Lisianthus, Eustome à grandes fleurs, Eustome de Russel, Gentiane des prairies

Lisianthus, Eustome à grandes fleurs, Eustome de Russel, Gentiane des prairies, Eustoma grandiflorum

Botanique

Nom latin  : Eustoma grandiflorum
Synonymes  : Eustoma russelliana, Lisianthus russelliana, Bilamista grandiflora
Origine  : Amérique du Nord et Centrale
Espèces proches : Eustoma exaltatum
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : violette, rose, mauve, blanche
Type de plante : plante à fleur herbacée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -8 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : neutre à légèrement basique
Humidité du sol  : frais
Utilisation : massif, potée, bouquet
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, bouture de racine
Maladies et ravageurs : fonte des semis, pourriture

Eustoma grandiflorum, le lisianthus ou eustome à grandes fleurs est une plante vivace à vie brève appartenant à la famille des Gentianacées, apparentée donc aux gentianes. Eustoma grandiflora est originaire du sud de l’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale où il croît dans les prairies. Excellente fleur en fleuristerie, le lisianthus est plutôt cultivé en annuelle. Utilisé en plante fleurie pour pot ou dans les massifs, sa culture demande un peu de doigté.

Description du lisianthus

Eustoma grandiflorum est une plante bisannuelle. Le lisianthus possède des feuilles opposées, ovales entières, au limbe glabre vert-bleuté, veinées et presque charnues, longues de 7 à 8 cm. il développe une longue racine pivotante qui s’enfonce et qui lui permet de récupérer l’eau en profondeur dans le sol.

Les tiges sont minces et rigides, hautes de 30 à 90 cm, elles portent chacune de 6 à 8 fleurs de longue durée. Les boutons de fleurs sont turbinés de façon charmante, les fleurs s’ouvrent en coupe, dessinant une délicate corolle semi-ouverte de 5 cm de large. La forme naturelle est violette, aux pétales moins larges que les nombreuses variétés, plus jolies les unes que les autres. Elles existent dans les tons roses, bleus, blancs, bicolores, même parfois jaunes ou rouges. De même, certains ont des fleurs semi-doubles ou très doubles, semblable alors à de petites roses.

A l’exception des formes très pleines qui sont dépourvues de pièces sexuelles, les lisianthus sont fécondées par les insectes et produisent des capsules rondes remplies de minuscules graines.

Comment cultiver le lisianthus ?

Eustoma grandiflorum est une plante qui a besoin plusieurs heures d’ensoleillement dans la journée, sans être exposées en situation trop chaude : éviter le mur plein sud, les expositions avec des températures systématiquement supérieures à 25 ° C. Le lisianthus a besoin d’un sol drainant, qui se maintient frais tout le temps. Il apprécie une terre de neutre à légèrement basique. D’autre part, s’il demande des arrosages réguliers, qui maintient sol presque mouillé tout le temps, il est sensible à la pourriture, si l’atmosphère est trop humide : il ne supporte ni les climats trop pluvieux, ni trop chaud. Bref, il lui faut des conditions intermédiaires en tout, que l’on trouve avec expériences et doigté.

Lorsqu’il est acheté en pot, la première chose à faire sera de le rempoter dans un grand pot profond, dans un terreau (sans tourbe) additionné de terre de jardin, où au jardin directement s’il ne gèle plus. Ses racines ont besoin de place et les arrosages sont impossibles à gérer dans un petit contenant.

On lui trouve ensuite une situation aérée sans être desséchante, et on s’arrange pour que sa terre ne sèche jamais, sans le faire tremper dans une réserve d’eau plus de quelques heures. Il fleurit plus longtemps si l’on coupe les fleurs défleuries au fur et à mesure, mais c’est bien aussi de conserver un fruit qui murit pour en récolter des graines.

Au jardin, lisianthus est rustique jusqu’à -8 °C, et peut reparaitre au printemps suivant aidé d’un paillage protecteur.

Semis de Lisianthus

Les graines sont t fines et doivent être semées en surface, quelques-unes par pot. Elles ont besoin de lumière, d’humidité, et à 20 °C, germeront alors en une dizaine de jours. On ne laisse ensuite que 1 à 3 plantules par pot en enlevant les surnuméraires, mais sans repiquer, car le lisianthus supporte très mal la perturbation de racines. Le semis est hâté 8 à 12 semaines avant les derniers gels. Les jeunes plantes (au stade 4-6 vraies feuilles) ont leur bourgeon apical pincé. Puis les lisianthus sont transplantés en dehors après les derniers gels. Les lisianthus ont besoin de croitre environ 5 mois avant d’être capables de fleurir.

Espèces et variétés de Eustoma

Le genre comprend 3 espèces dont de nombreux cultivars pour grandiflorum

Lire aussi
La taille des clématites à grandes fleurs La taille des clématites à grandes fleurs

Vaste genre qui comprend plus de 200 espèces et un nombre impressionnant de cultivars, les clématites sont des plantes très appréciées au jardin. Les clématites à grandes fleurs, spectaculaires,...

La symbolique des fleurs d'été La symbolique des fleurs d'été

Créez des bouquets pleins d’amour, d’amitié et de pensées cet été en suivant ce petit guide symbolique de quelques une des plus belles fleurs estivales. Impressionnez vos proches par de...

Fête des Mères: Composez vous-même un bouquet avec les fleurs du Jardin ! Fête des Mères: Composez vous-même un bouquet avec les fleurs du Jardin !

Cette année, sortez de l’ordinaire et composez vous même le bouquet que vous offrirez à votre maman ! La plupart des gens pensent qu’un bouquet de Roses est le bouquet par excellence de...

Les fleurs comestibles Les fleurs comestibles

Une liste non exhaustive de fleurs comestibles et des conseils de prudence... Pour commencer : les fleurs des plantes aromatiques, condimentaires , voir certaines médicinales sont comestibles, avec...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Charbonnier (FINISTÈRE nord Bretagne # bou)
    Vous avez de très bonnes astuces, merci à vous.
    Répondre à Charbonnier
    Le 25/07/2018 à 19:59
  • José (Basse normandie)
    Dois-je repiquer mes petites pousses de lisianthus plutôt en serre ou dans une plate-bande du jardin ?
    Répondre à José
    Le 24/06/2018 à 16:07