Magnolia du Japon à grandes feuilles

Magnolia du Japon à grandes feuilles, Magnolia hypoleuca
Magnolia du Japon à grandes feuilles, Magnolia hypoleuca

Botanique

Nom latin  : Magnolia hypoleuca
Synonyme  : Magnolia obovata
Famille  : Magnoliacées
Origine  : Côtes pacifiques du Japon et de la Russie, îles Kouriles
Période de floraison : En mai-juin
Couleur des fleurs  : Crème à blanc rosé
Type de plante : Arbre
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 10 à 15m de haut en culture ; 30m dans la nature
Toxicité : Non toxique

Planter et cultiver

Rusticité  : Aux alentours de -20°C
Exposition  : Plein soleil à ombrage léger
Type de sol : Sols humifères, meubles, toujours un peu frais
Acidité du sol  : Acide à neutre ; il craint les sols trop calcaires
Humidité du sol  : Humidité moyenne, constante
Utilisation : En isolé sur une pelouse ou dominant dans un massif de type "terre de bruyère"
Plantation, rempotage : A l'automne ou au printemps
Méthode de multiplication : Elles sont nombreuses et toutes donnent de bons résultats. Au printemps, on choisira le semis après stratification des graines ou le marcottage. En été, on préfèrera le bouturage herbacé en juin, semi-aoûté en août ou la greffe en écusson. En janvier, il faudra opter pour le greffage par placage.
Taille : Aucune
Maladies et ravageurs : Principalement la maladie du corail et des cochenilles

Le Magnolia hypoleuca, l'un des représentants des 125 espèces d'arbres et d'arbustes du genre fait partie de la section Rhytidospermum. Comme beaucoup de ses congénères il met longtemps à fleurir (il faut parfois attendre 15 ans pour les plants issus de greffage et plus pour ceux issus de semis).

En culture le Magnolia hypoleuca ne dépasse rarement 10m de haut après de très nombreuses années. Dans la nature, les bois en zones montagneuses, il devient beaucoup plus grand puisqu'il atteint 30m. Peu ramifié, généralement muni d'un seul tronc, il est malgré tout assez touffu et bien équilibré ; son port est pyramidal à colonnaire.

L'une des caractéristiques de ce magnolia est la taille de ses feuilles, très grosses puisqu'elles atteignent 45cm de long et 20cm de large. Obovales, elles sont munies d'une courte pointe à leur sommet. Leur revers est argenté lorsqu'elles sont jeunes alors que l'avers est lisse et vert moyen à vert foncé. Les feuilles sont disposées en verticilles (c'est à dire insérées au même niveau autour du même axe), juste sous les fleurs.

Les fleurs, vraiment splendides, dégagent un parfum agréable et très puissant qui rend cette espèce facilement reconnaissable. Elles font 20cm de diamètre, composées de 9 à 12 tépales blanc crème nuancé de rose. Les étamines, au cœur de la fleur, sont rouge vif à cramoisi.

Les fruits rouges sont cylindriques, groupés, de 20cm de long et abritent des graines pendantes, rouges également.

Les bourgeons de ce magnolia sont sans poil, violacés, un peu pruineux. Ils mesurent environ 4cm de long, sont cylindriques avec une courte pointe arrondie. Les rameaux sont également glabres, lisses, verts à brun violacé. L'écorce du tronc est plus claire, pratiquement grise.

Où et avec quoi planter mon Magnolia hypoleuca ?

Etant donné sont port élégant et sa taille raisonnable en culture, le Magnolia hypoleuca convient bien aux jardins de taille moyenne. Il sera parfait seul sur une pelouse ou dominant un massif arbustif. Dans ce cadre on choisira de la mêler à des rhododendrons dont les couleurs flamboyantes se marieront parfaitement avec ses fleurs crème.

Si vous voulez l'associer à un autre arbre dans un massif ou en mail organisé (son port et sa tenue ne conviennent pas vraiment à un bosquet souple), choisissez Tilia henryana pour le mélange des floraisons ou Cercidiphylum japonicum pour des contrastes de feuillages surtout à l'automne.

Histoire et étymologie

Le nom Magnolia fut donné par Linné en hommage à Pierre Magnol (1638-1715), professeur et directeur du jardin botanique de Montpellier, auteur entre autres d'une remarquable flore des environs de Montpellier, des Alpes et des Pyrénées.

Hypoleuca vient du grec upo, "presque" et leucon, « pâle, de couleur blanche », en référence au dessous de ses feuilles blanc argenté.

Le saviez-vous ?

Le Magnolia hypoleuca porte vraiment bien son nom de Magnolia du Japon à grandes feuilles : très répandu au pays du soleil levant, ses immenses feuilles servent là-bas à envelopper la nourriture.

Son nom japonais est Honoki.

Espèces et variétés de Magnolia

Le genre comprend environ 125 espèces

Pas de variétés ou de cultivars connus. Seul Magnolia x wieseneri (syn. Magnolia x watsonii) est recensé ; il s'agit d'un hybride issu de Magnolia hypoleuca et Magnolia sieboldii. Ce petit arbre a de nombreuses caractéristiques similaires à celles de Magnolia hypoleuca, mais dans des dimensions plus petites. Les fleurs, tout aussi odorantes, s'épanouissent plus tard de juin à août.

Nos fiches
Lire aussi
Histoires de plantes, magnolia, olivier, lilas et aubépine Histoires de plantes, magnolia, olivier, lilas et aubépine

Les plantes ont toutes leur petite histoire. Certaines furent importées puis acclimatées pour notre plus grand bonheur, d'autres ont une réputation sulfureuse... Explorons ensemble leurs secrets....

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Les Camélias du Japon de mon jardin Les Camélias du Japon de mon jardin

Cathie qui habite en région parisienne est passionnée de Camélia, on en veut pour preuve son site dédié. Voici quelques variétés de son jardin. Maintenant, voici les japonica. Le choix est très...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Claudette Petithomme
    Le mien est tres beau, et ca sent tres bon !j'ai deja vu fleuri vers 14juillet ;et la encore des boutons et des boutons:::::::
    Répondre à Claudette Petithomme
    Le 03/08/2012 à 21:08