Chandelle bleue, Garambullo

Chandelle bleue, Garambullo, Myrtillocactus geometrizans

Botanique

Nom latin  : Myrtillocactus geometrizans
Origine  : Mexique
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 6 m pour les sujets très âgés

Planter et cultiver

Rusticité  : 0° au sec
Exposition  : soleil
Type de sol : minéral, drainé
Acidité du sol  : sec
Humidité du sol  : serre, rocaille dans le Sud de la France
Utilisation : pot
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, bouturage de tige
Maladies et ravageurs : Cochenille à bouclier

Myrtillocactus geometrizans est un des cactus cierges les plus représentés en jardineries. Originaire du Sud et du centre du Mexique, cette plante de la famille des cactacées forme de véritables forêts. Son nom fait allusion à sa fructification : les garambullos, ressemblant à des myrtilles, ils sont consommées frais dans leur pays d'origine.

La plante est érigée, ramifiée et peut atteindre une hauteur de 6 mètres dans son habitat naturel. Le tronc de 60 cm de hauteur porte de nombreuses ramifications de 10 à 15 cm de diamètre. Les tiges bleutées, pruineuses portent 5 à 6 côtes bien nettes. Les aréoles grises et distantes de 3 cm sont hérissées de 5 à neuf aiguillons dont un central plus proéminent et courbé vers le bas. De couleurs noires sur les jeunes sujets, ils tendent à noircir avec l'âge.

Au printemps, des fleurs blanches diurnes de 3 cm de diamètre, naissent de ces aréoles. Elles sont suivies de fruits ronds violets foncés comestibles.

Conditions de culture

Myrtillocactus geometrizans est une plante très sensible au gel et à l'humidité du sol.

Il ne pourra être installé en pleine terre que dans les régions très privilégiées et abritées de l'extrême Sud de la France. Installez-le dans une rocaille pentue, en sol bien drainé et exposé plein Sud. Les sujets âgés peuvent supporter des températures avoisinant les 0° en sol sec, les jeunes plantes ne devront pas subir des températures inférieures à 8°.

Dans toutes les autres régions on cultivera Myrtillocactus geometrizans en serre ou en véranda dans

un pot en terre cuite contenant un substrat minéral bien drainé constitué d'un mélange d' 1/3 de sable de rivière, d'1/3 de terreau et d' 1/3 de terre. N'oubliez pas de bien drainer le fond du pot avec une épaisse couche de billes d'argile ou de galets pour permettre un bon écoulement de l'eau. Ne pas placer ce cactus sur une coupelle car l'eau stagnante le ferait rapidement pourrir.

Les arrosages devront être réguliers (une fois par semaine) en période de croissance et complètement suspendus dès l'automne et ce, jusqu'en avril.

Myrtillocactus geometrizans se multiplie par semis en serre chaude ou en baggy au printemps. Le bouturage de tiges est une autre méthode plus aléatoire.

Espèces et variétés de Myrtillocactus

Le genre comprend 4 espèces
- Myrtillocactus schenckii, belles aréoles noires, fleurs aux pétales externes bruns,
- Myrtillocactus cochal espèce plus petite, fleurs ouvertes jour et nuit.

Lire aussi
La mésange bleue La mésange bleue

La mésange bleue très commune dans nos jardins est un prédateur efficace contre les insectes l'été mais aussi l'hiver. Elle aime les grands arbres feuillus où elle loge tout au long de l'année....

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire