Aloès de la Péninsule du Cap

Aloès de la Péninsule du Cap, Aloe commixta

Botanique

Nom latin  : Aloe commixta
Famille  : Asphodélacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : fin d’hiver
Couleur des fleurs  : jaune, orange
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : buissonnante
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -3°C
Exposition  : plein soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant, sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : sec à normal
Utilisation : plante de rocaille, serre, véranda, intérieur
Plantation, rempotage : d’avril à août
Méthode de multiplication : semis, bouture de tige

Aloe commixta est une plante succulente sous arbustive de la famille des Asphodélacées. Aloe commixta est originaire d’Afrique du sud, à la distribution très limitée, endémique du sud-ouest du Cap. Il croît lentement accroché aux rochers de la Péninsule du Cap. Aloe commixta est protégé, considéré comme plante vulnérable.

Très peu cultivé en Europe, il est proche d’Aloe ciliata et Aloe striatula, qui sont un peu plus couramment cultivés dans les collections. Cet Aloès est rare.

Description d’Aloe commixta

Aloe commixta est un aloès qui forme avec l’âge un large buisson cespiteux. Ses tiges s’allongent parfois jusqu’à 1 m, et se ramifient. Presque allongées sur le sol, la base des tiges se lignifie et perd ses feuilles, tandis que le bout des tiges se redresse. Les feuilles, engainantes, sont longues, en forme d’épée, se terminant en pointe non piquante. Elles sont vert franc, plates à légèrement concaves, lisses, bordées sur leur marge de minuscules dents blanches.

Aloe commixta fleurit en Afrique d’août à septembre, ce qui correspond dans notre hémisphère à la fin de l‘hiver. Les tiges florales sont verticales, de 30 cm de hauteur au plus. Les fleurs sont tubulaires serrées en épi dense et court, rouge orangée en bouton, jaunes et retombantes lorsqu’elles s’ouvrent.

Culture de l’Aloe commixta

A part dans les zones méditerranéennes les moins gélives, Aloe commixta sera cultivé en pot, ou dans une rocaille sous serre. Il demande un mélange drainant très sablonneux, d’un ph compris entre 6,5 et 7,5 : par exemple un mélange de ¼ de terre argileuse, ¼ de terreau et ½ de sable épais non calcaire. L’exposition doit être de très ensoleillée à mi- ombre. La température minimale conseillée est de -3 °C en sol complètement sec.

Aloe commixta est une plante xérophyte, qui supporte bien la sécheresse, mais sa croissance sera plus importante avec un arrosage régulier d’avril à septembre. Le substrat doit sécher entre chaque arrosage. Si la plante est installée en extérieur durant l’été, elle sera mieux aérée et supportera davantage d’eau. Attention de ne pas laisser bruler les feuilles par les premiers rayons de soleil ! Il doit être exposé au soleil direct progressivement.

Aloe commixta peut être nourri d’un peu d’engrais NPK équilibré, 1 fois par mois. Mais les excès d’engrais peuvent rendre la plante plus fragile à la pourriture en hiver.

En hiver, l’Aloe commixta est installé dans une pièce lumineuse et fraiche. La plante est au repos, mais va préparer sa floraison. Elle ne doit presque pas être arrosée : éventuellement juste un peu d’eau 1 à 3 fois durant l’hiver si les feuilles se rétractent trop.

Multiplier Aloe commixta

Cet Aloès se multiplie par semis ou par bouture. Au printemps, les graines sont déposées sur le substrat et recouvertes de 3 mm de sable. Le semis est maintenu humide, entre 25 et 34 °C, à l’ombre. Dès l’apparition des petits cotylédons pointus, le substrat doit sécher. Les plantules devront être arrosées avec parcimonie, mais régulièrement. Aloe commixta est de croissance très lente, de la graine à une belle plante bien formée, il faut 3 années, et encore parfois 3 de plus pour obtenir sa première floraison.

Les boutures de tige sont proprement sectionnées de mai à juillet. Les morceaux doivent sécher une semaine minimum, puis sont déposés sur du substrat légèrement humide.

Espèces et variétés de Aloe

270 espèces environ dans ce genre :
Aloe vera, célèbre espèce médicinale
Aloe rauhi, une espèce malgache
Aloe variegata, aux feuilles en plume de perdrix
Aloe polyphyla, espèce rare aux feuilles disposées en spirale
Aloe haworthioides, petite espèce ressemblant à un Haworthia
Aloe brevifolia, à feuilles courtes
Aloe arborescens, grande espèce arborescente
Aloe plicatilis, magnifique espèce dichotomique
Aloe ciliata, autre aloès buissonnant
Aloe x spinosissima, bel hybride vigoureux

Nos fiches
Lire aussi
Les vertus de l'aloe Vera Les vertus de l'aloe Vera

L'aloe vera est une plante grasse vivace connue depuis des millénaires pour ses vertus médicinales. Apaisante et hydratante sur la peau, l'aloe vera est également connue pour ses vertus digestives....

Récolter le gel d'Aloe vera Récolter le gel d'Aloe vera

On ne présente plus l'Aloe vera, plante aux vertus multiples pour la peau, les cheveux mais aussi pour le système digestif. Apprenez à récolter et conserver son gel pour en profiter pleinement !...

Multiplier l'Aloe vera Multiplier l'Aloe vera

Plante reconnue pour ses multiples propriétés médicinales mais aussi très utilisée dans le domaine de la cosmétique, l'Aloe vera est facile à multiplier par bouturage de plantules. Tentez...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Vos commentairesAjouter un commentaire