Tapis magique, Ficoïde

Tapis magique, Ficoïde, Dorotheanthus bellidiformis

Botanique

N. scientifique Dorotheanthus bellidiformis
Famille Aizoacées
Origine Afrique du sud
Floraison tout l’été jusqu’aux gelées
Fleurs rose, rouge, blanche, jaune..
Typesucculente couvre-sol
Végétationannuel
Feuillage feuilles succulentes
Hauteur15 cm

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, -1 °C
Exposition ensoleillée
Solsablonneux, pauvre
Acidité tolérant
Humidité normal à sec
Utilisationrocaille, bordure, potée
Plantationprintemps
Multiplicationsemis
Tapis magique, Ficoïde, Dorotheanthus bellidiformis

Les Ficoïdes, appelés tapis magique en France ou 'marguerite des rochers' en Angleterre est un délicieux couvre-sol, dont la gaité des fleurs attire l’œil. Cette annuelle de croissance rapide est capable de remplir de fleurs une surface ensoleillée. Elle est de culture particulièrement aisée. Originaire d’Afrique du sud, les ficoïdes sont adaptées aux sols pauvres et sablonneux, minéraux. Ce sont des plantes succulentes ou plantes grasses, elles font de leur feuilles épaissies un organe de réserve d’eau. C’est pourquoi elles sont idéales pour les rocailles et les bordures sèches. Elles sont particulièrement utilisées sur les côtes, car elles supportent les embruns.

Description du tapis magique

Dorotheanthus bellidiformis présente des feuilles oblongues relativement plates pour ce genre. Elles poussent opposées sur des tiges courtes et cespiteuses, formant ainsi rapidement un coussin qui peut atteindre 40 cm de diamètre pour 15 cm de haut ; Les feuilles sont vert foncé sur le dessus, et se colorent parfois en plein soleil de pourpre. Sur l’envers elles comportent de nombreuses petites villosités transparentes et luisantes, amusantes à observer. En fonction de la quantité d’eau absorbée par la plante, elles sont plus ou moins remplies et luisantes.

Les fleurs sont des marguerites de toutes couleurs, portées au sommet du coussin. Elles s’ouvrent lorsque le soleil les caresse, si nombreuses qu’elles cachent entièrement les feuilles, d’où le nom de tapis magique. Elles durent chacune plus d’une semaine, puis fécondées produisent un fruit qui ne libérera ses graines qu’à la fin de l’été.

Cycle de vie des ficoïdes

C’est une plante annuelle, les graines germent au printemps, les plants de Dorothéanthus bellidiformis fleurissent dès l’été en grande quantité, pour produire un maximum de graines avant de mourir en automne. La plante passe l’hiver sous forme de graines.

Il est possible de récolter les graines, de les garder hors-gel au frais et au sec, pour les semer au printemps.

Vous pouvez aussi achetez au printemps les plantes en jardinerie et les repiquer en pleine terre quand il ne gèle plus. La plante supporte bien le repiquage.

Comment semer les ficoïdes ?

La croissance de la plante est rapide, mais elle demande une certaine chaleur pour démarrer. Les ficoïdes sont peu rustiques, ce qui signifie que les semis seront poussés à l’intérieur ou en serre, puis repiqués en pleine terre, lorsque les gelées ne sont plus à craindre ; cela permet d’obtenir des plantes de beau développement, et une floraison abondante.

Les graines sont semées relativement serrée dans un pot contenant la terre de votre jardin, complémentée de sable si celle-ci est très lourde. Le tout est gardé humide, couvert, et à la chaleur, 15-20 °C, la germination intervient en 2 semaines environ. Dès le début de la levée, on retire le plastique qui couvre les plantules que l’on expose à la lumière indirecte. Typique des Aizoacées les cotylédons, ovales et gras, sont soudées en une ligne centrale d’où vont sortir les premières feuilles. Lorsque les plantules ont l’air trop serrées, elles sont repiquées individuellement dans des pots de 5 cm, qu’elles rempliront rapidement. En même temps, on les expose encore davantage à la lumière. Dès qu’il ne gèle plus, elles sont repiquées en pleine terre.

Espèces et variétés de Dorotheanthus

Le genre comprend une dizaine d'espèces
L’espèce d’origine est rose, mais les cultivars sont multicolores

Lire aussi
Ficoïde nodiflore, Ficoïde à fleur nodale, Mesembryanthemum nodiflorum Ficoïde nodiflore, Ficoïde à fleur nodale, Mesembryanthemum nodiflorum

Mesembryanthemum nodiflore, le ficoïde à fleur nodale, ou ficoïde nodiflore, est une plante succulente généralement annuelle, appartenant à la famille des Aizoacées, auparavant les...

Ficoïde variable, Lampranthus variabilis Ficoïde variable, Lampranthus variabilis

Lampranthus variabilis est une plante vivace succulente appélée aussi ficoïde, de la famille des Aizoacées, appelée auparavant les Mésembryanthémacées. Cette famille regroupe des plantes...

Apténie cordée, Ficoïde à feuilles en cœur, Aptenia cordifolia Apténie cordée, Ficoïde à feuilles en cœur, Aptenia cordifolia

De culture facile, l'Apténie cordée est une plante idéale à introduire dans tous les jardins où le climat est doux. Elle y formera bien vite de beaux tapis de petites[...]

La tortue d'Hermann, une rencontre magique La tortue d'Hermann, une rencontre magique

Une tortue sauvage dans son jardin, un rêve, une réalité, frôle t-on l'illégalité ? Symbole de sagesse et de longévité, la tortue attire, intrigue, déconcerte, et s'invite au-milieu des asters,...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Blacksarah (Sud -Landes)
    Mes ficoïdes, plantés au soleil ne fleurissent pas. Est-ce parce que ce sont ceux de l'année dernière, qui sont restés en terre tout l'hiver ( bien qu'ils n'aient pas gelé du tout), et que ce sont des plantes annuelles?
    Répondre à Blacksarah
    Le 09/08/2014 à 11:40