Isopogon à feuilles d'anémone, Plante à pilons

Isopogon à feuilles d'anémone, Plante à pilons, Isopogon anemonifolius

Botanique

Nom latin  : Isopogon anemonifolius
Famille  : Proteacées
Origine  : Australie
Période de floraison : avril à mai
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 0,50 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : semi-rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : caillouteux ou sablonneux
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal, voire humide
Utilisation : conteneur, pleine terre en climat non gélif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture, semis

Isopogon anemonifolius, l’isopogon à feuilles d’anémone ou plantes à pilons est une espèce arbustive, proche des banksias et grévilléas, appartenant à la famille des Protéacées. La famille des Protéacées est isolée du point de vue taxonomique, c’est pourquoi elle regroupe des plantes d’aspect étonnant, la plupart arbustives et originaires de l’hémisphère sud. Isopogon anemonifolius est originaire de la côte sud-est de l’Australie. Bien que peu répandu encore en culture, l’isopogon à feuilles d’anémone est une charmante plante ornementale de climat méditerranéen.

Description de l’isopogon à feuilles d’anémone

Isopogon anemonifolius est un arbuste aux tiges ramifiées et lignifiées, plus ou moins prostré ou dressé selon les conditions de culture auxquelles il doit faire face. En milieu rocailleux, battu par les vents, il ne dépassera pas les 50 cm de hauteur, s’étalant comme une plante de rocaille. À l’inverse, en sol plus profond et abrité du vent, il est capable de former un bel arbuste au port dressé et régulier, aux multiples branches en chandelier.

Les feuilles sont longues de 10 cm et irrégulièrement divisées, en lames étroites, au limbe coriace, vert bleuté. Elles sont disposées régulièrement autour des branches. Le feuillage est persistant. Les fleurs se développent en un large épi conique, à la cime de chaque ramification. Les épis de fleurs mesurent 3,5 cm de large. Les fleurs y sont nombreuses, irrégulières, jaunes et très allongées, elles forment une inflorescence de longue durée, hérissée de pointes jaunes. Au fur et à mesure qu’elles défleurissent, l’épi se transforme en un cône écailleux, argenté et très régulier, particulièrement graphique, qui persiste longuement sur l’arbuste, d’où son nom de pilons ou plante à pilons.

La plante est mellifère. Ses cônes renferment les graines.

Comment cultiver Isopogon anemonifolius ?

La plante à pilons est assez peu rustique, elle est plutôt à considérer comme une plante méditerranéenne pour une culture en pleine terre, cependant elle peut également être maintenue en pot. Elle nécessite un sol bien drainant, assez minéral, d’acide à neutre (sablonneux, caillouteux, limono-sablonneux). L’exposition requise est ensoleillée toute la journée ou mi-ombre.

Bien que les Protéacées soient plutôt des plantes xérophytes, Isopogon anemonifolius apprécie grandement des arrosages réguliers durant sa période de croissance, afin de favoriser sa floraison et son développement. L’arbuste est néanmoins capable de supporter la sécheresse.

Frugal, l’arbre à pilons ne supporte que peu d’apports d’engrais, adaptés aux plantes d’origine australienne (pauvre en phosphore) et faiblement dosés.

Il n’a pas besoin d’être taillé si ce n’est pour ôter les anciens cônes qui se détériorent. Il supporte cependant facilement l’élagage s’il est nécessaire.

Multiplier la plante à pilons

Les graines assez fraiches germent facilement, mais la croissance des plantes est plutôt lente.

Les boutures sont possibles avec du bois jeune ou avec du bois mûr, donc au printemps ou en été, à l’ombre et à chaude température.

Espèces et variétés de Isopogon

Une trentaine d’espèces dans ce genre :

  • Isopogon anemonifolius, espèce aux inflorescences jaunes
  • Isopogon formosus, aux inflorescences roses
  • Isopogon anemonifolius ‘Little Drumsticks’, plante basse
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Khames labgaa (Djelfa)
    Merci pour toutes vos informations dans le secteur dans le domaine agro-animale sont des jalons de référence pour nous agriculteurs intéressés et nous encouragent pour plus de continuation encore grand merci.
    Répondre à Khames labgaa
    Le 11/04/2019 à 13:15