Fockea edulis

Fockea crispa
Fockea crispa

Botanique

Nom latin  : Fockea edulis
Synonymes  : Fockea cylindrica, Fockea edulis v. capensis
Famille  : Asclépiadacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : août à septembre
Couleur des fleurs  : blanche et verte
Type de plante : plante à caudex, caudiciforme, ou pachycaule
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : liane volubile qui disparaît en saison sèche
Hauteur : tiges volubile jusque 0.80m de long voir 2m dans la nature

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 4° C minimum
Exposition  : lumineuse, derrière une fenêtre
Type de sol : terre de jardin + sable
Acidité du sol  : neutre à basique, ne craint pas le calcaire
Humidité du sol  : sec, arrosage en fonction du cycle de la plante
Utilisation : plante d’intérieur, véranda
Plantation, rempotage : en pot profond, avant la reprise de la végétation
Méthode de multiplication : semis, bouture

Fockea edulis est une plante semi-désertique originaire d’Afrique du sud. Elle possède un organe de réserve pour pallier aux pénuries d’eau : une racine renflée que l’on appelle caudex. Celui-ci peut atteindre jusque 80 cm de diamètre. Dans son milieu naturel, le caudex est en grande partie enterré, seul les quelques centimètres supérieurs dépassent la surface de la terre, et ses racines épaisses s’enfoncent profondément à la recherche de l’eau.

Avec l’âge Fockea edulis développe quelques branches lignifiées au sommet du caudex qui lui donne un air de bonsaï. Les feuilles ovales, d’environ 2 cm de long, vert foncé et coriaces sont opposées et portées par des lianes volubiles que l’on peut palisser. Quand le milieu de culture est favorable, la plante produit de petites fleurs vertes et blanches, plutôt insignifiantes qui sont pollinisées par les mouches. La plante est dioïque, c’est-à-dire qu’elle est sexuée et il faut un pied male et un pied femelle pour obtenir des fruits sous forme de gousses, puis les graines.

Comment cultiver Fockea edulis ?

C’est une plante à caudex facile à maintenir en véranda ou devant une fenètre à la maison ; les feuilles ont besoin de beaucoup de luminosité, alors que le caudex préfère le soleil tamisé ou même l’ombre.

Fockea edulis se cultive dans un mélange drainant assez minéral, que l’on peut composer de1/3 terre de jardin, 1/3 sable horticole et 1/3 de terreau bien décomposé, le terreau n’est à ajouter seulement si votre terre de jardin est trop argileuse. Pour maintenir la racine épaisse à l’abri de la pourriture, on peut l’entourer de sable grossier ou de pouzzolane concassée. La croissance de la plante est lente, et la partie renflée grossit plus rapidement si elle est enterrée ; donc pour faire grossir le pied plus vite, on peut le laisser enterré pendant quelques années puis le dégager ensuite pour profiter de son beau caudex granuleux.

Au printemps et en été, on arrose copieusement le fockea, puis on laisse sécher complètement son substrat. Cette alternance de sec et d’humidité est ce qui favorise le mieux la croissance de toutes les xérophytes. Le fockea ne doit jamais tremper dans une soucoupe pleine d’eau, afin d’éviter le pourrissement de son épaisse racine.

A la fin de l’été lorsque la température baisse, l’arrosage devient parcimonieux, puis est stoppé. Fockea edulis perd alors une partie de ses feuilles, voir toutes. Il est recommandé de respecter cette dormance hivernale, car continuer d’arroser et de faire pousser cette plante en hiver augmente les risques de pourriture, de plus avec le manque de lumière la plante s’étiole et se fragilise.

Si la plante est de petite taille (1 à 3 cm de diamètre), une légère humidification de la surface du pot est envisageable une fois ou deux pendant l’hiver ; si elle est plus grosse, elle a suffisamment de réserve d’eau dans la racine pour être sevrée pendant des mois.

On arrose de nouveau à partir d’avril pour induire la reprise de la végétation.

Comment reproduire Fockea edulis ?

Par semis au printemps : le substrat est gardé humide jusqu’à la germination, puis alternance sec/ humide.la première saison hivernale est un peu délicate.

Le saviez-vous ?

‘Edulis’ signifie comestible ; Bien qu’elle fût consommée cuite autrefois, elle contient un latex blanc et toxique.

 

Espèces et variétés de Fockea

Le genre comprend plus de 100 espèces
Fockea edulis espèce botanique 

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire