheureusement peu connue. Cette espèce est la plus cultivées d'un genre comptant 14 représentants, poussant pour la plupart dans les prairies humides ou alpines, voire les sous-bois d'Amérique du nord.

Le Dodecatheon media possède des feuilles ovales à obovales, obtuses, parfois légèrement dentées en scie sur les bords, virant au rouge vers le pétiole et mesurant 10 à 20cm de long. Ces feuilles sont groupées en rosettes denses, d'où sortent des tiges florales vert rosâtre, se terminant en ombelle d'une quinzaine de fleurs, de 1 à 2cm de long. De couleur rose soutenu à violacé, ces fleurs sont légèrement blanches à la base, aux pétales lancéolés et aux étamines orangé, parfois libres mais généralement soudées en un tube court. Mais ce qui rend la fleur singulière, en plus du contraste de couleur entre pétales et cœur, c'est la façon dont la corolle est ourlée, ses pétales étant retroussés, totalement tournés vers l'arrière.

Le Dodecatheon media est une vraie printanière : comme beaucoup de représentantes de sa famille, elle entre en dormance durant l'été et disparait donc vite après avoir fleuri.

Où et avec quoi planter mon Dodecatheon media ?

Les associations avec cette plante sont nombreuses, ses couleurs soutenues pouvant aussi bien se mêler à d'autres teintes franches pour des mélanges énergiques, qu'à des nuances plus pâles voire du vert pour une composition plus délicate. L'autre question que l'on se posera est relative à la dormance de la plante : mon Dodecatheon fait-il parti d'un ensemble pour le printemps, ou est-il isolé dans un massif d'été histoire d'apporter de la couleur "en attendant".

Si l'on opte pour cette seconde option, on pourra le mélanger aux bulbes (qui eux aussi remplissent souvent cette fonction avant de disparaitre) tels que des cyclamens, des scilles ou des perce-neiges.

Si l'on souhaite un vrai mélange de printemps, les associations avec des corydales (Corydalis flexuosa ou C. bracteata), ou des primevères (Primula polyneura, pour un joli mélange de roses ; la splendide P. juliae, pour un contraste de taille et de port ; ou la très agréable P. bulleyana, pour des jeux de couleurs avec du jaune) sont tout indiqués.

Pour des associations plus discrètes, on le plantera avec Epimedium pubigerum, Dicentra spectabilis ou des petites fougères comme Polystichum setiferum 'Cristatum'. Ces derniers mélanges, idéaux en sous-bois, conviennent aussi parfaitement en rocaille ombragée, particulièrement à côté d'un ruisseau ou un point d'eau.

Histoire et étymologie…

Dodecatheon signifie en grec "dédiée aux douze dieux de l'Olympe" ; de dodeca, "douze" et thèos, "dieu". Il existe également une origine latine, ce nom désignant une plante indéterminée.

Media est lui issus du Latin, medium ou medius, "central" ou "intermédiaire", certainement en rapport avec le cœur de la fleur, très voyant et décoratif.

Espèces et variétés de Dodecatheon

Le genre comprend 14 espèces. On trouve quelques variétés intéressantes, notamment trois cultivars :
- Dodecatheon media 'Album', aux fleurs blanc-crème, à centre foncé et anthères et styles jaunes.
- Dodecatheon media 'Splendidum', aux fleurs rouge carmin.
- Dodecatheon media 'Queen Victoria', aux fleurs roses, plus pâles que l'espèce type.

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire