Etoile de Bethléem, Ornithogale d'Arabie

L’étoile de Bethléem, Ornithogalum arabicum ou Melomphis arabica est une superbe plante à bulbe rare et protégée du sud de la France. Bulbe d’automne en climat méditerranéen, il se plante au printemps en climat plus froid. Sa floraison est parfumée. Culture en pleine terre ou en pot.

Etoile de Bethléem, Ornithogale d'Arabie, Ornithogalum arabicum

Botanique

N. scientifique Ornithogalum arabicum
Synonymes Melomphis arabica, Ornithogalum latifolium
Famille Liliacées
Origine contour méditerranéen
Floraison mai à juillet
Fleurs blanc
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur80 à 150 cm

Planter et cultiver

Rusticité semi-rustique, jusqu'à -8 °C
Exposition ensoleillée et chaude
Soldrainant
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité humide en hiver et au printemps, sec en été
Utilisationen potée ou en pleine terre
Plantationprintemps
Multiplicationdivision, éventuellement bouture d'écaille
Etoile de Bethléem, Ornithogale d'Arabie, Ornithogalum arabicum

Melomphis arabica pour le botaniste, mais encore Ornithogalum arabicum pour l'horticulture, l’étoile de Bethléem est l’un des plus jolis Ornithogales cultivés. Elle fait partie aujourd’hui de la famille des Asparagacées et dans l’ancienne classification, à celle des Liliacées. L’étoile de Bethléem est une plante originaire des régions méditerranéennes, Afrique du Nord, sud de la France, Corse… Cependant son origine est floue dans la mesure où elle serait peut-être une plante archéophyte, amenée là par l’homme, il y a très longtemps ; en effet, cette espèce semble stérile la plupart du temps et ne produit quasiment pas de graines. Quoi qu’il en soit, elle est rare et sous statut de protection. Heureusement, l’horticulture nous la donne parfois à planter sous forme de bulbes, et elle est utilisée en fleuristerie.

Attention, il n’est pas rare qu’il y ait confusion dans l’étiquetage entre Ortnithogalum arabicum et Ornithogalun saundersiae, qui est bien plus haut et se reproduit beaucoup plus vite.

Description de l’étoile de Bethléem

Ornithogalum arabicum est une plante haute de 30 à 50 cm, au bulbe gros et en forme de poire.

Ses feuilles linéaires, glabres, sont longues de 40 cm d’abord dressées puis s’affaissant et disparaissant assez rapidement.

Lors de la floraison, de mai à juillet, une douzaine de fleurs sont dressées en grappe courte et dense, presque des ombelles aux pédicelles longs de 4/5 cm dépassant des bractées paryracées acuminées. Elles sont portées par une tige robuste et pruinée haute de 30 à 40. Les fleurs cireuses se présentent sous forme d’étoile à 6 tépales blancs devenant crémeux. Le cœur de la fleur est joliment rehaussé d’un ovaire noir, rond et brillant comme une perle et de 6 étamines aux anthères mobiles.

Comment cultiver l’étoile de Bethléem ?

Ornithogalum arabicum est une bonne plante méditerranéenne, pas assez utilisée. Elle peut vivre cependant pendant des années en pleine terre sans entretien, aimant la chaleur et le soleil en été et les pluies hivernale et printanière pendant son cycle végétatif. Dans ces régions du sud, elle sera plantée en automne, le col du bulbe affleurant la surface de la terre.

En climat plus froid, l’étoile de Bethléem survit à des gelées menant jusqu’à -8 °C. Cependant, on lui choisit une exposition chaude et ensoleillée, et on l’enterrera sous 8 cm dans un sol bien drainant, mais régulièrement enrichi d’engrais ou de matière organique.

Une autre méthode consiste à ne la planter qu’au début de printemps et de la sortir de terre lorsque ses feuilles sont jaunies pour la stocker pendant l’hiver, mais çà décale la floraison en juillet et pose le problème d’une bonne conservation presque 8 mois hors terre.

L’étoile de Bethléem se cultive également en pot large et profond.

Multiplication d‘Ornithogalum arabicum

L’étoile de Bethléem se multiplie vraiment lentement. Certains clones produisent davantage de bulbilles que d’autres. Ils pourront être divisés dès que les feuilles jaunissent, puis tant que la plante est au repos.

Il semblerait que l’on puisse produire des bulbilles à partir d’écailles du pourtour du bulbe, en les incisant légèrement, en les enterrant, et en les maintenant aux alentours de 10 °C.

Espèces et variétés de Ornithogalum

80 environ espèces dans ce genre

  • Ornithogalum umbellatus, la dame de 11 h
  • Ornithogalum nutans, aux étranges fleurs bleu verdâtre
  • Ornithogalum viridiflorum, Ornithogale vert
  • Ornithogalum dubium, l’ornithogale orange
  • Ornithogalum balansii, une espèce basse
  • Ornithogalum pyrenaicum, l’aspergette comestible
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Ornithogale géant, Etoile de Bethléem géante, Ornithogalum saundersiae Ornithogale géant, Etoile de Bethléem géante, Ornithogalum saundersiae

Ornithogalum saundersiae, ornithogale géant ou étoile de Bethléem géante est une plante à bulbe appartenant à la famille des Liliacées. Elle est originaire d'Afrique du Sud. Elle y croit en[...]

Ornithogale en thyrse, Ornithogalum thyrsoides Ornithogale en thyrse, Ornithogalum thyrsoides

Ornithogalum thyrsioides, l'ornithogale en thyrse est une plante à bulbe à floraison estivale. Impressionnante en fleur et facile à cultiver en massif ou en pot, cette espèce d'étoile de Bethléem[...]

Ornithogale des Pyrénées, Aspergette comestible, Ornithogalum pyrenaicum Ornithogale des Pyrénées, Aspergette comestible, Ornithogalum pyrenaicum

Ornithogalum pyrenaicum, l'ornithogale des Pyrénées est l'une de nos plantes à bulbe indigènes. Plante ornementale ou légume ? Il faut choisir lorsqu'on cultive cette aspergette ou asperge des bois...

Ornithogale douteux, Ornithogalum dubium Ornithogale douteux, Ornithogalum dubium

L'ornithogale douteux est une excellente plante d'appartement à la floraison hivernale. Sa culture en extérieur peut être tenté en extérieur dans les régions au climat doux.

Vos commentairesAjouter un commentaire