Lis des crapauds, Améthyste, Tricyrtis améthyste

Lis des crapauds, Améthyste, Tricyrtis lasiocarpa 'Alba', une variété aux fleurs blanches
Lis des crapauds, Améthyste, Tricyrtis lasiocarpa 'Alba', une variété aux fleurs blanches

Botanique

Nom latin  : Tricyrtis lasiocarpa
Synonymes  : Tricyrtis formosana var amethistina, Tricyrtis imeldae
Famille  : Liliacées
Origine  : Asie, Taiwan
Période de floraison : septembre, octobre
Couleur des fleurs  : bleu violacé, blanc
Type de plante : plante rhizomateuse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 70 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -15 °C
Exposition  : mi-ombre à ombre légère
Type de sol : riche et drainant, très humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : massif, fleurs coupées
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : boutures de rhizome, divisions, semis

Tricyrtis lasiocarpa, le lis des crapauds améthyste est une plante vivace appartenant à la famille des Liliacées. Les tricyrtis sont des plantes vivaces et rustiques d’origine asiatique, dont les fleurs fascinantes ont un petit quelque chose d’exotique.

Le lis des crapauds améthyste, Tricyrtis lasiocarpa, est originaire de Taiwan, l’espèce se développant dans les forêts en haute altitude, parfois accrochée aux falaises. Il est parfois appelé par erreur Tricyrtis formosana ‘Amethystina’, bien qu’il soit une espèce distincte de Tricyrtis formosana

Description du Tricyrtis améthyste

Tricyrtis lasiocarpa possède un rhizome souterrain d’où s’élèvent au printemps des tiges verticales. En s’étalant, le tricyrtis améthyste finit par former une large colonie. Les tiges portent des feuilles alternes ovales et pointues, légèrement engainantes, très régulièrement implantées de part et d’autre de la tige, un peu à la manière des sceaux de Salomon. Les jeunes feuilles sont souvent tachetées de pourpre.

Vers la fin de l’été, le tricyrtis améthyste développent ses fleurs à l’aisselle des feuilles les plus hautes. Les fleurs sont réunies en de courtes hampes florales ramifiées. Bien que de petite taille, de 2 à 4 cm de large, elles sont remarquables d’originalité, rappelant la complexité des orchidées et arborant un mouchetage très animal. Chez Tricyrtis lasiocarpa, pétales et sépales montrent une magnifique couleur bleu améthystes, piqueté de bleu plus foncé, et des pièces sexuelles très proéminentes mouchetées roses.

La fleur attire les papillons, et autres insectes. Elle est capable de produire des graines.

Planter et cultiver Tricyrtis lasiocarpa

Le lis des Crapauds améthyste demande une terre humifère, riche, à tendance acide, conservant de la fraicheur même en été, mais absolument drainante. Il supporte difficilement l’hiver dans une terre argileuse. Cette espèce, légèrement plus frileuse de par son origine reste rustique jusqu’à -15 °C, mais surtout supporte mieux la chaleur estivale et l’ensoleillement que les autres.

Ainsi l’exposition doit être mi- ombre ou en ombre légère, mais pas une ombre profonde. Le soleil le matin et le soir lui permette de fleurir un peu plus tôt en saison.

Le Tricyrtis améthyste doit être planté de préférence au printemps au démarrage de la végétation. Elle a ainsi le temps de développer de nouveaux rhizomes dans la terre du jardin, que l’on aura enrichie en terreau. La planter à un autre moment de l’année demandera arrosages continus et un paillage épais pour son premier hiver. Le paillage est intéressant aussi pour maintenir la fraicheur du sol en été.

Comment employer Tricyrtis lasiocarpa ?

Le lis des crapauds se place près des passages, pour que l’on puisse admirer ses charmantes fleurs de près. Il est introduit dans les massifs d’ombre, aux côté d'heuchères, anémones, hostas ou des hellébores, ou avec d’autres espèces originales et rares, elles aussi : Isodon longituba, Kirengeshoma palmata, Deinanthes caerulata, Uvularia grandiflora, Lamium orvala...

Comment multiplier le lis des crapauds améthyste ?

  • Les boutures de tiges sont prélevées en segment de 2 à 3 divisions en été avant l’apparition des boutons de fleurs.
  • Les boutures de rhizome sont prélevées au printemps, avec chacune au moins 1 bourgeons de croissance.
  • Les divisions ont lieu au printemps au démarrage de la végétation
  • Les graines sont semées en automne, très fraiches. Elles germent après les fluctuations de températures imposées par l’hiver et le printemps.

Espèces et variétés de Tricyrtis

Le genre comprend 16 espèces
Tricyrtis formosana, fleurs blanches et pourpre, tachetées
Tricyrtis hirta,  plus précoce
Tricyrtis latifolia, le tricyrtis à feuilles larges
Tricyrtis macranthopsis, fleurs jaunes et orange, campanulées
Tricyrtis setouchiensis, fleurs blanches, 1 m de hauteur.
Tricyrtis perfoliata, espèce japonaise aux fleurs jaunes
Tricyrtis macropoda, aux fleurs très étranges
Tricyrtis lasiocarpa 'Alba', une variété aux fleurs blanches

Nos fiches
Lire aussi
Les amphibiens, batraciens, grenouilles, crapauds Les amphibiens, batraciens, grenouilles, crapauds

La classe des amphibiens (Amphibia), anciennement « batraciens », est une classe de vertébrés tétrapodes, intermédiaire entre les poissons et les reptiles dans la conquête de la vie terrestre. La...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire