Forsythia blanc de Corée, Abélie de Corée

Forsythia blanc de Corée, Abélie de Corée, Abeliophyllum distichum

Botanique

Nom latin  : Osmanthus macrocarpus
Famille  : Oléacées
Origine  : Corée
Période de floraison : février-mars
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbuste ornemental
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1 à 1,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -21 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : riche, limono-argileux, limono-sableux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : assez frais, mais drainant
Utilisation : massif, conteneur, en plante palissée
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : bouture, semis

Généralités

Abeliophyllum distichum, appelé forsythia blanc ou Abélie de Corée, n’est ni un Forsythia ni un Abelia, mais fait partie d’un genre très réduit dont il ne reste que quelques espèces en Corée. Il appartient à la famille des Oléacées, comme l’osmanthe, le jasmin ou encore le lilas. Abeliophyllum distichum est la seule espèce disponible en horticulture, et reste rare. C’est un arbuste menu, au feuillage ordinaire, mais à la floraison hivernale charmante.

Description de l’Abeliophyllum distichum

Le forsythia blanc de Corée est un petit arbuste multi tiges, aux branches grêles et presque sarmenteuses. Ces rameaux fins, presque quadrangulaires, sont rapidement secs et un peu raides, et peuvent conduire à un port un peu désordonné si l’arbuste n’est pas taillé ou palissé. Ses feuilles sont opposées, presque sans pétioles. Elles sont lancéolées et acuminées, longues de 5 à 8 cm, légèrement veloutées, d’un beau vert moyen. Sa croissance est modérée, il devient haut de 1 m à 1,5 m en arbuste, éventuellement avec des branches longues de 2 m s’il est palissé.

La floraison de Abeliophyllum distichum est élégante, mais sans atteindre la luxuriance d’un forsythia jaune. Elle s’inscrit au contraire dans la finesse. Les fleurs sont petites, de 1 à 2 cm de longueur, regroupées en grappes courtes. Elles sont roses en boutons, puis s’ouvrent sur une corolle blanche (parfois un peu rose) à 4 pétales allongés. La floraison à lieu vers la fin de l’hiver, avant celle du forsythia jaune, et avant la sortie des feuilles de l’Abeliophyllum. De loin l’arbuste semble neigeux, de près, nous en découvrons toute la délicatesse.

Les fleurs du forsythia blanc dégagent un léger parfum d’amande. Elles sont pollinisées par les insectes et produisent de petites samares plates et ailées.

Il existe une forme aux fleurs bien roses vendue sous l’appellation Abeliophyllum distichum ‘Roseum’, parfois décrit comme le forsythia rose.

Comment cultiver le forsythia blanc de Corée ?

Abeliophyllum distichum apprécie un sol riche, à tendance un peu lourde, qui se maintient dans une certaine fraicheur toute l’année, mais non humide. Il sera bien dans un sol à tendance argileuse ou limoneuse, mais humifère. Il est planté en automne ou au printemps, à une exposition protégée des vents glacés et du soleil du matin en hiver, ce qui permet d’éviter la gelée des boutons floraux ou des jeunes pousses. Cela correspond à une exposition sud à ouest, ensoleillée le reste de la journée.

Le forsythia blanc n’a rien de la vigueur d’un forsythia jaune et sera décevant dans la haie. Il est plutôt cultivé en massif, éventuellement groupé où il est contraint à conserver des tiges assez courtes par une taille régulière. À l’inverse, si ses tiges sont laissées à leur croissance, il peut être palissé sur un support afin de retomber harmonieusement.  

Quand tailler le forsythia blanc ?

Les fleurs apparaissent sur les branches développées l’année précédente, il est donc taillé juste après la floraison, soit vers mars-avril. Il est réduit d’environ un tiers de sa hauteur tous les 2 ans.

Comment reproduire Abeliophyllum distichum ?

Les graines germent après une stratification froide.

Les boutures de bois mi-murs sont possibles à l’étouffée en juillet-août

Espèces et variétés de Osmanthus

Un genre très réduit, l’abélie de Corée est la seule espèce cultivée comme ornementale

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
L'écureuil de Corée, un rongeur très vif L'écureuil de Corée, un rongeur très vif

L'écureuil de Corée est un sympathique petit animal dont la robe rayée de noir présente un fort intérêt ornemental. Facétieux, ce petit rongeur forestier est très agréable à observer si vous lui...

Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

La larve du hanneton, un vers blanc qui fait dégâts La larve du hanneton, un vers blanc qui fait dégâts

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître et...

Vos commentairesAjouter un commentaire