Eupatoire à feuilles de chanvre, Eupatoire chanvrine, Origan des marais, Cannabine, Herbe de Sainte

Eupatorium cannabinum, l’eupatoire chanvrine, est une vivace herbacée autochtone utilisée dans les jardins. Véritable aimant à papillon, cette plante solide, décorative et mellifère, est aussi médicinale.

Eupatoire à feuilles de chanvre, Eupatoire chanvrine, Origan des marais, Cannabine, Herbe de Sainte Cunégonde, Eupatorium cannabinum

Botanique

N. scientifique Eupatorium cannabinum
Origine France, Europe, Asie Mineure, Afrique du Nord
Floraison juillet à octobre
Fleurs rose pâle, pourpre ou blanche
Typeplante indigène, plante mellifère, plante médicinale
Végétationplante vivace herbacée
Feuillage persistant
Hauteur1,50 min, 50 cm à 1,80 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -25 °C
Exposition plein soleil à mi-ombre
Soltolérant, argileux à limoneux
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité frais à humide
Utilisationconteneur, massif en climat doux
Plantationprintemps
Multiplicationbouture, semis
Eupatoire à feuilles de chanvre, Eupatoire chanvrine, Origan des marais, Cannabine, Herbe de Sainte Cunégonde, Eupatorium cannabinum

Eupatorium cannabinum, l’eupatoire à feuilles de cannabis, est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées, comme les asters ou les marguerites. Eupatorium cannbinum est une plante indigène de France, distribuée plus largement en Europe, Asie Mineure et Afrique du Nord. En France, on la rencontre dans les milieux un peu humides, en bordure de fossé, dans les prairies humides, en lisière forestière fraîche, souvent accompagnée par des aulnes.

En tant que plante autochtone, l’eupatoire chanvrine a un long passé de plante médicinale et porte ainsi de nombreux noms communs, plus ou moins locaux : eupatoire à feuilles de chanvre, Eupatoire chanvrine, origan des marais, cannabine, herbe de Sainte Cunégonde, chanvrin, Eurpatoire d’Avicenne. Malgré la ressemblance de ses feuilles avec celles du cannabis, elle ne se fume pas, mais se cultive très facilement au jardin en tant que plante ornementale. C’est un excellent ajout pour les jardins refuges de la biodiversité.

Description de l’eupatoire à feuilles de chanvre

Eupatorium cannabinum est une plante vivace hémicryptophyte, dont les parties aériennes meurent et qui disparaît presque entièrement en hiver. Elle produit une masse de tiges érigées, ramifiées sur leur partie supérieure, hautes de 50 à 170 cm, mais qui le plus souvent reste entre 100 et 120 cm.

Les tiges lie de vin de l’eupatoire chanvrine portent des feuilles opposées et peu pétiolées. Leur limbe est composé de 3 à 5 folioles palmées, lancéolées et finement dentées, d’où leur vague ressemblance avec les feuilles de cannabis.

L’eupatoire chanvrine fleurit de juillet à octobre en larges corymbes ramifiés terminaux et subterminaux.

Les capitules sont en forme de dôme, moins denses que chez l’aster. Les minuscules fleurs sont tubulaires, souvent pourprées et tandis que leurs pièces sexuelles blanches et longues émergent du tube floral en donnant une texture pelucheuse à l’inflorescence.

Cette espèce est nectarifère et très mellifère : ses fleurs nourrissent bon nombre d’insectes pollinisateurs, notamment les papillons qui en raffolent.

Les fleurs produisent ensuite les graines, dont les petits papus forment des boules de soies moutonnantes plutôt jolies, avant de s’envoler.

Variétés d’eupatoire à feuilles de cannabis

  • Eupatorium cannabinum ‘Flore Pleno’ ou ‘Plenum’ : est une version à fleurs doubles, dont les têtes fleuries sont plus rondes et plus denses, plutôt roses.
  • Eupatorium cannabinum f. Albiflorum, est une forme dont les inflorescences sont presque entièrement blanches.

Comment cultiver l’eupatoire chanvrine ?

Eupatorium cannabinum est une plante solide qui ne craint pas les ravageurs dès qu’on lui offre les bonnes conditions. Elle demande une exposition ensoleillée ou mi-ombre, et une terre riche et humifère, humide à fraiche, ou tout au moins qui ne se dessèche pas durant l’été.

Elle pousse dans les argiles, les limons, ou même des sols plus caillouteux, de ph moyen.

L’eupatoire chanvrine est introduite au jardin de préférence au printemps ou en fin d’été, mais si l’endroit est humide, elle peut être transplantée n’importe quand à partir d’une plante en pot.

