A LA UNE »
Adopter un âne

Sauge de velours rouge

Sauge de velours rouge, Salvia confertiflora
Sauge de velours rouge, Salvia confertiflora

Botanique

Nom latin  : Salvia confertiflora
Origine  : Brésil
Période de floraison : d'août aux gelées
Couleur des fleurs  : rouge orangé
Type de plante : plante herbacée, plante méditerranéenne
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 90 à 140 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -4°C, à réserver aux régions au climat doux
Exposition  : mi-ombre à ombre claire
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide à faiblement alcalin
Humidité du sol  : frais à normal
Utilisation : potée, massif, véranda, fleurs coupées
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : boutures, semis

Salvia confertiflora, la sauge de velours rouge, est une plante herbacée appartenant à la famille des Lamiacées. Elle est originaire du Brésil et, bien qu’introduite en culture depuis de nombreuses années, elle reste assez rare. Pour la rencontrer, fleurie dans toute sa splendeur, rien de mieux que de fréquenter les fêtes des plantes d’automne, où le stand de passionnés de sauges nous fait découvrir leurs merveilles. Elle est plutôt à considérer comme une plante méditerranéenne, cependant on peut profiter de la sauge de velours rouge dans d’autres régions car elle se prête bien à la culture en conteneur.

Description Salvia confertiflora

Tout est beau dans cette sauge: le feuillage aussi bien que les fleurs. Elle forme un buisson ramifié de tiges pourprées, portant de grandes feuilles ovales et pointues, au limbe joliment gaufrées de couleur vert vif. La plante développée et bien menée, forme une boule de feuillage d’allure exotique de 60 à 80 cm en tous sens.

A partir de la fin d’été, chaque branche produit une inflorescence apicale en épi, étroite et très longue. Les épis, rouge sombre et duveteux, portent de minuscules mais nombreuses fleurs rouges à oranges. Cette plante au feuillage exubérant est alors hérissée de ces surprenantes hampes florales veloutées, longues de 20 à 50 cm.

Les fleurs attirent les insectes pollinisateurs et les papillons. Chaque fleur produit deux petites graines.

Cultiver Salvia confertiflora

Bien qu’un peu frileuse, Salvia confertiflora est tolérante pour les conditions de culture. Elle apprécie une exposition en ombre claire ou ensoleillée une partie de la journée. Son feuillage sera plus beau cependant maintenu relativement ombragé et abrité des vents violents qui abiment les grandes feuilles.

Son substrat doit contenir une partie humifère, qui enrichit le sol et le maintient un peu plus frais. Un mélange de terre de jardin et de terreau ou compost lui convient.

Salvia confertiflora peut supporter quelques sécheresses momentanées malgré ses larges feuilles mais apprécie des arrosages réguliers durant toute sa croissance.

La sauge de velours rouge est peu rustique, supportant le froid de l’hiver jusqu’à -4 °C. Sa culture en pleine terre est donc réservée aux régions méditerranéennes. Par contre, elle fait une bonne plante pour conteneur, que l’on rentre dès que les températures la menacent, tout comme un géranium de balcon. Elle peut être aussi plantée au jardin en pleine terre au printemps, puis dépiquée et installée dans un pot pour l’hiver. Elle sera conservée dans une pièce fraiche, entre 0 et 12 °C, dans un sol à peine humide.

Taille et entretien de Salvia confertiflora

Salvia confertiflora doit être rabattue sévèrement chaque année, car les nouvelles pousses se développent à partir de la base des anciennes tiges. De plus, pour la conserver plus compacte, mais aussi pour augmenter le nombre de branches florifères, les jeunes pousses peuvent être pincées au printemps.

Elle apprécie quelques apports d’engrais pas trop riche en azote (N), d’autant plus si elle est cultivée en pot.

Multiplier la sauve de velours rouge

Les boutures de Salvia confertiflora s’enracinent facilement en été. Les graines germent au printemps avec de la lumière et une température supérieure à 20 °C.

Espèces et variétés de Salvia

900 espèces dans ce genre comprenant des vivaces, des annuelles, ou des arbustes

  • Salvia nemorosa, une vivace très cultivée Salvia microphylla, la sauge de Graham
  • Salvia officinalis, la sauge officinale
  • Salvia regla, arbustive aux fleurs rouges
  • Salvia uliginosa, bleu vif
  • Salvia nipponica, aux fleurs jaunes
  • Salvia glabrescens ‘Momobana’, aux fleurs roses
  • Salvia glabrescens ‘Shi Ho’, aux fleurs violettes
Nos fiches
Lire aussi
Le poisson rouge Le poisson rouge

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Le rouge-gorge Le rouge-gorge

Bien connu des jardiniers, le rouge-gorge est un passereau au caractère tout à fait singulier. Farouche défenseur de son territoire, il sait se faire aimable avec les hommes toujours perché à...

Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

Un gendarme en rouge et noir Un gendarme en rouge et noir

On aperçoit souvent sa silhouette ovale se déplaçant avec d'autres congénères en petits groupes dans nos jardins. Très commun, le gendarme, au corps masqué de rouge et de noir, est un auxiliaire du...

Vos commentairesAjouter un commentaire