Prunier quetsche, Quetschier

Les quetsches sont des variétés de prunes de Damas. Bleues, allongées, acidulées et fermes, elles sont remarquables à utiliser en cuisine, en pruneau, ou se dégustent en fruit frais. Les pruniers quetsches sont robustes, d’autant plus accommodants qu’ils descendent de notre prunier sauvage.

Prunier quetsche, Quetschier, Prunus domestica

Botanique

N. scientifique Prunus domestica
Famille Rosacées
Origine Europe, Asie
Floraison mars, avril
Fleurs blanc
Typepetit arbre fruitier
Végétationarbustive
Feuillage caduc
Hauteur4 à 6 m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -24 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soltolérant
Acidité acide à basique
Humidité normal
Utilisationpar deux, bord de potager, verger
Plantationde novembre à mars
Multiplicationgreffe
Prunier quetsche, Quetschier, Prunus domestica

Le prunier quetsche est un petit arbre appartenant à la famille des Rosacées. Cet arbre fruitier fait partie des plus faciles à cultiver ; les quetsches font partie des prunes dites de Damas, très tolérantes et bien adaptées à notre pays, car sélectionnées à partir de Prunus domestica subsp. insititia, soit notre prunier sauvage ou Prunéolier. Bien que cultivé surtout dans l’est de la France, le prunier quetsche saura fructifier partout en France pour peu que l’hiver ne soit pas trop doux. Et même si votre climat n’est pas continental, que la récolte n’est pas digne d’un grand producteur de l’est, planter un quetsche dans votre jardin vous permettra de profiter de prunes muries sur l’arbre à manger fraîches, et de surplus à transformer en confiture maison.

Description des pruniers quetsches

Les pruniers quetsche sont vendus greffés,

  • soit en demi-tige, en forme de scion à former soi-même, ou en forme de godet, avec plusieurs branches charpentières qui démarrent à mi — hauteur.
  • soit en haute tige, de manière à ce qu’on puisse passer au-dessous (une forme mieux adaptée aux jardins spacieux ou aux vergers, mais moins pratique pour cueillir les fruits.

Bien développé, il prendra environ 3 à 4 m en largeur et 4 m en hauteur. Ses feuilles alternes sont lancéolées, de moins de 9 cm de long. Il fleurit en avril et fructifie entre mi-août et fin septembre.

La prune quetsches est le plus souvent violet noirâtre, pruinée d’un joli bleu. C’est une prune allongée, au noyau aplati qui se décolle souvent assez bien. Sa chair ferme ne dégouline pas, elle est à la fois sucrée et acidulée.

Même quand c’est une variété autofertile, le prunier quetsches gagne à être planté avec un congénère d’une autre variété pour permettre une pollinisation croisée, donc obtenir plus de fruits. Il est pollinisé par les insectes.

Comment cultiver le prunier quetsche ?

Très tolérant, le prunier quetsche se sent chez lui en France et se comporte bien quasiment partout. Il demande une exposition ensoleillée, éventuellement protégée des vents glacés ; il est planté entre novembre et mars, de préférence à partir de fruitier en racines nues en novembre.

Les arbres déjà bien formés, ayant beaucoup de prise au vent seront tuteurés pour permettre un enracinement rapide. La première année, les arrosages seront copieux et réguliers en été (1 à 2 arrosoirs par semaine).

Quelques variétés de quetsches

  • Quetsche d’Alsace ou Altesse simple ou Prune de Namur, fructifère en région froide de climat continental, elle est acidulée et sucrée, se mange en fruit frais ou cuit. Ce prunier est auto-fertile.

  • Quetsche d’Italie ou Altesse double ou Bleue d’Italie : une grosse prune bleue allongée. Ce prunier nécessite un pollinisateur

  • Quetsche blanche de Letricourt, un fruit clair, bien sucré, mais moins acidulé : cette variété vigoureuse est excellente en tarte. On les fait sécher également en pruneau.

  • Quetsche de Buhl, qui donne début septembre de petites prunes surtout utilisées pour la transformation.

  •  Quetsche millot, très bonnes fraîches ou séchées en pruneau, a besoin d’un pollinisateur

  • Quetsche d’Allemagne, très sucrée et auto-fertile.

  • Quetsche précoce de Zimmer, produit à mi-août, cet arbre fructifère, aux prunes délicieuses, a sans doute besoin d’un pollinisateur.

Comment utiliser la quetsche ?

La prune se cueille mûre, juste avant qu’elle ne tombe de l’arbre.

Elle se consomme fraiche, extraordinaire lorsqu’elle provient du jardin. Sa chair dense qui se décolle bien du noyau permet d’en faire de très bonnes confitures, de la cuire en tarte, en compote, mais aussi d’en faire du sorbet. Rôtie, elle entre dans la préparation de plats plus élaborés salés ou sucrés, car elle se tient bien.

Elle sert parfois aussi à faire des boissons alcoolisées ou peut être séchée et transformée en pruneau (séchage 10 à 12 jours en extérieur).

Comment multiplier le prunier quetsche ?

Les variétés quetsches, sélectionnées depuis des siècles, sont propagées par greffe : greffage à l’anglaise du mois de mars, ou greffage en écusson au mois de juillet.

Espèces et variétés de Prunus

350 espèces sont réparties dans ce vaste genre, dont un grand nombre de fruitiers

  • Prunus laurocerasus, le laurier cerise
  • Prunus lusitanica, le laurier du Portugal
  • Prunus amygdalus, Amandier (Amande)
  • Prunus armeniaca, abricotier
  • Prunus avium, Merisier
  • Prunus cerasus, Cerisier (Cerise)
  • Prunus incisa, Cerisier japonais
  • Prunus padus, Cerisier à grappes, Bois puant
  • Prunus persica, Pêcher (Pêche),
  • Prunus serrulata, Cerisier du Japon
  • Prunus spinosa, Épine noire, Prunelier
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Prunier domestique, Prunus domestica Prunier domestique, Prunus domestica

La prune n'est jamais meilleure que cueillie sur l'arbre, et le prunier Prunus domestica, se décline en centaines de variétés bien que les rayons de fruits n'en proposent que 4[...]

Prunier Reine-Claude, Prunier d'Italie, Prunus domestica subsp. italica Prunier Reine-Claude, Prunier d'Italie, Prunus domestica subsp. italica

La reine-claude est l'une des meilleures prunes en fruit frais. Le prunier reine-claude, décliné sous diverses variétés, est généreux, prospère et peu exigeant en climat français. Il aime les...

Mirabellier, Prunier à mirabelles, Prunus domestica ssp. syriaca Mirabellier, Prunier à mirabelles, Prunus domestica ssp. syriaca

Le mirabellier est un prunier fruitier rustique, solide et productif. Ses prunes dorées ou parfois rouges sont petites, mais savoureuses, utilisées en cuisine comme en fruit frais. Ce prunier se[...]

Prunier d'ente, Pruneau d'Agen, Prunus domestica 'Agen' Prunier d'ente, Pruneau d'Agen, Prunus domestica 'Agen'

Le prunier d'ente est un fruitier vigoureux et productif adaptable presque partout en France. Très connu pour sa transformation en pruneau d'Agen, la prune d'ente est également délicieuse fraîche,...

Vos commentairesAjouter un commentaire