Iris marcheur, Iris d'appartement, Plante des apôtres marica

Iris marcheur, Iris d'appartement, Plante des apôtres marica, Neomaricha northiana

Botanique

N. scientifique Neomaricha northiana
Famille Iridacées
Origine Brésil
Floraison mai à juin
Fleurs blanc et bleu
Typeherbacée rhizomateuse
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur0,60 à 1,20 m

Planter et cultiver

Rusticité gélive, minimum de 2 °C
Exposition mi-ombre à ombre légère
Solriche en matière humifère  
Acidité acide à neutre
Humidité toujours frais, mais drainant
Utilisationplante d'appartement
Plantationprintemps
Multiplicationsemis, keiki
Iris marcheur, Iris d'appartement, Plante des apôtres marica, Neomaricha northiana

Neomarica northiana, appelé couramment, iris marcheur, iris d’appartement ou qualifié d’orchidée du pauvre, est une plante rhizomateuse tropicale appartenant à la famille des Iridacées. Il est originaire du Brésil, et les Brésiliens l’appellent simplement marica. Neomarica northiana est pour nous européens, un iris d’appartement, relativement facile à maintenir à l’intérieur d’une maison dans une pièce lumineuse. Il est pourtant bien peu répandu en culture.

Description de Neomarica northiana

L’iris marcheur développe de longues feuilles en forme de glaive, larges de quelques cm, et longues de 70 cm en moyenne. Comme chez de nombreux iris, elles sont disposées en éventail plat. La plante rejette de la base et offre un feuillage fourni, vert frais et persistant.

Ses hampes florales se déguisent en feuilles. On ne les reconnait qu’à leur épaisseur, et lorsque qu’émergent les boutons floraux. Les fleurs sont de petits bijoux, assez nombreux, mais éphémères. Elles ne durent qu’une journée. Elles sont larges de 4 à 10 cm, aux 3 grands sépales blancs, jaune maculé de brun à la base, et de 3 pétales courts et recourbés bleus blancs et bruns. La fleur est plate et régulière, au parfum proche de celui du muguet. Elle est généralement fertile, et peut produire une gousse de graines.

Les hampes florales défleuries développent ensuit un keiki (comme chez les orchidées), un bébé iris qui bourgeonne au niveau de chaque fleur fanée. Ces plantules alourdissent la tige et finissent par s’enraciner sur le sol dans son milieu d’origine, d’où cette appellation d’iris marcheur.

Avec ses anciennes tiges florales retombantes, recouvertes de nouveaux petits iris, Neomarica northiana fait sensation lorsqu’il est cultivé un peu en hauteur.

Comment cultiver  Neomarica northiana ?

L’iris d’appartement demande un sol drainant, toujours frais, riche en matière organique. Il se cultive par exemple dans un mélange comprenant un peu de tourbe, un peu de sable horticole, du terreau et surtout une part de riche compost. Il survit aussi dans un sol argileux, limoneux ou sablonneux, du moment que l’arrosage soit fait en conséquence (ni trop ni trop peu). Neomarica northiana ne supporte pas la sécheresse. Son sol doit rester un peu humide toute l’année.

Il craint également le calcaire et les excès de minéraux (engrais ou eau d’arrosage calcaire, ou vieux substrat) qui vont provoquer le brunissement des feuilles. Il préfère les engrais faiblement dosés, ou mieux encore le renouvellement de son substrat en y incorporant de la matière organique (compost).

Dans la maison, il sera heureux au milieu d’autres plantes qui lui offrent une atmosphère un peu plus humide, près d’une fenêtre qui lui permet de profiter de 2 à 6 heures de soleil le matin. Le reste de la journée, une lumière indirecte lui suffit.

Multiplier l’iris d’appartement

Bien qu’il puisse éventuellement être divisé au printemps, il est plus amusant d’utiliser ses keikis pour multiplier Neomarica northiana. Ces petites plantes peuvent être détachées de la tige et repiquées à partir du moment où elles montrent quelques racines. Elles seront capables de fleurir au bout de 2 ans de culture. On dit que le néomarica ou marica est capable de fleurir lorsqu’il a 12 feuilles, d’où son nom « plante des apôtres ».

Espèces et variétés de Neomaricha

35 espèces environ dans ce genre

  • Neomarica caerulea, l’iris marcheur géant
  • Neomarica gracilis semblable à N. northiana en plus blanc
  • Neomarica longifolia, l’iris marcheur jaune
Lire aussi
Iris du japon, Iris frangé, Iris japonica Iris du japon, Iris frangé, Iris japonica

Iris japonica, l'iris du japon ou l'iris frangé est une plante rhizomateuse de la famille des Iridacées, appartenant au groupe des iris sans barbe. Si Iris japonica est originaire des[...]

Iris d'Allemagne, Iris des jardins, Iris germanica Iris d'Allemagne, Iris des jardins, Iris germanica

Iris germanica, l'iris des jardins ou iris d'Allemagne, est l'espèce d'iris la plus couramment cultivée dans les jardins. Appartenant à la famille des Iridacées, qui contient plus de 200 espèces,[...]

Iris d'Alger, Iris d'hiver, Iris unguicularis Iris d'Alger, Iris d'hiver, Iris unguicularis

Iris unguicularis, l'iris d'Alger ou iris d'hiver est une plante rhizomateuse vivace, appartenant à la famille des Iridacées. Cette espèce est distribuée sur le pourtour méditerranéen ; elle se...

Iris de Hollande, Iris x hollandica Iris de Hollande, Iris x hollandica

L'iris de Hollande, Iris x hollandica est un iris bulbeux, croisement de 3 espèces d'iris  bulbeux du groupe xiphium : Iris latifolia, notre superbe Iris des Pyrénées, Iris tingitana, originaire...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Lise (Québec)
    Dois-je faire tremper les keikis dans l'eau pour qu'ils développent des racines avant de les planter? Merci pour l'info.
    Répondre à Lise
    Le 16/03/2020 à 19:50