Oeillet d'Inde

Fleur d'oeillet d'Inde, Tagetes patula

Botanique

Nom latin  : Tagetes patula
Origine  : Sud des États-Unis et Mexique
Période de floraison : juin à octobre
Couleur des fleurs  : jaune, orange, rouge brun
Type de plante : plante de massif à repiquer
Type de végétation : annuel
Type de feuillage  : caduc, meurt en fin de saison
Hauteur : de 20 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : gélif, supporte un peu de froid au stade plantule
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : tolérant, sablonneux à argileux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal, régulièrement arrosé
Utilisation : massif, jardinière, potager
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis en avril à 20°C
Taille : éliminez les fleurs fanées au fur et à mesure. Apportez de l'engrais pour plantes fleuries en été
Maladies et ravageurs : la mouche de l'oeillet, la tordeuse, les pucerons, le thrips, le botrytis, la rouille, l'alternariose

Généralités

Tagetes patula, l’œillet d’inde, est une plante annuelle appartenant à la famille des Astéracées : contrairement à son nom vernaculaire, il n’a donc rien d’un œillet, puisqu’il appartient à la même famille que les marguerites et les asters. Si son ancêtre sauvage est originaire du sud des États-Unis et du Mexique, l’œillet d’Inde est devenu une plante horticole sélectionnée en de multiples variétés aux couleurs vives. Cette plante annuelle à massif est particulièrement satisfaisante dans les climats sans chaleurs excessives et régulièrement arrosés.

Description de l’œillet d’Inde

Tagetes patula sous forme sauvage est une plante haute de 50 cm ou plus, tandis que les sélections horticoles proposent des formes bien compactes, voire naines, hautes de 25 à 40 cm. La plante montre une croissance printanière rapide, et prend rapidement l’allure d’un petit buisson solide aux tiges verticales un peu raides. Ses feuilles sont alternes, allongées et profondément découpées, d’une couleur vert sombre. Elles sont aromatiques et dégagent une forte odeur lorsqu’on les froisse.

Les inflorescences en capitules sont portées en haut des tigelles et se succèdent sans s’interrompre de juin à octobre. Les capitules de l’œillet d’Inde regardent vers le haut, souvent bien rond et de texture ferme, ses ligules veloutées sont épaisses et très colorées : jaune d’or, orange vif, acajou, ou bicolores, de nouvelles teintes jaune pâle à vanille sont également sélectionnées. La forme et la taille de l’inflorescence sont également variables en fonction du cultivar : il existe des capitules plats, semi-doubles ou doubles, aux ligules plates, frisées, ou alvéolées.

Généralement, l’œillet d’Inde est fertile et capable de produire des graines viables, qui seront plus ou moins fidèles dans leur descendance, cependant certains cultivars hybrides ou triploïdes sont encore plus florifères, car stériles.

Comment cultiver l’œillet d’Inde ?

Très tolérant, l’œillet d’Inde s’adapte à presque toutes les situations en terre moyennement riche et dans un climat ni trop chaud et ni trop sec. Il a besoin d’une exposition ensoleillée, au minimum la moitié de la journée. Il peut supporter quelques sécheresses passagères, mais donne le meilleur de lui-même régulièrement arrosé.

Il est semé en début d’année, et après une croissance rapide est capable de fleurir dès le mois de juin.

Les œillets d’Inde sont semés de mi-février à avril sous châssis froid ou à l’intérieur, à la lumière selon la température, ils germent en 3 à 20 jours. Une fois levées, les plantules préfèrent une température inférieure à 16 °C, et doivent donc être maintenues à la lumière dans une pièce fraîche et aérée. Au stade 2 ou 4 vraies feuilles (découpées), les petits œillets d’Inde sont repiqués en pot individuel. Lorsqu’ils mesurent environ 10 cm de hauteur, le bourgeon terminal est pincé pour favoriser l’épaississement.

Ils sont mis en place après les dernières gelées : en massif, jardinière ou au milieu du potager.

Le semis direct en place mois d’avril est possible en climat doux.

En plus d’être quasiment inratable, l’œillet d’Inde ne se fait que rarement attaquer par les insectes ; il ne craint que les excès de chaleur et le sol détrempé.

Comment utiliser l’œillet d’Inde ?

Les petits capitules aux couleurs chaudes de Tagetes patula réveillent les massifs, cependant ce n’est pas tout,  car la plante, aromatique dans son ensemble, produit une huile essentielle. Elle peut être médicinale, utilisée en tisane digestive. Ses fleurs sont comestibles, en plus de colorer la salade, elles ont un goût intéressant assez fruité.

Du point de vue des relations écologiques, Tagetes patula est attractif pour les insectes butineurs, mais répulsif pour bon nombre de ravageurs du jardin : ses racines repoussent les nématodes, ses feuilles repoussent les aleurodes, d’autres insectes phytophages nuisibles et même certaines espèces de limaces. C’est pourquoi il est couramment cultivé en mélange avec les légumes du potager.

La décoction de feuilles d’œillet d’Inde est insecticide.

Espèces et variétés de Tagetes

Une cinquantaine d’espèces dans ce genre

  • Tagetes erecta, la rose d’Inde
  • Tagetes lucida au feuillage anisé
  • Tagetes lemmonii, tagète de Lemmon, arbustive
  • Tagetes signata, une miniature
  • Tagetes tenuifolia, tagète tacheté
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Adopter un cochon d'Inde Adopter un cochon d'Inde

Adorable petit animal, le cochon d'Inde est une boule de tendresse qui saura ravir tout propriétaire attentionné. Voyons comment acquérir ce petit animal et lui apporter les soins nécessaires à son...

L'alimentation du cochon d'Inde L'alimentation du cochon d'Inde

Des erreurs sont souvent commises quant à l'alimentation du cochon d'Inde car cet herbivore strict ne peut pas consommer autre chose que des végétaux. Voyons comment bien le nourrir pour le garder...

Un cochon d'Inde au jardin Un cochon d'Inde au jardin

Les propriétaires de cobayes se demandent parfois s'ils peuvent installer le petit animal au jardin en permanence. Est-ce possible ? Dans quelle conditions ? Y-a-t-il des risques ? C'est ce que...

Un cochon d'Inde au jardin Un cochon d'Inde au jardin

Les propriétaires de cobayes se demandent parfois s'ils peuvent installer le petit animal au jardin en permanence. Est-ce possible ? Dans quelle conditions ? Y-a-t-il des risques ? C'est ce que...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Weber (Moselle)
    Je vois que dans les maladies et ravageur vous nommé le puceron, certains disent que c'est un répulsif à pucerons justement. Pouvez-vous m'éclairer ? Merci
    Répondre à Weber
    Le 25/09/2018 à 21:22
  • Josette airault (Bagard dans le gard)
    C'est une fleur idéale pour les jardiniers amateurs et quel spectacle quand toutes les bordures en sont fleuries
    Répondre à Josette airault
    Le 10/04/2014 à 15:10
  • Georgette Millot
    C' est un fait, j'en plante à chaque année.....
    Répondre à Georgette Millot
    Le 09/07/2013 à 23:49
  • Georgette Millot
    L'oeillet d'inde est une fleur très généreuse,donne des fleurs tout l'été...facile d'entretien ,et repousse certains insectes pour le potager.
    Répondre à Georgette Millot
    Le 14/06/2013 à 18:42