Palmier dattier de montagne

Palmier dattier de montagne, Phoenix loureiroi

Botanique

Nom latin  : Phoenix loureiroi
Synonyme  : Phoenix loureirii
Origine  : sud de l’Asie
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : palmier
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 4 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -3 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : serre, extérieur en climat doux

Phoenix loureiroi est une espèce de palmier du même genre que le dattier, d’où son nom commun, le palmier dattier de montagne. Il appartient à la famille des Arécacées. Largement distribuée sur le sud du continent asiatique, l’espèce est relativement variable, et pour cette raison, décrite parfois sous plusieurs synonymes. De plus, une erreur lors de l’enregistrement du qualificatif, loureirii au lieu de loureiroi, ajoute encore de la confusion autour de cette espèce. Aujourd’hui, pour clarifier, deux variétés se distinguent :

Phoenix loureiroi var loureiroi, une forme tropicale, parfois nommée aussi Pheonix formosana ou Phoenix hanceana, qui pousse en Thaïlande, Viêt-Nam, et le sud de la chine. Une variété gélive.

Phoenix loureiroi var pedunculata, trouvé aussi sous les appelations Phoenix robusta et Phoenix loureiroi var humilis, distribué dans les forêts claires de l’Himalaya. C’est certainement la sous-espèce la plus rustique, susceptible de résister à quelques gelées et d’être acclimatée en région méditerranéenne.

Description du palmier dattier de montagne

Plutôt de petite taille et de croissance lente, Phoenix loureiroi dépasse rarement les 4 m de hauteur. Il est formé d’un ou de plusieurs stipes assez courts, massifs, et d’une grande couronnes de longues palmes recourbées. La sous-espèce Phoenix loureiroi humilis offre plutôt un tronc unique, tandis que Phoenix loureiroi pedunculata est plus petit et produit de multiples drageons. Les palmes sont longues jusqu’à 2 m avec des pétioles bleu-vert de 20 à 40 cm de long, très serrées, formant un stipe avec des résidus foliaires très denses. L’espèce est dioïque : fleurs mâles et femelles sont sur deux individus différents. Souvent cachées dans la couronne de feuilles, les inflorescences mâles sont dressées, de 40 cm de long, les fleurs jaunes ou blanchâtres sont parfumées. Les inflorescences femelles sont plus longues, jusqu’à 1m 20 et se courbent sous le poids des fruits. Les fleurs femelles sont jaunes à orangées. Les fruits, petits et allongés sont des drupes douces et fines, noires à bleutées à maturité, qui peuvent être consommées.

Cultiver le palmier dattier de montagne

Phoenix loureiroi aime la chaleur ainsi qu’une exposition mi- ombre à ensoleillée. Dans ses contrées d’origine, le palmier dattier de montagne croit dans un sol drainant, caillouteux et assez pauvre. En culture un peu de matière organique peut accélérer sa croissance lente, mais le drainage reste primordial. Il est cultivé dans un pot profond, avec un lit de billes d’argiles au fond du pot qui assure le libre écoulement de l’eau. Ce palmier résiste bien à la sécheresse, mais le développement de ses palmes sera plus harmonieux avec des arrosages réguliers, mais sans excès durant sa saison de croissance. Correctement arrosé, Phoenix loureiroi ne déploie sa nouvelle palme que lorsqu’elle est entièrement développée. Au contraire lorsqu’elle subit un coup de sec, la palme a tendance à s’étaler avant d’être totalement sortie du cœur.

La culture en pleine terre de la variété himalayenne est possible en région où il ne gèle pas en deçà de -4°C. Le palmier dattier de montagne est planté au printemps, avec un drainage soignéil est mieux résistant au froid lorsque le stipe est déjà formé. Un voile d’hivernage est conseillé.

Multiplier Phoenix loureiroi

Les graines, bien nettoyées de leur drupe, germent facilement en moins d’un mois ; elles sont semées dans un pot profond, en terreau humide et à 28°C, couvertes. Les plantules vivent sur les réserves de leurs graines durant presque une année, après ils nécessitent rempotages et apports d’engrais pour palmier à libération lente.

Espèces et variétés de Phoenix

14 espèces tropicales ou subtropicales
Phoenix canariensis, dattier des Canaries
Phoenix dactylifera, le dattier
Phoenix sylvatica, le palmier dattier argenté
Phoenix zeylanica, le palmier dattier de Ceylan
Phoenix loureiroi var Louerieroi, forme typique
Phoenix loureiroi var Pedunculata, forme himalayenne

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Savoir choisir son palmier Savoir choisir son palmier

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de la bonne manière de choisir un palmier Cela commence par définir l'emplacement final du palmier car au nord on ne placera peut-être pas...

Le rotin, un palmier grimpant Le rotin, un palmier grimpant

Sous l'appellation commune de 'palmier à rotin' se cachent de nombreuses espèces tropicales de palmiers grimpants à fort développement. Ces plantes étonnantes sont utilisées dans de nombreux...

Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Papillon du palmier, Paysandisia archon Papillon du palmier, Paysandisia archon

Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un insecte de fort belle envergure (10 cm), faisant partie de la famille des Lépidoptères. Ce papillon est très coloré. Les ailes antérieures sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire