Genêt ananas

Inflorescence du genêt ananas
Inflorescence du genêt ananas

Botanique

Nom latin  : Argyrocytisus battandieri
Synonyme  : Cytisus battandieri
Origine  : Maroc
Période de floraison : mai à juillet
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : petit arbre très florifère
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 2 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, talus, terrain pauvre
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Argyrocytisus battandieri, le genêt ananas, est un petit arbre très ornemental, appartenant à la famille des Fabacées. Auparavant classé avec les Cytises (Cytisus battandieri), il est aujourd’hui unique dans le genre Argyrocytisus. Il est originaire des montagnes de l’Atlas, au Maroc, où il croît jusqu’à 2000. Le genêt ananas est un arbuste très ornemental, cultivé pour son feuillage, ses fleurs, son odeur, mais également parce qu’il est indiqué pour les sols secs et pauvres.

Description du genêt ananas

Argyrocytisus battandieri est un petit arbre, haut de 2 à 3 m, large de 3 à 4 m, au branchage ouvert et étalé. Il est naturellement multitronc, mais peut-être conduit en arbre-tige avec un tronc unique. Feuillage et rameaux sont recouverts d’un feutrage blanc argenté. Les feuilles sont composées de 3 larges folioles vert frais, veloutées au-dessus et grises dessous. Elles sont semi-persistantes.

Les fleurs papilionacées et jaunes, au puissant parfum fruité, sont regroupées en inflorescences très denses et érigées, se développent sur des rameaux courts ayant poussé l’année précédente. Ces grappes de fleurs mesurent de 10 à 15 cm. les fleurs sont fécondées par les insectes, elles produisent alors des gousses renfermant les graines (toxiques).

Comment planter et cultiver le genêt ananas ?

Argyrocytisus battandeiri as est planté dans le jardin pour 10 à 15 ans. Le genêt ananas est tout indiqué pour les sols secs et pauvres. Il est capable de se nourrir d’azote atmosphérique et tous ses poils lui permettent de limiter l’évapotranspiration. Il est donc xérophyte.

Il a besoin d’un sol d’acide à neutre de type sablonneux, argilo-limoneux ou terre de bruyère, mais peut souffrir si la terre reste trop humide en hiver ; c’est d’ailleurs davantage l’humidité retenue par le sol en hiver que le facteur température qui limite sa rusticité vers -12 °C. Le genêt ananas peut d’ailleurs être greffé sur un Laburnum, renseignez–vous à l’achat.

Il nécessite également une exposition ensoleillée et protégée des vents glacés.

Il est planté à partir de jeune arbuste en pot, de septembre à mai de référence. Comme tous les Fabacées, le genêt ananas déteste la perturbation des racines, c’est pourquoi mieux vaut un petit sujet dans un grand pot, dont les racines ne sont pas en chignon, d’autant qu’il se développe rapidement une fois installé.   La motte est mise en terre telle, quelle sans dénouer les racines, entourée de terre bien ameublie et arrosée régulièrement le temps de la reprise.

La taille du genêt ananas

Pour le maintenir plus compact, une taille légère est possible juste après la floraison.

Un recépage est possible ponctuellement sur les pieds encore jeunes qui semblent trop désordonnés. Par contre, les pieds âgés ne repartent plus du pied.

Multiplier le genêt ananas

Les boutures sont difficiles à réussir. Le semis est plus facile. Les graines sont trempées 24 h dans l’eau, puis délicatement frottées sur du papier de verre, afin d’user leur tégument. Elles sont ensuite semées au chaud, à raison de 1 à 3 graines par pot, pour éviter les repiquages. Les jeunes Argyrocytisus sont de croissance rapide.

Espèces et variétés de Argyrocytisus

Unique espèce du genre

Lire aussi
Bouturer un ananas Bouturer un ananas

L'ananas est un fruit tropical délicieux qui, une fois dégusté pourra être bouturé afin de faire croître une nouvelle plante très ornementale. Zoom sur l'ananas L'ananas fait partie de la vaste...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire