Berbéridacées / Berberidaceae

Epine vinette de Darwin, Berberis darwinii
Epine vinette de Darwin, Berberis darwinii

Les Berbériadées comptent de nombreuses plantes ornementales, des arbustes ou des plantes vivaces d’ombre très appréciées, rares, curieuses, de croissance lente, mais solides. De l’épimédium au Jeffersonia en passant par la fleur de verre, cette famille ancienne regorge de trésors pour le jardinier.

Les plantes populaires : L'épine-vinette Berberis vulgaris, le mahonia à feuilles de houx Mahonia aquifolium, les épimédiums horticoles...

Les Berbéridacées sont des plantes à fleurs dicotylédones appartenant à l’ordre des Ranunculales. Ce sont des plantes vivaces, arbustives ou herbacées. Cette famille rassemble des espèces assez éclectiques, cultivées pour le plaisir, car de forme originale. La plus grande part sont des arbustes dont certains sont très décoratifs, tandis que les genres herbacés regroupent des plantes d’ombre de forme fascinante.

Place de la famille parmi les autres et distribution

Les Berbéridacées ont des affinités morphologiques et chimiques avec les Renonculacées (renoncules) et les Papavéracées (coquelicots), mais ne montrent pas de liens de parenté tangibles.

Les Berbéridacées sont principalement distribuées dans les zones tempérées de l’hémisphère nord. Cependant des espèces arbustives sont également présentent en montagnes en Amérique du Sud.

Certains genres ont une distribution disjointe : ainsi le Podophyllum existe en Amérique du Nord comme en Asie. Cependant, certains ancêtres communs aux Berbéridacées existaient avant la séparation des plaques de l’Amérique et de l’Asie et ont évolué ensuite indépendamment en genres distincts propres à chaque continent : tels le genre Epimedium principalement asiatique et le genre proche Vancouveria nord-américain.

Les espèces présentes en France parmi les Berbéridacées sont :

  • Berberis vulgaris, dispersé en France, sur terrain calcaire et Berberis aetnensis en Corse, une éventuelle sous-espèce de Berberis vulgaris.
  • Epimedium alpinum, une espèce rare des Alpes.

Caractères généraux des Berbéridacées

Les Berberidaceae sont vivaces.

Ces plantes portent la plupart du temps des feuilles en position alterne, bien que chez Podophyllum, elles soient presque opposées. Les arbustes ont des feuilles composées comme chez Nandina et Mahonia, mais chez Berberis, ces feuilles composées se sont réduites au cours de l’évolution en une seule, qui se transforme d’ailleurs parfois en épine.

Les plantes herbacées sont généralement rhizomateuses, parfois caulescentes comme Podophyllum, parfois avec seulement avec des feuilles basales comme Jeffersonia. Les tissus contiennent souvent des cristaux d’oxalate de calcium et de la berbérine.

Les fleurs sont groupées en panicule (Mahonia), racème (Epimedium), ou sont solitaires comme chez Jeffersonia. Elles sont régulières, à symétrie axiale, présentant 4 ou 6 segments (4 par exemple chez Epimedium), plus ou moins différenciés. Le genre Achlis, cependant, n’a pas de périanthe.

Les fruits sont des baies (Podophyllum, Mahonia, Berberis) ou des capsules sèches (Epimedium).

Les plantes appartenant à la famille des Berbéridacées

Après révision phylogénétique, les Berbéridacées comprennent environ 700 espèces, divisées en 15 à 18 genres assez dissemblables.   Cependant, la plupart des espèces, soit près de 600 sont des arbustes du genre Berberis (épine-vinette).

Outre les Berberis, Epimedium ou Mahonia,

  • 4 genres Leontice, Bongardia, Caulophyllum, Gymnospermium proviennent de l’ancienne famille des Leonticaceae.
  • le genre Nandina était anciennement dans famille des Nandinaceae.
  • 8 genres Aceranthus, Achlys, Diphylleia, Dysosma, Jeffersonia, Podophyllum, Ranzania, Sinopodophyllum proviennent de l’ancienne famille des Podophyllaceae.

La famille des Berberidaceae peut être divisée en 2 sous-familles :

  • la sous-famille des Podophylloidea représentée par 2 genres seulement :
    • Podophyllum (ex Podophyllum hexandrum) et Diphylleia (ex la fleur de verre Diphylleia grayi)
  • la sous-famille des Berberidoideae comprenant une quinzaine de genres assez disparates, subdivisés en tribus :
    • les Nandineae, ex Nandina domestica, le bambou sacré
    • les Berberideae, ex Berberis darwinii, l’épine-vinette de Darwin
    • les Epimedieae, ex Epimedium warleyensis
    • les Achlyeae. ex Achlys triphylla

Utilisation des Berbéridacées

Nombre de Berbéridacées sont appréciées pour leur valeur ornementale.

Parmi les arbustes, les Berberis ou les Mahonias sont cultivés pour leur feuillage coloré ou leur fructification intéressante. Le Nandina ou bambou sacré est un petit arbuste au feuillage papyracé persistant et coloré. Tous ont des qualités ornementales (feuilles, fleurs, fruits) assorties à un caractère facile : ce sont de petits arbustes solides et résistants, qui durent au jardin, ne devenant que rarement encombrants.

Parmi les plantes herbacées, certaines Berbéridacées sont de fascinantes plantes avec d’amples limbes décoratifs (Diphyllea, Podophyllum, Synopodophyllum ou Achlys) quand d’autres sont appréciés pour leur feuillage régulier de texture particulière (Epimedium).

Les fleurs, souvent assez petites, ne sont pas sans intérêt, ainsi la plante squelette Diphyllea Grayi arbore une fleur transparente comme du verre lorsqu’elle est mouillée, un large pied d’Achlys se hérisse d’épis en forme de goupillon blanc, et Jeffersonia dubia charme avec ses délicates fleurs d’anémone et son feuillage délicat.

Les fleurs des Elfes (Epimedium) bien que souvent petites, sont d’une grande légèreté. Elles peuvent être vivement colorées, effilées ou encore minuscules et blanches et assez nombreuses pour former un nuage. De nombreux cultivars horticoles sont proposés. Ce sont le plus souvent des plantes de croissance relativement lente bien que certains épimediums horticoles soient bien plus vigoureux et deviennent un véritable couvre-sol, particulièrement couvrants et rapides, au feuillage irréprochable.

Même si elles sont rares, parfois difficiles à se procurer auprès de producteurs passionnés, lentes à acclimater (il leur faut souvent quelques années pour donner toute leur mesure), et donc coûteuses, les Berbéridacées herbacées sont en général des plantes coriaces et assez faciles à maintenir une fois installées. Une partie de ces plantes sont les fameuses plantes d’ombre résistantes à la sécheresse : Jeffersonia dubia, Epimedium, tandis que d’autres préfèrent un sol toujours frais et généreux en matière organique, comme les podophyllums, et font merveille dans les sous-bois à ambiance humide. Ce sont pour la plupart des plantes de collection.

Certaines Berbéridacées ont des fruits (baies) comestibles :

Les baies du vinettier ou épine-vinette française sont comestibles, cependant, en France, l’épine-vinette fut sévèrement éradiquée au 19e siècle, car c’est un hôte intermédiaire dans le cycle de la rouille noire du blé, un champignon pathogène des céréales qui était problématique. Il en reste cependant dans la partie nord de la France.

Les baies bleues du Mahonia faux houx sont comestible, les Américains ont font des confitures, et les premiers colons en faisait du vin.

Le fruit de Podophyllum peltatum, appelé pomme de mai est également comestible. Cette plante est d’ailleurs étudiée pour ses vertus anticancéreuses.

Nos fiches de culture

Berberis

Diphylleia

Epimedium

Mahonia

Nandina

Podophyllum

Lire aussi
Petits conifères bleus - Portrait de famille Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes. Les cèdres...

Les géraniums vivaces, portrait de famille Les géraniums vivaces, portrait de famille

Les géraniums vivaces forment une vaste famille, petit tour d'horizon par thémes. Les plus opulents Geranium x cantabrigiense. Hybride de Geranium macrorrhizum x Geranium dalmaticum, obtenu en 1974...

Camélia: portrait de famille Camélia: portrait de famille

Achetez votre camélia en fleurs pour choisir les plus belles fleurs. Renseignez-vous sur ses caractéristiques en gardant à l’esprit l’utilisation que vous voulez en faire. Il y a une...

Hortensia paniculé, portrait de famille Hortensia paniculé, portrait de famille

Originaires d’Asie et introduits en Europe à la fin du 19e S, les hortensias paniculés ou Hydrangea paniculata sont des arbustes robustes et vigoureux dont les lourdes grappes de fleurs font...

Vos commentairesAjouter un commentaire