Jasmin d'Arabie, Jasmin sambac

Jasmin d'Arabie, Jasmin sambac,Jasminum sambac

Botanique

Nom latin  : Jasminum sambac
Synonyme  : Nyctanthes sambac
Famille  : Oléacées
Origine  : Inde
Période de floraison : floraison étalée
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante méditerranéenne  
Type de végétation : semi-grimpante
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 2 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, jusqu'à -6 °C
Exposition  : mi-ombre, ombre claire
Type de sol : argileux et humifère
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : sans excès, mais avec des arrosages fréquents
Utilisation : culture en potée, parfum pour le thé
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouturage, semis, marcottage

Généralités

Jasminum sambac, le jasmin d’Arabie ou jasmin sambac est une plante arbustive à grimpante, appartenant à la famille des Oléacées. Bien qu’était dite d’Arabie, cette plante est originaire d’Inde, présente en zone ouverte de moyennes montagnes ou dans les vallées. Elle est cependant largement cultivée dans tout le sud de l’Asie, et si elle était davantage rustique, elle le serait certainement plus largement encore, tant ses fleurs sont agréablement parfumées.

Description du jasmin d’Arabie

 Jasminum sambac est une plante arbustive aux rameaux dressés à sarmenteux, s’allongeant jusqu’à 3 m, portés par un support ou attachés.   Ses tiges sont cylindriques ou légèrement comprimées, velues, parfois creuses. Les rameaux portent des feuilles semi-persistantes, simples et opposées, au pétiole articulé. Le limbe est obovale à elliptique, presque glabre sauf sur les nervures au revers, long de 4 à 12 cm.

Les inflorescences du jasmin sambac sont en cymes terminales, portant chacune 1 à 5 fleurs. Les corolles blanches d’abord tubulaires, s’étalent ensuite en 6 lobes, elles sont larges de 3 cm s’épanouissent de mai à août. Ces fleurs dégagent un puissant parfum très agréable. Fécondées, elles se transforment en fruits : de petites baies violacées.

Exemple de variétés cultivées :

  • Jasminum sambac ‘Pucelle d’Orlean’, aux délicieuses fleurs simples incroyablement parfumées
  • Jasminum sambac ‘Belle d’Inde’, à fleurs semi-doubles
  • Jasminum sambac ‘Grand-duc de Toscane’, aux très jolies fleurs doubles, mais moins parfumées

Comment cultiver le jasmin sambac ?

La culture en pleine terre du jasmin sambac en France est limitée aux zones peu gélives, car il n’est rustique que faces à des gelées temporaires descendant jusqu’à -6 °C. Dès 0 °C, il perd ses feuilles. Il peut cependant être tout à fait satisfaisant s’il est protégé dans une cour, ou au milieu d’une cuvette végétale.

Ailleurs, Jasminum sambac sera cultivé en bac, que l’on abritera hors gel en véranda ou en serre durant l’hiver. En pot, sa hauteur peut être limitée à 1 m.  Ses branches ne s’accrochent pas, elles doivent donc être palissées

Jasminum sambac demande une exposition lumineuse, ensoleillée à mi-ombre, et un sol qui reste assez frais, mais drainant, riche et humifère.

Comment multiplier le jasmin sambac ?

Les graines présentes dans les baies sont capables de germer sans stratification froide.

Les boutures de branches apicales de 20 cm de long sont possibles en juillet/aout, à l’étouffée, aidée d’une hormone de bouturage.

Les boutures mi-mûres, un peu plus tardives, sont également possibles, mais moins efficaces.

Les marcottes, qui consistent à enterrer une section de 30 cm de branche ou plus en laissant dépasser l’extrémité, sont tout à fait faisables sur la longue durée.

Usage du jasmin sambac

En Asie, le jasmin sambac est une plante très utilisée, aussi bien comme plante médicinale, que pour parfumer le thé.

Les fleurs séchées sont utilisées pour aromatiser le fameux thé au jasmin.

Les fleurs sont également cultivées et récoltées pour la production d’huile essentielle de jasmin, utilisé en parfumerie ou en médecine naturelle.

Le jasmin d’Arabie est fébrifuge, décongestionnant, désinfectant. Ses racines sont anesthésiantes.

Espèces et variétés de Jasminum

Plus de 200 espèces dans ce genre

  • Jasminum officinalis, le jasmin officinal
  • Jasminum grandiflorum, le jasmin d’Espagne
  • Jasminum polyanthum, le jasmin blanc d’hiver
  • Jasminum azoricum, le jasmin de Madère
  • Jasminum multipartitum, le jasmin étoilé
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante, l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire