Impatiens à deux éperons

Impatiens à deux éperons, Impatiens bicaudata

Botanique

Nom latin  : Impatiens bicaudata
Famille  : Balsaminacées
Origine  : Madagascar
Période de floraison : toute l’année
Couleur des fleurs  : rouge, orange, rose
Type de plante : plante vivace exotique
Type de végétation : vivace arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 6°C minimum
Exposition  : ombre lumineuse
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : plante d’intérieur, véranda, comme annuelle en extérieur
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : bouture, semis

Impatiens bicaudata, l’impatiens à deux éperons est une impatience arbustive de la famille des balsaminacées. L’impatiens à deux éperons est originaire Madagascar, riche d’une centaine d’autres espèces d’impatiens. C’est une plante exotique non rustique, soit cultivée en plante d’intérieur sous sa remarquable forme arbustive, soit qui peut être plantée au jardin comme annuelle.

Description de l’impatiens à deux éperons

Impatiens bicaudata forme dans son pays d’origine un arbuste qui peut atteindre jusqu’à 6 m de hauteur. En culture, on peut espérer dans de bonnes conditions une croissance de 1 m en tous sens pour la culture en annuelle, ou, formant un arbre ramifié, 1 à 3 m de hauteur en véranda ou serre chaude.

Cultivée en plante d’intérieur, les tiges se lignifient et deviennent des troncs, Impatiens bicaudata devient alors une plante magnifique aux tiges épaisses, presque succulentes, que l’on peut modeler à souhait par la taille. Les longues feuilles sont ovales au limbe vert sombre et finement dentelé. Les feuilles de la base jaunissent et tombe petit à petit, mais la plante est persistante. Tant que la température et l’humidité lui conviennent, Impatiens bicaudata fleurit. Ses fleurs sont de forme compliquée, elles montrent un grand casque supérieur rouge, et 2 éperons à l’arrière, leur gorge profonde est jaune. Ces fleurs regorgent de nectar et sont mellifères. Une fois fécondées, elles produisent un fruit capable de projeter leurs graines à plusieurs mètres de distance par explosion.

Culture d’Impatiens bicaudata

L’impatiens à deux éperons est une plante exotique et gélive. Sa température minimale de culture est de 6 °C. Elle est donc cultivée comme une annuelle pour les parterres et massifs, cultivée en conteneur en extérieur seulement durant l’été et hivernée au chaud, ou encore cultivé toute l’année à l’intérieur.

L’impatiens à deux éperons croît à la chaleur et à l’ombre. Elle aime une exposition d’ombre lumineuse à mi- ombre, craignant le plein soleil aux heures les plus chaudes. De croissance modérée, elle est cependant facile de culture.

Impatiens bicaudata demande un substrat riche, léger et drainant tel qu’un mélange de terreau, tourbe et sable horticole. Le substrat doit conserver l’humidité facilement tout en étant drainant. La plante nécessite un arrosage régulier : la terre ne doit jamais sécher complètement entre deux arrosages. Toutefois, les racines d’Impatiens bicaudata ne supporte pas de tremper dans une réserve d’eau. Elle préfère être arrosée à l’eau de pluie.

Durant l’hiver, si l’impatiens à deux éperons est conservée dans une pièce fraiche, les arrosages sont limités, pour éviter la pourriture des racines.

Cet arbuste développe de longues branches, assez peu ramifiées. Une taille douce durant le printemps ou l’été est possible pour obliger la plante à se ramifier ou pour la limiter en hauteur.

Pour une culture en plein air en tant qu’annuelle, les jeunes plantes sont repiquées à l’ombre dans un sol riche et humifère, au mois de mai après les dernières gelées.

Multiplier Impatiens bicaudata

Les graines de l’impatiens à deux éperons sont semées à l’intérieur au chaud et à l’humidité 6 à 8 semaines avant la fin des gelées. Elles sont ainsi prêtes à planter dehors au mois de mai.

Les boutures de tiges lignifiées reprennent assez facilement en été. On peut même provoquer la formation de racines sur la plante en sectionnant à moitié le tronçon à bouturer : dès que de petites racines apparaissent, la branches est coupée complètement et rempotée, mise à l’étouffé quelques semaines.

Espèces et variétés de Impatiens

1000 espèces dans ce genre, annuelles ou vivaces
Impatiens balfouri, la balsamine de Balfour, annuelle
Impatiens glandulifera, la balsamine de l’Himalaya, invasive annuelle très haute
Impatiens noli-tangere, la balsamine des bois
Impatiens X novae-guinea impatiens de Nouvelle Guinée
Impatiens omeiana, rare vivace couvre-sol
Impatiens bicaudata ‘Big Red’, hybridé avec Impatiens auricoma , vigoureux et stérile

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Arrosage automatique, utilisation de deux vannes Arrosage automatique, utilisation de deux vannes

Vincent PANNETIER habitant en Ile-de-France : Merci pour la création de cette rubrique très intéressante. J'ai rénové mon jardin en créant une zone paysagère périphérique (arbustes d'agréement) en...

Création d'un bassin à deux niveaux Création d'un bassin à deux niveaux

Quoi de plus agréable qu'un coin d'eau dans le jardin à proximité de la terrasse, qui plus est animé par la composition de deux bacs à deux niveaux différents. A travers un exemple de réalisation,...

Quel engrais vert entre deux cultures ? Quel engrais vert entre deux cultures ?

Les engrais verts préservent et améliorent la structure du sol, apportent des éléments fertilisants et empêchent la levée des mauvaises herbes. Autant dire qu'ils sont indispensables entre deux...

Un binage vaut deux arrosages... Oui mais avec un bon paillage ! Un binage vaut deux arrosages... Oui mais avec un bon paillage !

Tous les jardiniers ont entendu un jour ou l'autre le fameux adage ventant les vertus du binage. Bien que tenace cette croyance ne doit pas forcément être prise au pied de la lettre....

Vos commentairesAjouter un commentaire