Bananier nain chinois, Lotus d’or

Bananier nain chinois, Lotus d’or, Musella lasiocarpa
Bananier nain chinois, Lotus d’or, Musella lasiocarpa

Botanique

Nom latin  : Musella lasiocarpa
Famille  : Musacées
Origine  : Chine, Vietnam, Laos
Période de floraison : monocarpique
Couleur des fleurs  : bractées jaunes
Type de plante : bananier
Type de végétation : herbacée vivace géante
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 1.50m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu’à -10°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : riche et humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : potée ou pleine terre
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, division de rejets

Musella lasiocarpa, le lotus d’or, ou bananier nain de Chine est une plante vivace subtropicale appartenant à la famille des Musacées, très proche des Musa, les bananiers. Musella lasiocarpa est originaire de Chine, du Vietnam et du Laos, mais il est presque disparu de son milieu d’origine, car grandement utilisé autrefois pour le fourrage, ses fibres, ses propriétés médicinales, et ses fleurs, durables et décoratives.

En France, le lotus d’or est suffisamment rustique pour être acclimaté en pleine terre, avec ou sans protection selon les régions. Il peut être aussi cultivé en pot et abrité pour l’hiver.

Description du bananier nain de Chine

Musella lasiocarpa produit un pseudo-tronc légèrement renflé à la base. Ce stipe, fait de toutes les gaines foliaires imbriquées les unes dans les autres est en tissus tendres et gorgés d’eau. Le sommet du stipe porte une couronne de feuilles de grande taille, plus fibreuses et solides que celles des bananiers, de couleur vert bleuté. Si dans la nature, le lotus d’or se limite généralement à une hauteur de 60 cm, en culture il est capable de se développer jusqu’à 2 m de hauteur.

Musella lasiocarpa est monocarpique, il croit et développe une tige feuillée durant 2 à 4 ans avant que celle-ci ne fleurisse et ne meure. Heureusement, la souche de la plante produit de nombreux rejets avant la floraison. L’année de la floraison, le bourgeon apical de Musella lasiocarpa produit un épi dense de bractées jaunes et épaisses, ressemblant à une fleur de lotus, porté par une tige épaisse. Les fleurs, petites se développent à la base des bractées. La floraison peut durer de 6 mois à un an. Les fleurs fécondées produisent de petit fruit contenant des graines qui germent facilement.

Culture du lotus d’or

Musella lasiocarpa se cultive dans un mélange riche et drainant. Que ce soit pour une culture en pot ou en pleine terre, voici le type de substrat conseillé : ¼ de terre de jardin, ¼ terreau, ¼ sable grossier horticole ou pouzzolane pour le drainage, et ¼ de fumier bien décomposé, car il est gourmand. Un lit de billes d’argile en dessous du mélange améliore encore davantage le drainage.

Les arrosages sont abondants toutes la belles saison, enrichis tous les quinze jours avec un engrais liquide équilibré. Pendant les deux mois d’été, Musella lasiocarpa demande encore plus d’eau : sa terre ne doit jamais sécher.

L’exposition doit être ensoleillée et abritée des vents violents qui abiment les larges feuilles. Le lotus d’or cultivé en pot gagne à être sorti au soleil pendant la balle saison.

Musella lasiocarpa perd souvent ses feuilles en hiver, avec la lumière qui baisse. Les parties aériennes sont détruites par le gel dès -2°C. Elles tombent sur la souche et protègent ainsi les bourgeons de croissance sous-terrain. Les tiges renaissent avec vigueur et rapidité au printemps, souvent accompagnées de nouveaux rejets. Il résiste alors facilement jusqu’à -12°C, voire au-delà.

Musella lasiocarpa craint le surplus d’eau en hiver. En hiver pluvieux, ou ainsi qu’en régions très froide, une couche de paille épaisse et non serrée, recouvert d’un toit anti-pluie, (bâche ou tôle transparente) permet d’isoler davantage la souche ainsi que les jeunes pousses printanières. Les protections ne sont enlevées que lorsqu’il ne gèle plus.

Multiplier Musella lasiocarpa

Les graines fraiches du lotus d’or germent facilement dans un mélange humide gardé entre 25 et 30°C. Musella lasiocarpa grandit assez vite : 50 cm en 2 ans.

Les rejets peuvent éventuellement être divisés après le redémarrage de la végétation au printemps. Cependant il faut absolument qu’ils soient racinés, or ils sont lents à produire leur propre racines.

Espèces et variétés de Musella

Une seule espèce dans ce genre

Lire aussi
Bien choisir son lapin nain Bien choisir son lapin nain

Les animaleries et certaines jardineries proposent régulièrement de petites boules de poils prêtes pour l'adoption. Craquant à souhait, un lapin nain peut apporter beaucoup de joie au sein d'une...

Bien nourrir son lapin nain Bien nourrir son lapin nain

Les lapins nains sont de petits compagnons merveilleux, qui, pour être en bonne santé, ont besoin d'une nourriture variée. Au delà des granulés industriels et mélanges tout prêts, apprenez à...

Un lapin nain au jardin Un lapin nain au jardin

On le croit fragile et vulnérable, mais le lapin nain peut tout à fait vivre toute l'année au jardin. Heureux de cette liberté, il pourra gambader tout à son aise, creuser et déguster des pousses...

Séparer les rejets du bananier Séparer les rejets du bananier

La séparation des rejets émis au pied du bananier permet de multiplier la plante de manière rapide et efficace. Vous pourrez ainsi planter des bananiers un peu partout au jardin ou même en pot sur...

Vos commentairesAjouter un commentaire