Une fois installée cette plante indigène est rapidement à l’aise et devient vigoureuse : au printemps, quand les jeunes tiges repoussent et qu’on voit la largeur qu’elle prend, c’est le moment le plus approprié pour limiter l’extension de la souche si besoin.

Entretien :

Chaque automne ou fin d’hiver, les anciennes tiges sèches de l’eupatoire chanvrine sont nettoyées et compostées. Si vous craignez les semis spontanés, les hampes défleuries seront coupées avant la mise à graines.

Comment utiliser l’eupatoire à feuilles de chanvre ?

Au jardin

Sans être d’une présence très marquante, l’eupatoire à feuilles de cannabis fait une agréable plante de berge pour les bassins, mais aussi une haute plante d’arrière-plan ou de milieu de massif dans les jardins de style cottage, jardin de curé ou au naturel : son feuillage est frais, plutôt joli et dense, agréablement odorant lorsqu’on le froisse, ses tiges rougeâtres sont en contraste et ses fleurs, blanches à violines, en plus d’attirer les papillons, sont assez denses pour offrir une belle tache de couleur naturelle.

Son jeune feuillage est sain et beau. Les papillons qui volettent autour pendant sa longue floraison apportent du mouvement. Les syrphes et autres auxiliaires du jardinier y trouvent leur compte également.

L’eupatoire chanvrine est typiquement la plante indigène favorable à la biodiversité à mettre dans son jardin : à utiliser comme faire-valoir pour des fleurs plus grosses en avant plan, notamment de couleur blanches, roses ou crème, et pour le remplissage afin de limiter la corvée de désherbage

Usage médicinal

L’eupatoire chanvrine est une plante médicinale utilisée pour stimuler le système immunitaire avec une action fébrifuge et antivirale, donc en cas de rhume et de grippe.

Elle est aussi reconnue pour ses propriétés cholérétiques (une action sur la vésicule biliaire étudiée scientifiquement) et est employée pour les troubles du foie, de la rate et de la vésicule biliaire.

Eupatorium cannabinum est considérée comme un tonique, une plante qui ouvre l’appétit et une plante détoxifiante.

Elle est parfois aussi utilisée en externe sur des lésions de la peau : plaies, boutons, couperose, gale...

Elle est utilisée sous forme d’infusion de feuilles et de racines ou de teinture (préparation à base d’alcool fabriquée en Pharmacie).

Attention cependant, riche de multiples molécules actives, l’eupatoire chanvrine ne doit pas être consommée en grande quantité, pas au-delà de 3 fois par jour.

Comment multiplier la cannabine ?

Les semis : les graines d’Eupatorium cannabinum germent en moins de 3 mois à 20 °C.

Les divisions sont faites en fin d’été ou au printemps.

Espèces et variétés de Eupatorium

Une quarantaine d’espèces dans ce genre :

  • Eupatorium fistulosum, une grande vivace de 3 m de hauteur
  • Eupatorium purpurea, l’eupatoire pourpre
  • Eupatorium rugosum, cultivé sous la forme ‘Chocolate’
  • Eupatorium fortunei, autre eupatoire médicinale
  • Eupatorium maculatum, l’eupatoire maculée
  • Eupatorium ligustrum, Eupatoire arbustive
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Eupatoire rugueuse, Eupatoire à feuilles molles, Eupatorium rugosum Eupatoire rugueuse, Eupatoire à feuilles molles, Eupatorium rugosum

Eupatorium rugosum, l'eupatoire rugueuse est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Originaire d'Amérique du nord, l'eupatoire rugueuse est extrêmement rustique. Elle croît sur...

Eupatoire arbustive, Eupatoire à feuille de troène, Eupatorium ligustrinum Eupatoire arbustive, Eupatoire à feuille de troène, Eupatorium ligustrinum

Eupatorium ligustrinum est une espèce d'eupatoire arbustive au feuillage persistant. Eupatorium ligustrinum appartient à la grande famille des Astéracées. L'eupatoire à feuille de troène, est...

Eupatoire maculée, Eupatoire pourpre, Eupatorium maculatum Eupatoire maculée, Eupatoire pourpre, Eupatorium maculatum

L'eupatoire maculée, Eupatorium maculatum est une haute plante vivace architecturale pour terrain frais à humide. Aimant à papillons et excellente plante de fond ou de zone naturelle, elle est...

Agératum sauvage, Eupatoire à fleurs d'agératum, Conoclinium coelestinum Agératum sauvage, Eupatoire à fleurs d'agératum, Conoclinium coelestinum

Conoclinium coelestinum, l'agératum sauvage ou eupatoire à fleurs d'agératum est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées, qui comprend, entre autres, les marguerites et les...

Vos commentairesAjouter un commentaire